Mes dernières parties...

ALHAMBRA - 16/07/2019

Une nouvelle partie à 5 joueurs.
Une fois de plus nous ressortons un vieux classique que nous avions laissé de côté depuis trop longtemps. Le "Spiel des Jahres 2003" est toujours aussi efficace et agréable. C'est vraiment un grand plaisir pour nous tous d'y rejouer et je pense que nous y reviendrons plus régulièrement, car dans sa catégorie il fait toujours partie des tout meilleurs.
LINKO! - 12/07/2019

4 nouvelles parties à 4 joueurs.
Nous profitons des vacances pour jouer en famille à Linko. Nos enfants n'y avait pas rejoué depuis longtemps, mais ils ont vite replongé, même si ce ne sont pas de très grands amateurs de jeux de société, contrairement à leurs parents.
1846 : THE RACE FOR THE MIDWEST - 30/06/2019

Une nouvelle partie à 3 joueurs dont 1 qui découvre le jeu.
C’est la 1ère fois que j’explique le jeu après y avoir joué. Ça ne présente pas de grosse difficulté, les tours étant parfaitement séquencés, mais il y a beaucoup de détails importants à connaître avant de commencer. 45 à 60mn plus tard, nous sommes prêts à nous lancer dans une nouvelle partie marathon de 7h.
Nous varions à chaque partie les compagnies en jeu afin d’explorer le plus possible les possibilités du jeu, mais cela ne change pas beaucoup nos sensations et nos stratégies générales. Nous allons un peu plus lentement cette fois, en évitant de nous précipiter sur les trains. En conséquence, nous jouerons 8 cycles (SR+2OR).
J’ai encore acheté une 2e compagnie en étant un peu juste, ce qui m’a obligé à quelques « échanges » de trains pour éviter la banqueroute.
J’ai l’impression que nous avons toujours du mal à nous mettre dans le bon tempo pour anticiper l’enchaînement des phases et l’obsolescence des trains. Cela entraîne une baisse de rythme et une chute de revenus, avant le rush final.
Bref nous avons encore une belle marge de progression, mais j’avoue que j’ai un peu envie de changer de 18XX, avant de revenir dessus car nos parties finissent un peu trop par se ressembler. Il faut sans doute qu'on change plus en profondeur notre façon de jouer, mais nous ne savons pas encore comment.
REALM OF SAND - 29/06/2019

Une partie à 3 joueurs.
Pour nous changer un peu les idées nous ressortons ce jeu qui nous avait tous séduis lors de nos premières parties. Nous jouons avec le côté asymétrique des plateaux et pour une fois nous utilisons vraiment ces pouvoirs. Le plus n’est pas énorme, mais cela apporte tout de même un peu de variété dans ce jeu de course à la construction de bâtiments.
Après notre partie marathon de 1846 (6h30) et avec la canicule, j’éprouve quelques difficultés à me mettre dans le bain. Même si le jeu est simple, Realm of Sand demande de la réflexion pour construire efficacement nos bâtiments. Heureusement nous sommes tous les 3 dans ce même état, et nous finirons d’ailleurs dans un mouchoir de poche comme souvent (29*,28,23).
1846 : THE RACE FOR THE MIDWEST - 29/06/2019

Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Nous continuons notre exploration de 1846, avec encore cette fois une tendance à accélérer le jeu en achetant rapidement de nouveaux trains,... même si la partie a encore duré plus de 6h. A chaque fois, cela créé un ralentissement dans le développement de nos compagnies suite au passage en « phased out » de nos vieux trains. Il faut pouvoir en acheter de nouveaux, très coûteux, ce qui nous pousse à ne pas distribuer beaucoup de dividendes pour être en mesure de relancer la compagnie rapidement.
L’alternative aura été d’acheter une seconde compagnie et de jouer sur la possibilité d’acheter les trains de l’une avec l’autre. C’est ce que j’ai fais aujourd’hui, sans doute un peu trop tardivement et ma seconde compagnie sera restée peu développée, même si je n’ai pas perdu d’argent avec. Par contre, elle m’aura permis de booster la 1ère.
Au final, nous terminons encore une fois très proches, entre 6000 et 6600$, après 6 cycles (SR+2OR).
Comme à chaque fois, les 3 premières heures sont assez enthousiasmantes, pendant que l’on construit notre réseau et notre stratégie de développement. Puis une certaine routine s’installe et la fin de partie est un peu longue, même si ça passe mieux lorsqu’on sait qu’on se bat pour la victoire.
1846 : THE RACE FOR THE MIDWEST - 23/06/2019

Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Étant donné la durée de notre première partie, nous avons dû attendre 2 semaines avant de réussir à en planifier une autre. Nous y voici enfin. Et nous avons réussi à réduire la durée à 6h cette fois. C’est malheureusement encore trop pour envisager y jouer aussi régulièrement qu’aux autres jeux.
2 éléments ont contribué à raccourcir la partie. Nous avons utilisé une abaque proposée sur boardgamegeek pour calculer rapidement les revenus versés en dividende. Et nous avons beaucoup plus utilisé la possibilité pour les compagnies de vendre des parts au marché afin de lever de l’argent pour investir dans de nouveaux trains par exemple. Je l’ai poussé d’ailleurs un peu trop à l’extrême, privant trop vite ma compagnie de revenus essentiels à son bon développement. Il m’aura donc fallu compenser en privant les actionnaires (donc moi) de dividendes pendant plusieurs tours. Résultat, le court de ma compagnie a eu beaucoup de mal à monter. Par contre, une fois les acquisitions de trains effectuées, le rendement par action a été le plus élevé du jeu.
Malheureusement pour moi, ces aléas m’auront fait perdre beaucoup de temps, et j’ai bien senti après 3h de jeu que la partie était perdue pour moi. Les tours n’ont pas été passionnants jusqu’à ce que je redresse enfin un peu la tête. Le jeu de pardonne pas, un peu comme les Splotter. Mais ici, les parties sont plus longues, donc les situations critiques sont encore plus frustrantes et peuvent finir par rebuter.
Heureusement je suis toujours séduit par les mécanismes de fond, mais pour vraiment prendre plaisir à l’approfondir, il va falloir réduire encore notablement la durée.
HADARA - 22/06/2019

Une nouvelle partie à 3 joueurs.
De quel côté mon cœur va-t-il balancer avec Hadara ? La 1ère partie m’avait plutôt enthousiasmé, puis la seconde m’avait semblé trop convenue.
Cette fois nous jouons avec le côté B des cartes de mise en place. Il nous faudra donc être plus attentifs à l’échelle verte de nourriture, car nous démarrons plus bas. Mais finalement ça ne change pas grand-chose.
Nous jouons encore un peu trop chacun de notre côté, sans vraiment regarder ce que fond nos adversaires. Mais le jeu reste malgré ce côté un peu autiste, très agréable et fluide. La victoire se jouera sur un détail. Il me manque 2 points sur mon échelle de culture pour construire une dernière statue qui m’aurait permis de gagner.
SCORPIUS FREIGHTER - 22/06/2019

Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Notre dernière partie date de plus de 6 mois, mais la reprise en main du jeu sera finalement rapide. Comme quoi les mécanismes du jeu sont logiques et l’iconographie bien faite.
La gestion des actions et toujours aussi délicate. Non pas parce qu’elles sont complexes, bien au contraire, mais parce qu’elles sont rares et qu’il est fréquent de ne pas avoir accès aux cases souhaitées, à cause de la concurrence. En effet, le jeu a son rythme et on a tendance à privilégier 1 planète au début pour ajouter des zones de stockage et des équipements, et une autre à la fin pour remplir des contrats. C’est frustrant de ne pas pouvoir faire ce qu’on veut, mais c’est aussi un aspect important du jeu.
GREAT WESTERN TRAIL - 15/06/2019

Une nouvelle partie à 3 joueurs, avec l’extension Ruée vers le Nord.
Même si j’avais eu quelques réserves lors de notre découverte de l’extension, ce sera ce soir notre 4e partie avec, et j’avoue que j’aurais sans doute maintenant du mal à jouer sans. Elle apporte un réel renouvellement, sans bousculer la qualité et l’équilibre du jeu de base, même si elle a tendance à allonger un peu nos parties. Mais ça, ce n’est pas un problème, du moment qu’on ne s’ennuie pas.
Après 2 mois sans y jouer, chacun revient à ses stratégies fétiches. Pour ma part il s’agira des gares et des livraisons sur les villes, pendant que mon épouse focalise essentiellement sur les bâtiments. Notre partenaire du jour aura trop tardé à démarrer sur les bâtiments et les vaches, et sera largement décroché.
Finalement je l’emporte d'un cheveu (130*, 128, 60).
BRASS - 10/06/2019

Une nouvelle partie à 3 joueurs dont 1 qui découvrait le jeu.
Nous changeons de partenaire pour cette partie, mais afin de ne pas trop le désavantager, je lui explique les principales stratégies du jeu et les éléments auxquels être le plus attentifs. Et l'élève semble avoir bien écouté la leçon, faisant un excellent début de partie qui le place en tête à la fin de la période du canal, en ayant en plus très bien développé ses filatures.
Je pensais initialement jouer les filatures également, et je devrais donc revoir un peu mes plans. Je me lance tout d'abord sur les ports, mais sans grand succès. Je les compléterais par des filatures de niveau 2 et 3 afin de scorer un peu. Mais pour parvenir à reprendre la tête, il me faudra construire 2 chantiers navals qui compenseront ses points de filature de niveau 4.
Il m'aura fallu toute mon expérience du jeu pour parvenir à l'emporter. Comme quoi même avec l'expérience, rien n'est gagné d'avance à Brass.