Mes dernières parties...

BOHNANZA - 08/09/2019

Partie(s) non commentée(s)
HADARA - 08/09/2019

Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Notre dernière partie date d’un mois, mais la reprise en main est immédiate et le jeu toujours aussi plaisant. On joue encore un peu trop chacun dans notre coin, mais heureusement les parties sont rapides (moins d’une heure).
Cette fois les premières cartes m’ont un peu orienté vers un jeu équilibré entre les différentes couleurs. Du coup j’ai acheté 2 médailles d’or qui m’auront rapporté 28 points chacune. Elles me permettent de faire la différence avec mes adversaires avec lesquels j'étais au coudes à coudes pour les colonies et les statues.
BLACKOUT : HONG KONG - 08/09/2019

Une partie de découverte, à 3 joueurs.
La prise en main de Blackout n’est pas simple, les mécanismes proposés étant inhabituels. La lecture de la règle est d’ailleurs un peu laborieuse car on ne voit pas très bien où cela va nous mener. Mais comme à chaque fois, après quelques tours de jeu tout s’éclaire. L’ensemble est parfaitement logique une fois assimilés les tenants et aboutissants. Et c’est assez bluffant de créativité.
Notre partie a été un peu longue, mais nous ne nous sommes pas du tout ennuyé. Les possibilités offertes par le jeu se révèlent à mesure que la partie avance, et c'est alors qu'on prend conscience de nos erreurs. Vivement la prochaine.
SPIRITS OF THE FOREST - 07/09/2019

Deux nouvelles parties à 3 joueurs, dont 1 qui découvrait le jeu.
Retour sur ce petit jeu de majorité simple et rapide, qui tourne vraiment bien à 3 joueurs. On est toujours partagé entre diversifier nos tuiles pour éviter de perdre 3 points pour les symbols qu’il nous manque, et renforcer nos points sur les majorités. C’est malin et tendu. Et les gemmes qui nous laissent un peu perplexe au début apportent un petit plus stratégique bienvenu.
TADSCH MAHAL - 06/09/2019

Une nouvelle partie à 3 joueurs dont 1 qui découvrait le jeu.
L'explication et la prise en main du jeu sont rapides, tout comme la partie d'ailleurs. A peine plus d'une heure à 3, c'est très raisonnable surtout lorsqu'elle est tendue comme ce soir.
Mon épouse a fait la course en tête, mais je suis parvenu à bien connecter mes palais ensembles et ainsi revenir au score petit à petit. La dernière manche a donc été déterminante. Je gagne le jeton province qui lui aurait permis de s'envoler vers la victoire et une caste qui me permet de scorer une nouvelle fois mon réseau de palais. Les points des cartes en main n'y changeront rien. Je l'emporte de justesse.
BOHNANZA - 06/09/2019

Une nouvelle partie à 7 joueurs (avec l'extension), dont 6 qui découvrent (ou redécouvrent) le jeu.
Ce n'est clairement pas une configuration que je recommande pour apprécier la partie, car ça tourne parfois au chaos généralisé. Mais c'est l'occasion d'expliquer le jeu à 6 joueurs d'un coup.
Et comme d'habitude, tout le monde est un peu perplexe à la fin de l'explication, et puis après quelques tours de table et quelques ventes de champs, totu est compris.
Bohnanza est vraiment un jeu indémodable.
BOHNANZA - 01/09/2019

2 nouvelles parties à 3 joueurs.
Il s’agit véritablement d’une redécouverte puisque nous n’y avions pas joué depuis probablement une quinzaine d’années. Et il est toujours aussi bon. Pas mal pour un jeu qui a 22 ans !
La gestion des échanges est toujours le point délicat, mais ajoute une interaction unique.
1846 : THE RACE FOR THE MIDWEST - 01/09/2019

Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Nous continuons notre exploration de ce 18XX qui est notre préféré à ce jour, mais dont nos parties restent trop longues pour vraiment l'apprécier. Afin d'essayer de gagner du temps, nous utilisons pour la première fois la feuille de calcul vue dans la vidéo d’Heavy Cardboard. Avec elle, nous ne distribuons les dividendes des joueurs qu’à la fin des 2 OR. Ils n’en ont en principe pas besoin durant ces phases de jeu. Seul l’argent gagné par les compagnies est distribué immédiatement (ce sont elles qui opèrent, donc paient).
Résultat, notre partie aura duré moins de 5h aujourd’hui, soit 2h de moins que la précédente ! Elle s’est achevée à la fin de l’OR 6.2.
Le gain de temps est en grande partie lié à la feuille de calcul qui nous évite de nombreuses manipulations d’argent. En plus elle permet une meilleure visualisation des gains de chacun au fil du jeu.
Mais le gain de temps est également dû à une meilleure gestion de nos compagnies, notamment au moment des transitions entre les trains. Et avec un peu plus d’expérience il semble possible de réduire encore un peu plus la durée de partie.
Au niveau du jeu en lui-même, mes 2 compagnies restent dans un premier temps les moins valorisées mais font une belle remontée en fin de partie. Heureusement j’avais également investi assez tôt dans la compagnie adverse qui a été la plus performante, ce qui me permet de l'emporter de justesse (6402,4540,6572*). Le second avait une seule compagnie, et le 3e 2, mais n’a pas assez investi, assez tôt.
UNDERWATER CITIES - 31/08/2019

Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Une partie intéressante, tant nous avons chacun joué de façons différentes. Pour ma part, comme à mon habitude j’ignore royalement les cartes spéciales. Ça tombe plutôt bien pour mes adversaires qui les affectionnent. Mais surtout, mon épouse a reçu l’objectif de métropole qui rapporte en fin de partie 2 points de victoire par carte spéciale jouée. Elle parviendra à en jouer 7, mais ne construira que 2 bâtiments simples. Ses productions, nécessaires au développement de son réseau de cités, seront assurées par des cartes spéciales choisies soigneusement. Une vrai performance même si elle reste insuffisante pour l’emporter. En effet, mon optimisation cités-bâtiments reste la plus efficace, d’une dizaine de points.
Cela dit, le jeu paraît bien équilibré (je n’en doutais pas), permettant de l’emporter avec des optimisations très diverses. Par contre, la différence peut se faire sur du hasard, qu’il soit lié à la pioche ou à la façon de jouer de nos adversaires. Et après 4h de jeu, comme ce soir, ça peut frustrer.
UGO! - 30/08/2019

Une nouvelle partie à 4 joueurs dont 3 qui découvraient le jeu.
Même s’il est relativement aléatoire, Ugo est un petit jeu de cartes très interactif qui plaît beaucoup. Je lui préfère Linko où le contrôle me semble plus important sur le déroulement du jeu, mais il propose une alternative très agréable, histoire de varier un peu les plaisirs.