Mes dernières parties...

THE FLOW OF HISTORY - 24/06/2017

Une nouvelle partie à 3 joueurs, dont 1 qui découvrait le jeu.
Nous avons tardé un peu avant de revenir sur Flow of History, et du coup les premiers tours ont été encore un peu hésitants. Mais heureusement cela n'a pas duré et la partie nous a semblé bien plus fluide que la première fois. La différence entre la réserve et le "supply" est cette fois bien assimilée, et les subtilités que cela permet avec.
La ressemblance avec Innovation est vraiment flagrante, même si dans le déroulement, Flow of History est beaucoup moins chaotique. D'ailleurs nous avons été tous longuement frustré de ne pas parvenir à infliger la moindre pénalité à nos adversaires lors des attaques. Et puis finalement, avec les cartes qui se recouvrent, quelques unes ont finies par aboutir à l'approche de la fin de la partie.
J'avoue que je trouve le dosage des différentes éléments vraiment bien fait. Il n'y a pas d'effet énorme, de carte qu'il faut absolument obtenir. Cela se ressent également dans nos scores, assez proches les uns des autres : 34, 31*, 26.
DIE BAUMEISTER VON ARKADIA - 24/06/2017

2 nouvelles parties à 3 joueurs.
La période est assez calme côté nouveautés, alors plus de 10 ans après sa sortie nous revenons sur ce jeu dont nous n'avions fait qu'une seule partie à l'époque.
Nous sommes clairement dans du typique allemand, un peu froid et abstrait, mais très malin. Et cette fois l'interaction est très forte. En effet, nous passons notre temps à compléter des bâtiments posés ou "avancés" par nos adversaires, ainsi qu'à modifier les valeurs de sceaux dans l'espoir d'augmenter nos gains et d'abaisser ceux des autres.
Le jeu est fluide et nous a tous fait une bonne impression, mais j'ai vraiment du mal à trouver une stratégie efficace. Je termine d'ailleurs 3e et 2e, toujours à bonne distance du vainqueur.
Il faudra vraiment y revenir rapidement pour creuser un peu les différentes façon de jouer.
LE HAVRE - 18/06/2017

2 nouvelles parties à 3 joueurs, dont 1 qui découvrait le jeu.
Voilà bien longtemps que je souhaitais me replonger dans ce classique d'Uwe Rosenberg auquel nous n'avions joué qu'une seule fois, il y a plusieurs années.
La relecture de la règle était donc indispensable, et je ne l'ai d'ailleurs pas trouvé très claire.
Heureusement le principe du jeu est très classique, et après quelques tours de jeu nous sommes dans le bain. Reste que nous découvrons les bâtiments et leurs effets, mais pas tous avec la même réussite... C'est pourquoi nous décidons d'enchaîner immédiatement sur une 2e partie qui sera bien plus disputée. Nous y exploiterons bien plus les bâtiments de nos adversaires, et seront bien plus vigilants quant à la disponibilité de chacune des ressources.
Au final, Le Havre m'a laissé une bonne impression, mais avec quelques craintes pour le renouvellement, du fait qu'on utilise toujours les mêmes bâtiments standards.
VINHOS - 17/06/2017

Une nouvelle partie à 3 joueurs, dont 1 qui découvrait cette version du jeu.
La reprise en main est toujours un peu délicate après 5 mois sans y jouer. Même si les mécanismes ne sont pas très complexes, il y a beaucoup de choses et quelques détails pour lesquels l'iconographie n'est pas extraordinaire...
Une fois nos souvenirs rafraîchis, le jeu tourne assez lentement (3h30-4h). La mécanique pèse. On est loin de la fluidité d'autres jeux de complexité comparable. Le plus difficile pour mes partenaires consiste à comprendre les 3 valeurs des vins : valeur de base, marchande, et au concours. Ils se perdent régulièrement sur ce qui doit/peut ou pas, être compté.
Pour le reste, je trouve toujours le jeu frustrant sur l'aspect développement de nos domaines viticoles qui restent très limitées. C'est un jeu d'optimisation sur plusieurs tableaux en parallèle, plus qu'un jeu stratégique, il n'y a pas de doute la-dessus. Mais pour un jeu de ce type, je le trouve trop long et trop lourd.
GREAT WESTERN TRAIL - 11/06/2017

Une nouvelle partie à 2 joueurs. C'est la première fois que nous jouons dans cette configuration et si pour l'essentiel, le jeu ne change pas, le hasard y devient plus important, nous obligeant à plus d'adaptation.
En effet, comme on pioche moins de tuiles, il peut arriver que certaines se fassent plus rares. Ce fut le cas pour les ingénieurs ce soir. Dommage car c'était justement la stratégie que j'espérais approfondir. Je jouerai donc de façon plus équilibrée, en privilégiant tout de même les ingénieurs et les gares. Mes cowboys se trouvent donc un peu à la traîne, et du coup je rafle toutes les tuiles de gare avec des bonus de certificats, pour compenser. Je parviendrai ainsi à livrer San Francisco à 2 reprises (une première dans nos parties) et finalement à l'emporter, face à une stratégie bâtiments pourtant bien menée (38 pts), mais pas suffisante à elle seule.
PILLARDS DE LA MER DU NORD - 10/06/2017

Une nouvelle partie à 3 joueurs. Même si le jeu tourne bien dans les différentes configurations proposées, il peut poser un problème de Kingmaking à 3 joueurs. C'est la situation dans laquelle nous nous sommes trouvés ce soir. Le dernier au score par son "attaque" s'est trouvé en position de décider du vainqueur.
Heureusement pour moi, la logique était plutôt dans l'attaque de mon concurrent, qui était en position de mettre fin à la partie. Mais c'est dans de telles situations qu'on voit les limites de ce types de jeux où au nom de l'interaction on ajoute du hasard. Car au final, tout s'est joué sur l'effet d'une carte piochée lors des derniers tours.
GREAT WESTERN TRAIL - 10/06/2017

Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Notre envie de tenter encore de nouvelles stratégies nous pousse à ressortir une fois de plus Great Western Trail. La disposition aléatoire des bâtiments neutres est ce soir favorable au recrutement, mais pas à la construction de bâtiments. Ca n'empêchera pas notre habituée de cette stratégie de la tenter une nouvelle fois, s'accaparant au passage pratiquement la totalité des artisans.
Nous nous rabattons principalement sur les ingénieurs, puis les cowboys, parce qu'il faut bien assurer le coup pour ne pas perdre de points lors de nos multiples passages à Kansas City. Cela nous réussira puisque nous terminons 1er ex-aequo.
Cette partie m'aura permis de mieux percevoir la puissance des ingénieurs, particulièrement dans la dernière ligne de droite du chemin de fer, la plus lucrative en points de victoire.
Vivement la prochaine...
GREAT WESTERN TRAIL - 05/06/2017

Une nouvelle partie à 3 joueurs.
La chance est avec nous puisque les bâtiments neutres se trouvent dans un ordre assez favorable, avec les dépenses (marché au bétail, construction et recrutement) sur la 1ère moitié du parcours. Du coup on déroule assez facilement, sans perdre de points avec des livraisons trop modestes.
L'un se lancera sur les bâtiments avec une belle réussite et 30 pv en fin de partie, mais le reste est un peu faible pour jouer la victoire.
L'autre prendra une orientation plus classique, très axée sur les vaches et en moindre mesure les gares.
Pour ma part, je déroule une stratégie plus équilibrée entre vaches et bâtiments. Et même si je rate de peu la dernière livraison à San Francisco, je l'emporte assez facilement.
Chaque nouvelle partie est un nouveau défi qui nous permet de tester de nouvelles stratégies, de nouvelles façon de jouer et nous ne nous en lassons pas. Au contraire, plus nous jouons à Great Western Trail, plus nous l'apprécions et plus nous avons envie d'y revenir.
ANACHRONY - 05/06/2017

Une nouvelle partie à 3 joueurs.
J'ai toujours du mal à démarrer à Anachrony, ne sachant pas trop vers quoi m'orienter, et cette partie ne fait pas exception. Les bâtiments, y compris ceux que je suis sensé construire pour mon action d'évacuation, ne m'intéressent pas trop et ce n'est guère mieux pour les 1er projets.
La partie commence donc tout doucement pour moi (jaune), alors que le joueur vert semble dérouler. Il sera le 1er à évacuer et marquera 15 pts. Entre temps, j'aurai finalement trouvé un super-projet à mon goût qui orientera un peu ma façon de jouer pour le restant de la partie. Je parviendrai à évacuer au 2e tour après la météorite (11 pts).
La fin de partie sera un peu laborieuse, par manque de noyaux d'énergie, mais je parviendrai à m'assurer encore quelques points, alors que le joueur vert s'enlise un peu, pour rembourser ses emprunts aux futur, au lieu de mettre fin à la partie.
Résultat je l'emporte de façon inespérée, de 3 petits points... Mais cela ne change pas mon opinion, toujours un peu réservée sur le jeu.
GREAT WESTERN TRAIL - 04/06/2017

Une nouvelle partie à 4 joueurs dont 2 qui découvraient le jeu.
C'est la première fois que nous jouons dans cette configuration, mais comme on pouvait s'y attendre ça ne change pas grand-chose sur le déroulement de la partie.
Le premier contact avec Great Western Trail étant toujours un peu rude, lors de l'explication du jeu, j'avais indiqué à nos 2 débutants du jour que jouer les vaches et les cowboys était sans doute la stratégie la plus naturelle pour commencer. Ils n'ont pas manqué de mettre en application ce conseil avec un certain succès...