Mes dernières parties...

SCHOTTEN-TOTTEN - 22/03/2020

Deux nouvelles parties à 2 joueurs.
Nos dernières parties remontent à très longtemps, mais y revenir est toujours un plaisir. Alors pendant cette période de confinement, ressortir Schotten-Totten a été notre premier réflexe.
Mais comme nous connaissons tous les 2 très bien le jeu, la différence se fait souvent sur le hasard de l'arrivée des cartes. Elle apporte le petit coup de pouce qui simplifie notre jeu, arrange notre bluff, ou pas...
AZUL : PAVILLON D'éTé - 15/03/2020

Deux nouvelles parties à 3 joueurs.
Nous avons joué la seconde face des plateaux individuels, celle qui nous laisse une grande liberté quant à l'organisation de nos étoiles.
Cela ne change pas grand chose à notre façon de jouer, mais ça permet de renouveler encore un peu plus les parties. Et nous avons tous apprécié cette possibilité.
DIE BURGEN VON BURGUND - 15/03/2020

Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Première partie de l'année 2020, juste avant le confinement contre le covid-19. La reprise en main est rapide, et le plaisir au top. Ce jeu est vraiment toujours aussi agréable à jouer. Certes il y a une petite part de hasard, mais l'ensemble est tellement bien construit que ça ne gâche pas le plaisir.
Je l'emporte aujourd'hui en ayant attaqué vite et fort sur les prairies. Il faut dire que j'ai eu la chance que de nombreuses vaches soient sorties rapidement, ce qui m'a permis de profiter d'un bel effet cumulatif sur ma plus grande prairie. Et en plus, je savais que mes adversaires n'étaient habituellement pas très portés sur cette stratégie.
LINKO! - 14/03/2020

Partie(s) non commentée(s)
MARACAIBO - 14/03/2020

Partie(s) non commentée(s)
1830: RAILWAYS & ROBBER BARONS - 08/03/2020

Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Encore une partie différente des précédentes. Aujourd'hui l'un de nous a décidé de ne pas lancer de compagnie dès le début de la partie. Il attendra le 4e SR, alors que de notre côté nous en seront à notre 2e compagnie, afin d'essayer de faire avancer le jeu qui stagne faute d'achat de trains.
Aujourd'hui j'ai commencé avec B&O, puis C&O et Erié, mais j'ai volontairement abandonné B&O à un joueur qui en avait pris 40% pour profiter des revenus avantageux de celle-ci. Juste avant j'avais bien pris soin de vider les caisses et de la priver de train... Il s'est retrouvé obligé d'acheter un Diesel à ses frais. Ça fait 2 fois que je lui fait le coup, donc je pense qu'il va finir par se méfier :-).
Nous avons écourté la fin de partie après environ 6h de jeu et 8 cycles. La banque n'était pas totalement vidée (il aurait fallu 1 cycle de plus), mais j'avais pris suffisamment d'avance pour ne plus être rattrapable.
GREAT WESTERN TRAIL - 07/03/2020

Une nouvelle partie à 3 joueurs, encore une fois avec l’extension "Ruée vers le Nord".
Great Western Train est vraiment notre jeu passe partout, celui qu’on sort facilement, lorsqu’on a pas envie d’un 18xx et qu’aucune nouveauté ne nous motive. Nos parties sont maintenant assez rapides (moins de 3h), et tout s’enchaîne sans temps mort. C’est un vrai plaisir, au niveau de celui que l’on prend avec d’autres grands classique comme Brass.
Ce soir nous n’aurons pas été très performants, notamment à cause de bâtiments qui nous appauvrissent placés très tôt sur notre parcours. Ils ont pénalisés le recrutement des personnages, et donc notre développement.
Bref une partie plus tendue, mais néanmoins toujours aussi passionnante.
1830: RAILWAYS & ROBBER BARONS - 01/03/2020

Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Nous voilà repartis à la conquête des chemins de fer américains, au cours d’une partie assez particulière. Elle a traîné en longueur, encore plus que d’habitude, au point que nous avons décidé d’arrêter, après un peu moins de 8h de jeu. La banque était encore assez loin d’être épuisée et aucun joueur n’était menacé de faillite (même si je n’en suis pas passé très loin).
Les Stock Rounds de cette partie ont été particulièrement long, avec beaucoup d’achat-vente d’actions des compagnies. Du coup les cours sont restés assez bas. Par contre, il n’y a pas eu "d’échange" de compagnies.
Cela dit, ça n’a pas été une partie très passionnante, mais elle nous permet d’avancer dans la connaissance du jeu. Et je comprends mieux aujourd’hui pourquoi 1830 est la référence des 18XX. En plus de poser les bases des règles, il est d’une incroyable richesse. Après 7 parties on maîtrise les règles, mais on est loin de maîtriser le jeu et ses nombreuses stratégies. Et surtout on continue de découvrir des possibilités à chaque partie.
Il est juste dommage que nous n’ayons pas de joueur expérimenté dans nos partenaires actuels, pour nous aider à progresser un peu plus vite.
1830: RAILWAYS & ROBBER BARONS - 28/02/2020

Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Nous l'avions laissé un peu de côté depuis 1 mois et 1/2, pour découvrir 18CZ qui s'est révélé bien différent. Mais étant donné mes sensations lors de la dernière partie de 18CZ, j'avais envie de revenir sur 1830. Les styles des 2 jeux sont vraiment très différents. D'ailleurs la reprise en main a demandé un peu de temps et une relecture de quelques points de règles, spécifiques à 1830 s'est avérée nécessaire.
Du coup notre partie a été particulièrement longue... 9h30 en 7 cycles.
Malgré tout, nous avons pris plaisir à découvrir de nouvelles possibilités que nous n'avions pas encore perçu. 3 compagnies ont changé de main durant cette partie. Et l'un de nous a même profité durant plus d'un cycle complet d'une compagnie dont le cours de l'action s'est trouvé dans les zones jaune, orange et marron du tableau. C'est vraiment impressionnant d'entrevoir toutes ces possibilités, même s'il est clair que leur maîtrise n'est pas pour demain. Mais c'est aussi ce qui nous motive pour les 18XX, ce sentiment de progresser au fil des parties, mais d'avoir pourtant encore beaucoup à découvrir.
LONDRES - 27/02/2020

Une partie de découverte à 2 joueurs.
Nous avions fini par laisser de côté la première édition, sans avoir envie d'y revenir. L'arrivée de cette seconde édition, est l'occasion de lui redonner une chance dans une version un peu épurée, sans plateau et surtout en français. On a beau être habitué aux jeux en anglais, lorsqu'il s'agit de combiner des dizaines de cartes entre-elles, c'est bien plus simple en français.
La prise en main est rapide, la suppression du plateau est plutôt une bonne chose sur ce point. La gestion des région est simplifiée. On focalise sur nos pile de cartes projet, et surtout sur la gestion de la pauvreté. C'est toujours aussi abstrait, mais après quelques tours, on a bien compris les mécanismes.
Sans être convaincu, cette partie m'a laissé une meilleure impression que les dernières avec l'édition précédente.
Par contre, j'avoue que la gestion de la pauvreté a été assez compliqué, et mon épouse n'a que très moyennement apprécié.