Mes dernières parties...

AZUL : PAVILLON D'éTé - 12/01/2020

Une nouvelle partie à 3 joueurs.
La partie de 1830 a laissé des traces et cela se sent durant celle d’Azul où mes adversaires semblent déterminés à me mettre des bâtons dans les roues. Et ils y parviennent assez bien... Je ne complèterai qu’une seule étoile, terminant ainsi bon dernier.
A l'inverse la première au score s’est envolée en complétant les 1, 2, 3 et 4. Enfin des écarts se creusent un peu entre nous, même si c'est à mes dépends.
1830: RAILWAYS & ROBBER BARONS - 12/01/2020

Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Au fil des parties nous découvrons les coups-bas possibles et modifions en conséquence notre façon de jouer. Cela conduit à raccourcir les parties (ouf !) mais aussi à limiter nos gains, ce qui ne simplifie pas la gestion de nos compagnies.
J’entame la partie avec B&O que je ne lance pas tout de suite, et PRR. Je parviens pour une fois à bien gérer leurs réseaux et je protège leurs routes. Résultat, je suis le premier à pérenniser mes compagnies en achetant les premiers trains permanents.
J’enchaîne avec le lancement de C&O qui me permet de mettre la pression à mes adversaires en achetant le 1er train à 6, puis dès l’OR suivant le 1er Diesel. En 2 tours, j’ai provoqué un grand ménage dans leurs compagnies avec lesquelles ils se sont retrouvées obligées d’acheter des trains sans en avoir les moyens.
Ils ont finalement décidé d’abdiquer en ma faveur plutôt que continuer la partie, estimant que même sans faire banqueroute, ils n’étaient plus en compétition pour la victoire.
AZUL : PAVILLON D'éTé - 11/01/2020

Une nouvelle partie à 3 joueurs dont 1 qui découvre le jeu.
Une nouvelle fois la partie se résume à l’opposition de 2 stratégie : ceux qui essaient de remplir des étoiles et ceux qui essaient de remplir tous les 1, 2, 3, etc. Et la victoire sera cette fois au profit des étoiles complètes, mais de peu.
Cet Azul est vraiment plaisant et original, mais étant donné le système de résolution les possibilité de jeu explosent et on finit par se demander si ce n'est pas le hasard qui décide du vainqueur.
ALUBARI - 11/01/2020

Une nouvelle partie à 3 joueurs dont 1 qui découvre le jeu (mais connaît déjà Snowdonia).
J’ai été relativement déçu par le jeu lors de cette partie. La météo a été largement dominée par le beau temps et la pluie, ce qui a conduit à une production abondante de thé. Et là nous avons ressenti un manque d’intérêt dans cette production. Elle peut rapporter des points à Siliguri Town et la conversion en chai est utile de temps en temps, mais tout cela est trop limité.
Les contrats m’ont paru également un peu décevants et le côté aléatoire de leur arrivée est encore plus déterminant. En plus maintenant, certains emplacements de gare permettent aussi d'en prendre un, et ainsi de court-circuiter les joueurs qui se sont placés sur l’action classique puisqu'elle est résolu après. Voilà de quoi offrir une belle frustration lorsqu’un joueur vous prend ainsi le seul contrat que vous pouviez réaliser.
Bref, Alubari propose un peu plus de variété que Snowdonia, mais cela n’apporte pas la richesse supplémentaire attendue, bien au contraire.
1830: RAILWAYS & ROBBER BARONS - 05/01/2020

Une nouvelle partie à 3 joueurs.
La reprise en main de 1830 après un peu plus de 2 mois s’est bien passée. Nous avons en tête les mécanismes du jeu et le rafraîchissement des règles spécifiques à 1830 est rapide. Mais nous sommes encore très loin de maîtriser nos stratégies.
Nous avons été plus agressif dans notre jeu, lancé 7 des 8 compagnies, réalisés beaucoup plus d’achat/vente d’actions qui ont conduit à de plus fortes fluctuations des courts. Le positionnement de nos gares a également été source de nombreuses batailles sur les routes les plus lucratives. Ces batailles auront d’ailleurs contribué en grand partie à la victoire du 3e joueur, qui nous a laissé faire. Il avait protégé ses routes dès le début et même si le développement de ses compagnies est resté limité, ses routes n’ont jamais été remises en cause.
A l’inverse je me suis retrouvé rapidement bloqué dans mon développement avec NNH dont je me suis finalement débarrassé (une première !), après avoir pris soin de vider la caisse. En plus, je la refile au joueur qui m’avait bloqué :-).
Mais c'est la rapidité d'achat des trains qui l'aura finalement achevé. Il se retrouve à devoir aider ses 3 compagnies dans l’achat de leurs trains (des Diesel en plus). Cela lui coûtera très cher et il terminera dernier alors qu’il était plutôt bien parti jusque-là.
Enfin, nous avons encore eu beaucoup de mal avec le positionnement de la plupart des tuiles "OO". La lecture du réseau et des upgrades possibles n’est pas facile et nous anticipons assez mal certaines conséquences. Nous avons ainsi très mal exploité New-York, et le désenclavement d’Erie a été laborieux.
Au chapitre des satisfactions, nous avons vidé la banque en 7 cycles et environ 5h30. C’est encore long, mais en nette progrès par rapport à nos parties précédentes.
BLITZKRIEG! - 04/01/2020

Deux parties de découverte à 2 joueurs.
Le jeu est un peu déroutant par sa simplicité, mais il faut se rendre à l’évidence ça fonctionne. J’en ai fait largement les frais lors de ces 2 parties, même si je m’en sort miraculeusement lors de la seconde. En effet, je parviens juste à temps à priver mon adversaire d’unités dans sa réserve. Sans cela ma défaite aurait été encore plus cuisante que la première.
Bref c’est chaud, et il nous faudra sans doute encore quelques parties pour parvenir à mieux construire notre jeu. Mais c’est original, rapide et tendu, comme on aime pour un petit jeu à 2.
AZUL : PAVILLON D'éTé - 01/01/2020

Deux parties de découverte à 3 joueurs.
Il s’est un peu fait attendre, mais voici enfin le nouvel Azul. Les pièces hexagonales se rapprochent plus de celles du premier jeu au niveau du toucher, mais il est bien plus orienté gamers.
La grosse nouveauté est de ne plus placer les pièces au moment où on les récupère, mais à la fin de la manche, petit à petit. Cela permet de mieux suivre le jeu de nos adversaires et les décomptes. C’était pour moi l’un des principaux défaut des Azul, où chacun a tendance à faire son décompte dans son coin. Ce n'est plus le cas !
Lors de notre 1ère partie, nous avons tous les 3 joué à peu près de la même façon et nos points ont finalement été obtenus grâce au remplissage de tous les emplacements « 1 », « 2 », « 3 », et « 4 » pour le vainqueur. Les emplacements 5 et 6 sont beaucoup plus difficiles à remplir à mesure que la partie avance, car les tuiles deviennent plus rares.
Pour la seconde, j’ai essayé de compléter des rosaces, en focalisant donc sur les emplacements nécessitant le plus de tuiles dès le début. J’en ai complété 2, mais en contrepartie je n’ai pas fait grand-chose d’autre. Cela m’a néanmoins suffi pour l’emporter, mais de justesse. L’équilibre semble donc bon entre les différentes façons de marquer.
Maintenant il faudra voir à l’usage si on parvient à mieux se distinguer les uns des autres.
ALUBARI - 01/01/2020

Une partie de découverte à 3 joueurs.
Si l’apparence a été bien améliorée par rapport à Snowdonia, la règle du jeu est quant à elle vraiment très proche, au point que ce jeu aurait très bien pu s’appeler Snowdonia 2... On ne déblaie pas pour construire des rails, on déblaie des plantations de thé pour qu’elles produisent. Mais la construction de rail est toujours disponible, elle est juste indépendante du déblaiement. Pour le reste ça fonctionne comme Snowdonia, on collecte des ressources qu’on transforme pour construire des rails et des éléments de gare. Mais surtout on retrouve des cartes contrat qui peuvent être utilisées 1 fois pour leur effet et comme objectif de fin de partie. La mienne m’a permis de marquer 54 points et ainsi de l’emporter.
On a vraiment l’impression de jouer quasiment au même jeu, avec quelques options alternatives et un relookage. Le plus intéressant est d’avoir la possibilité de payer 1 chai pour accéder à une action « améliorée ». Un petit coup de pouce qui bien employé peut nous permettre de faire la différence.
Par contre, il nous a fallu quelques tours de jeu pour nous remettre dans le bain et assimiler les petites différences par rapport à Snowdonia, mais ensuite, Alubari ne présente aucune difficulté supplémentaire.
LA GLOIRE DE ROME - 26/12/2019

Une nouvelle partie à 5 joueurs dont 3 qui découvrent le jeu.
Le premier contact avec la Gloire de Rome est toujours un peu délicat, surtout en fin de soirée comme ici. Mais au fond, le jeu n'est pas très difficile. Il faut juste bien comprendre les actions et le flux des cartes. C'est un jeu qui demande à être rejouer, ce que nous ne pourront pas malheureusement faire ce soir.
Du coup, ceux qui l'ont découvert ont un peu souffert et restent loin de pouvoir l'emporter.
7 WONDERS - 26/12/2019

Deux nouvelles parties à 5 joueurs.
Il s'agit de nos premières parties de l'année, et malgré tout le plaisir d'y rejouer est toujours là. J'étais un peu réticent à m'y replonger et pourtant je m'y suis laissé prendre en à peine quelques minutes. Une preuve de plus, s'il en fallait encore que 7 Wonders est toujours un excellent jeu.
Et le plus amusant dans cette affaire, c'est que nos 2 enfants qui sont bien moins joueurs que nous, nous ont nettement battus lors de ces 2 parties.