Mes dernières parties...

LINKO! - 14/10/2018

Partie(s) non commentée(s)
COIMBRA - 14/10/2018

Deux parties de découverte à 3 joueurs.
Il s’agit de la première nouveauté d’Essen qui arrive sur notre table. Le jeu est dans la lignée des précédentes créations de ces auteurs, peut-être légèrement plus complexe car il offre un grand nombre de possibilités. En fait, on a eu l’impression de jouer à un jeu « What’s Your Game ? ». Le système de choix et ordonnancement des dés est excellent, car il nous contraint à payer plus pour nous garantir de choisir les cartes avant les autres. De quoi rendre nos choix toujours difficiles. Et en plus, la couleur du dé déterminera nos revenus de fin de tour.
Le casse-tête des premiers tours de jeu s’éclaircit à mesure que notre stratégie de jeu se dessine. Dès la seconde partie nos choix s’affirment et la logique d’ensemble est clairement assimilée. Aucun doute, le jeu est vraiment très bon.
MEDICI - 13/10/2018

Une nouvelle partie à 4 joueurs.
Pour finir la soirée, nous ressortons une nouvelle fois Medici que tout le monde connaît déjà. La concurrence sur les enchères est rude et la menace de ne pas remplir certaines cales bien réelle. Une partie particulièrement tendue, où chacun observe attentivement les possibilités de ses adversaires. Bref un jeu qui fonctionne toujours aussi bien.
ETHNOS - 13/10/2018

Une nouvelle partie à 6 joueurs.
Plus je joue à Ethnos et plus j’apprécie ce jeu ! A mesure des parties, même si elles sont un peu trop espacées, on se familiarise avec les pouvoirs des peuples. Du coup, le poids du hasard paraît moins important, car on ne se focalise plus sur 1 ou 2 peuples qui nous paraissent plus avantageux, mais on est prêt à toutes les opportunités.
Ce soir, tout le monde se précipitait sur les Ondins qui permettent d'avancer sur le plateau du même nom et éventuellement de placer un pion de plus dans un royaume. A côté, les Halfelins étaient délaissés. Même s’ils ne permettent pas de placer de pion pour les majorités, il est facile de se constituer un groupe rapportant 10 ou 15 PV, soit plus que le contrôle d’un royaume...
Et savoir s'adapter aura été payant, puisque je l'emporte assez nettement.
MEDICI - 12/10/2018

Une nouvelle partie à 6 joueurs.
Je présente à mes collègues Medici, un grand classique de Reiner Knizia et l’un de mes jeux d’enchère préféré. Comme à chaque fois, lors de la première manche les enchères se font un peu timidement, chacun ne sachant pas vraiment où cela va le mener. Puis dès la seconde, tout le monde à compris les subtilités du jeu et la partie est vraiment lancée.
Au final 4 joueurs termineront à égalité, un 5e à un point derrière les autres, et surtout tout le monde aura beaucoup apprécié ce jeu épuré et efficace qui a été publié pour la première fois il y a 23 ans.
CACAO - 07/10/2018

Nous ressortons Cacao pour finir la journée. Cela me permet de réviser les règles avant de le présenter à mes collègues dans les prochaines semaines, lors de nos midi-jeux.
Le principe est vraiment très sympa, le jeu fluide et malin, même s’il reste un peu aléatoire.
Du coup, pour la 2e partie, nous avons ajouté 2 des 4 extensions proposées dans la boîte « Chocolatl » ("Map" et "watering"). Résultat mitigé. "Watering" ne nous a pas convaincu et "Map" à peine plus.
Nous verrons une prochaine fois si les 2 dernières sont plus convaincantes.
RHEIN : RIVER TRADE - 07/10/2018

Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Nous avons changé de 3e joueur et nous gagnons environ 1h sur la durée de partie, explication comprise. Mais 4h, ça reste encore un peu long, avec une fin assez laborieuse, et une victoire qui s’est jouée à 1 point (112, 111*). Le 3e joueur était décroché.
Même si nous avons un peu mieux géré la fin de partie, en essayant d’augmenter nos possibilités de réussir le dernier contrat, la victoire s’est jouée sur la valeur de ces contrats. C’est un peu dommage lorsqu’on vient de passer plus de 3h de réflexion pour optimiser nos transports de marchandises.
Pourtant le principe est bon, le jeu original, obligeant une certaine collaboration. Mais il laisse la sensation qu’il aurait pu être un peu mieux fini. D’ailleurs l’édition elle-même aurait pu être meilleure notamment au niveau de ses illustrations. On distingue très mal les jetons train des jetons bateau. Et étant donné l’importance que cela a dans l’organisation de notre jeu, c’est vraiment regrettable.
RHEIN : RIVER TRADE - 06/10/2018

Une partie de découverte à 3 joueurs.
Nous avions eu la chance de découvrir le jeu en 2015 à Essen avec ses auteurs, mais nous n’y avions pas encore rejoué.
Si le principe de base est assez simple, charger des marchandises et les transporter jusqu’à leurs destinations, les options de déchargement, de transfert, ainsi que les conditions d’avancement et de retour à leur base des différents moyens de transport ne sont pas facile à assimiler. Nous aurons bataillé longtemps avant de parvenir à clarifier tous les cas de figure qui se sont présentés. Notre partie aura ainsi duré un peu plus de 5h, explications comprises. C’est long, et un peu laborieux, mais mes partenaires de ce soir n’y sont pas tous étranger...
Au final, notre impression est en demi-teinte, car la victoire s’est jouée en grande partie sur le hasard des contrats présents au dernier tour. De quoi être bien frustré.
LINKO! - 30/09/2018

Trois nouvelles parties à 3 joueurs.
Ces dernières semaines nous avions ressorti « 2 sans 3 » et « Ugo » que nous avions beaucoup joué jusqu’à l’arrivée de Linko. Mais revenir sur ces jeux aujourd’hui nous paraît plus difficile tant Linko leur est supérieur. Les parties sont plus dynamiques, on a le sentiment de prendre une part plus importante dans le jeu, d’être moins soumis au hasard. Bref, même si les autres sont très sympathiques, on préfère continuer de jouer à Linko, même avec déjà plus de 100 parties au compteur.
FIVE TRIBES - 30/09/2018

Une nouvelle partie à 3 joueurs.
En attendant de pouvoir essayer l’extension "Les Artisans de Naqala", nous refaisons une partie avec la version de base. Five Tribes est un jeu qui me réussi plutôt bien, et ce sera encore le cas ce soir. La reprise en main est rapide, l’aide de jeu rappelant tout le nécessaire pour jouer.
Je profite de belles occasions laissées par mes adversaires pour m’emparer des tuiles les plus lucratives et me garantir une belle avance sur le nombre de Vizirs. Mais surtout, très tôt dans la partie, je peux acquérir le Djinn permettant d’ajouter des palais sur mes tuiles. J’en poserais 6, soit 30 points de bonus, qui m’assurerons la victoire.