BdmL - Jeux de société
Tadsch Mahal


Le style graphique et le côté épuré du jeu témoignent de son âge, mais justement... Tadsch Mahal est le fruit de l'imagination de Reiner Knizia, à l'époque où elle était la plus fructueuse, où chacun de ses jeux devenait une référence. Et Tadsch Mahal en est une, grâce à son génial système de majorité.
Wildcatters


Après les filatures de coton de Brass, la découpe du bois de Lignum, le jeu de société "Expert" continue d'explorer des thèmes toujours aussi avenants. Et le plus fort, c'est que Wildcatters réussi à nous emmener très loin dans la thématique de l'extraction du pétrole. C'est même l'un des gros points forts du jeu qui aurait pu devenir un incontournable si les parties avaient été un peu plus courtes.
Realm of Sand


Les jeux asiatiques tant recherchés il y a quelques années semblent ne plus trop être à la mode. Pourtant on trouve régulièrement de bonnes surprises, notamment chez EmperorS4 qui nous avait proposé le très bon Round House en 2016. Realm of Sand est nettement plus léger, voir familial, mais tout aussi intéressant dans son genre.
Scorpius Freighter


Le jeu propose des mécanismes qui sans révolutionner le genre, offrent un mélange assez original entre triple roue d'actions, réalisations de contrats, combos d'effets entre les salles d'équipement de nos vaisseaux et les pouvoirs de nos membres d'équipage. Un jeu américain au thème bien présent, mais avec un arrière goût assez prononcé de jeu à l'allemande, efficace et avec un bon renouvellement, à défaut d'une grande profondeur.
Teotihuacan : La Cité des Dieux



Avec un matériel splendide et abondant, le dernier Daniele Tascini (Marco Polo, Tzolk'In) fait parti des jeux ayant le plus buzzés lors du dernier salon d'Essen. Malheureusement, et comme souvent avec MSKN qui édite la VO, l'habillage est plus soigné que le jeu. C'est bien dommage car on sent un réel potentiel, mais MSKN n'a pas le savoir-faire d'Eggertspiele ou d'Hans im Glück.
Sagrada


Sans doute un peu éclipsé par Azul, sorti la même année, Sagrada est un autre jeu de reconstruction de mosaïque. Il s'adresse à un public un peu plus expérimenté, mais il se révèle aussi plus froid et finalement plus proche d'une sorte de puzzle, avec tout de même un côté aléatoire qui gâche un peu le plaisir.
Une aide de jeu pour Poseidon


Même si le jeu n'est finalement pas trop complexe pour un 18XX, il y a tout de même de nombreux détails à ne pas oublier. Cette aide est basée sur celle d'Osiris Ra disponible sur boardgamegeek, traduite, complétée et remise en forme par mes soins.
Les Charlatans de Belcastel



Les Charlatans de Belcastel récemment élu Kennerspiel des Jahres par le jury allemand, a plutôt des airs de Spiel des Jahres. Le jeu dominé par sa mécanique de stop en encore, plaira bien plus dans un cadre familial, qu’à des joueurs avertis qui auraient sans doute préféré que ce soit le bag-building qui prime.
BRÈVES
Les jeux sélectionnés pour l'International Gamers Award sont connus. Et il y a du beau monde : Coimbra, Hadara, Newton, Underwater Cities, Brass: Birmingham, Blackout: Hong Kong, Root, et bien d'autres.
Les résultats du Spiel des Jahres 2019 sont connus. Ils ont été ajoutés dans le tableau récapitulatif, sur la page Jeux de l'Année. Vous pouvez également retrouver tous les détails sur le site officiel du Spiel des Jahres.
L'édition anglaise du 3e numéro de 2019 de Spielbox est disponible. Elle contient notamment les critiques d'Orbis, de Treasure Island, Tudor, Pandoria et Forum Trajanum.
Gus & Co s'intéresse à l'impression 3D dans le cadre des jeux de société. Pour l'occasion Il nous propose un récapitulatif de l'ensemble des ressources disponibles sur internet.