Anno 1800

ANNO 1800

Jeu de

Martin Wallace

2 à 4 joueurs
à partir de 12 ans
120 mn
Edition  Kosmos  2020
 
Impact de la langue : non

développement - ressources - tuiles














DescriptionParties

Présentation du Jeu

Anno 1800 est proposé dans une boîte carrée de format habituel pour les jeux Kosmos (Keltis, Die Säulen der Erde / Les Pilliers de la Terre, Tribes). Elle contient :

  • Un plateau de jeu composé de 2 grandes pièces de puzzle sur lequel on trouve une représentation de l'ensemble des tuiles industries et bateaux disponibles, ainsi que des emplacements pour les piles de cartes.
  • 4 plateaux individuels (îles patries des joueurs), comportant 25 emplacements pour des tuiles bâtiments et bateaux, dont 19 pré-imprimés,
  • 12 grandes tuiles du Vieux Monde, comportant chacune 6 emplacements pour de nouvelles tuiles,
  • 8 îles de Nouveaux Mondes, avec chacune 3 bâtiments préimprimés fournissant des ressources spécifiques,
  • 120 tuiles de construction,
  • 1 tuile de premier joueur,
  • 1 tuile de feu d'artifice,
  • 102 cartes de population :
    • 46 Paysans/Ouvriers,
    • 32 Artisans/Ingénieurs/Investisseurs,
    • 24 Nouveau Monde,
  • 22 cartes Expédition,
  • 20 cartes Mission,
  • 77 jetons de commerce,
  • 51 jetons d'exploration,
  • 38 jetons Or, de valeur 1 et 5,
  • 125 cubes de Population :
    • 25 Paysans, verts,
    • 40 Ouvriers, bleus,
    • 25 Artisans, rouges,
    • 20 Ingénieurs, violets,
    • 15 Investisseurs, turquoises,

Chaque joueur reçoit un plateau, 4 paysans, 3 ouvriers et 2 artisans qu'il place sur leurs bâtiments respectifs. Pour chaque cube, il reçoit également une carte du même type.
Enfin sur les bateaux préimprimés des plateaux individuels, chacun place les jetons requis (2 de commerce et 1 d'exploration).

Les 120 tuiles de construction et cartes de population sont triées par type et disposées sur leurs emplacements respectifs du plateau principal. Enfin, 5 cartes mission sont révélées.


Déroulement d'une Partie

Anno 1800 se joue de façon continue, jusqu'à ce que l'un des joueurs n'ait plus de cartes de population en main. Lorsque cela se produit, on termine le tour en cours, puis un dernier tour est joué.

Notre plateau joueur représente notre territoire sur lequel nous devrons construire des industries et des bateaux. Les cubes représentent la main-d’œuvre. Ils sont envoyés sur les industries pour produire des ressources dont on a besoin. Chaque industrie ne dispose que de 2 emplacements, utilisables par 1 seul type de main-d’œuvre. Il n'est pas question qu'un artisan fasse le travail d'un ouvrier et réciproquement.
Les bateaux permettent de réaliser des échanges commerciaux avec nos adversaires ou d'explorer de nouveaux territoires, afin d'avoir plus d'espace pour construire de nouvelles industries, mais aussi d'accéder à de nouvelles matières premières.

Sur le haut de chaque tuile bâtiment est indiqué le coût de sa construction. Lorsqu'il est construit, le bâtiment est retourné et placé sur le plateau du joueur ou sur l'une de ses extensions.
Les industries ne sont disponibles qu'en 2 exemplaires, les échanges commerciaux sont donc indispensables pour se développer.

Pour assurer notre développement nous avons à notre disposition différentes actions. Des actions principales (une seule par tour) :

  • Construire une industrie ou un chantier naval,
  • Construire des bateaux,
  • Jouer une carte population,
  • Échanger jusqu'à 3 cartes,
  • Recruter jusqu'à 3 cubes de population,
  • Améliorer jusqu'à 3 cubes de population,
  • Acheter 3 cartes Expédition,
  • Explorer le Vieux Monde (ajouter une extension à notre île),
  • Explorer le Nouveau Monde,
  • Lancer le festival de la ville pour replacer tous les cubes et les jetons dans leurs bâtiments et emplacements d'origine.
et des actions libres, illimitées :
  • Payer de l'or pour libérer et réutiliser un cube de population,
  • Activer le pouvoir d'une carte mission,
  • Effectuer du commerce avec ses adversaires ou le nouveau monde, en "fatiguant" des jetons commerce en échange de ressources,
  • Activer une carte de population jouée précédemment.
Au fil des tours d'action les emplacements des industries se remplissent et les jetons d'exploration et de commerce sont utilisés. S'il est possible de libérer des emplacements et réutiliser certains cubes en payant, il sera inévitable de lancer régulièrement le festival de la ville.

A chaque fois qu'un joueur gagne un nouveau cube de population, il doit prendre une carte correspondante, et s'il explore le nouveau monde, il doit en piocher 3. Pour jouer ces cartes il faudra payer le coût indiqué. En retour elles permettent d'effectuer une action spéciale, de gagner de l'or, des jetons d'exploration ou de commerce, etc. Ce sont les principales sources de points de victoire, mais pour être comptabilisées ces cartes doivent être jouées.

Une fois la partie achevée, on procède au décompte des points pour :

  • les cartes de populations jouées,
  • les cartes missions (objectifs de fin de partie),
  • les cartes exploration,
  • l'or,
  • la tuile de feu d'artifice (pour le joueur qui a mis fin à la partie).
Le joueur totalisant le plus de points gagne la partie.

Parties jouées : 21
Parties commentées : 18

15/10/2021 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
En attendant les nouveautés de fin d'année, nous continuer à explorer les meilleurs jeux de 2020. Et évidemment Anno 1800 ressort souvent.
La partie a encore une fois été rapide, une stratégie qui me réussi plutôt bien. Mais aujourd'hui je suis suivi de près par madame, et je sent que le décompte final risque d'être très serré. J'hésite à retarder la fin de partie en prenant une nouvelle tuile Nouveau Monde, mais j'y renonce finalement pour assurer les points du feu d'artifice. Mais finalement cela sera insuffisant, je suis devancé de 3 points.
C'est l'une des rares fois où celui qui met fin à la partie n'est pas celui qui l'emporte.

02/10/2021 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs. Ayant été sous la menace de mon épouse à notre partie précédente, il est temps pour moi d’essayer d’optimiser un peu plus mon jeu. Je construirai 2 chantiers navals de niveau 2 et 1 de niveau 3 et je les exploiterai à 2 reprises. Ce n’est pas encore optimal, mais ça me permettra de maintenir une belle avance sur mes adversaires, encore un peu timides sur ces stratégies.

01/10/2021 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Les missions tirées au sort ce soir nous ont conduit à une partie encore très rapide (1h20). Pénalités pour les cartes encore en main, bonus si une seule extension est utilisée et bonus pour ceux qui ont le plus de jetons de commerce. C’est une combinaison qui me va bien généralement, mais à force, mes adversaires affinent eux aussi leurs stratégies, et mes bateaux de niveaux 2 risquent d’être une peu juste face à ceux de niveau 3 construits par mon épouse.
Je parviendrais tout de même à la devancer pour mettre fin au jeu, mais les écarts se réduisent.

19/09/2021 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Avec seulement 3 missions rapportant des points, dont une sur le nombre de jetons de commerce, c’est l’occasion de jouer une stratégie bateaux qui me réussit généralement plutôt bien. Mais je ne serais pas le seul sur le coup bien évidemment.
Je parviens à construire rapidement des bateaux de niveau 2, tout en jouant beaucoup de cartes. Et le tout sans trop accroître ma main. Mon principal concurrent est parti pour des bateaux de niveau 3, plus long à construire, mais qui lui permettront de me griller sur la mission des jetons commerce. Mais mon développement est plus rapide et il paraît impossible à mes adversaires de m’empêcher de gagner les 7 points de feu d’artifice.
Du coup, même si je ralenti un peu sur la fin, mon avance en points sur les cartes sera suffisante pour me garantir la victoire. La partie aura duré environ 1h45.

12/09/2021 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
La physionomie de nos dernières partie est très largement déterminée par les cartes missions tirées au sort.
Après 3 parties très courtes, de moins d'1h30, aujourd'hui nous revenons sur une partie nettement plus longue (près de 3h). Il faut dire qu'il y avait des points à prendre pour le plus de cubes, la construction de nombreux bâtiments, et pour chaque tuiles nouveau monde.
Nous avons donc engrangé beaucoup plus de cartes que lors des dernières parties, et en conséquence, celle-ci a été beaucoup plus longue. Mais pour autant, le jeu reste toujours aussi fluide.
J'ai bien senti que j'avais raté le coche à un moment de la partie, prenant du retard dans la construction de mon jeu. Or maintenant que nous sommes bien rodés, cela ne pardonne pas, et je termine donc bon dernier.

05/09/2021 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Les missions de ce soir nous incitent à ne pas prendre trop de cartes (-2 par carte en main en fin de partie). Et en plus l’une d’elle permet de défausser une carte à chaque tour, à condition de payer 2 jetons d’exploration. Du coup les 6 points par tuile Nouveau monde que rapporte une autre mission, vont être peu joués. Il faut dire que les 3 cartes piochées à chaque fois, en annulent l'intérêt.
Ce sera donc une partie courte, et une partie très serrée puisque nous terminons tous en 10 points. Les 7 points de fin de partie ont été déterminants pour la victoire que j'ai laissé m'échapper.
Nous sommes finalement 2 à ne plus avoir de cartes en main et le 3e, malgré ses 5 cartes, réussi à compenser en partie ces pertes.
Bref, ce fut une partie bien tendue, et rapide (1h15-1h30), qui n’a plus grand-chose à voir avec nos premières parties d’Anno 1800.

04/09/2021 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Au fil des partie notre jeu et nos optimisations s'affinent et les parties raccourcissent (environ 1h15 encore aujourd'hui). Je parviens encore une fois à prendre de vitesse mes adversaires. Cette fois, l'une des missions me permet de défausser une carte par tour, à condition de payer 2 jetons d'exploration. Je construirai donc 2 bateaux d'exploration de niveau 2 qui me permettront de défausser les cartes les plus gênantes et ainsi d'accélérer la partie. Je serai le seul à profiter de cette option. Mes adversaires ont plutôt essayé d'accumuler des cubes (c'était l'une des missions).
Pour le reste, grâce à mes bateaux de commerce je peux exploiter facilement les ressources produites par mes adversaires, ce qui me permet de construire rapidement tous les bâtiments qui rapporteront des points en fin de partie.
Finalement je l'emporte avec une trentaine de points d'avance.

28/08/2021 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Nous revenons une nouvelle fois sur Anno 1800 et je profite de l'occasion pour continuer à essayer de changer ma façon de jouer. Mon objectif, construire peu de bâtiments, beaucoup de bateaux, ne pas trop prendre de nouvelles cartes et essayer de prendre mes adversaires de vitesse. Même si la carte mission faisant perdre des points pour toute carte restant en main à la fin de la partie n'est pas en jeu, je persiste dans cette logique.
Je prendrais très peu de cubes supplémentaires, donc peu de nouvelles cartes, à l'exception des cartes Nouveau monde. Mais celle-ci sont assez avantageuses car elle me permettront de dé&fausser des cartes et de piocher des cartes Exploration qui justement sont l'un des enjeux des cartes mission.
La partie se présente donc assez bien pour moi, et je constate vite que j'ai moins de carte en main que mes adversaires et plus de cartes jouées. Même si je suis un peu juste sur les bâtiments faisant partie des objectifs des cartes missions, ma rapidité à épuiser mes cartes prend de court mes adversaires dans leurs stratégies. Je l'emporte finalement assez largement, après une partie exceptionnellement courte (environ 1h15-1h30).
A mes yeux cette réussite confirme tout le bien que je pensais du jeu. On s'enferme parfois dans nos façons de jouer, alors que le jeu a bien plus à offrir.

22/08/2021 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Depuis quelques temps j'essaie de me forcer à changer ma façon de jouer. Je suis persuadé qu'on joue un peu trop toujours de la même façon. Du coup aujourd'hui j'ai voulu développer les bateaux de commerce, et en moindre mesure ceux d'exploration. J'ai déjà souvent tendance à le faire, mais là j'ai voulu aller encore plus loin et plus vite.
Si j'ai bien réussi à aller un peu plus loin, j'ai eu du mal pour vraiment optimiser et parvenir à prendre de vitesse mes adversaires. J'ai raté quelques combinaisons qui m'auraient permis de gagner quelques actions. Au final, je serais dernier, mais à seulement une vingtaine de points du vainqueur. Comme quoi il y a matière à tenter des choses, comme souvent avec les jeux de Wallace, et c'est justement pour ça qu'on les aime tant.

01/08/2021 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Alors que nous ne l’avons découvert qu’il y a 2 mois, nous avons déjà dépassé les 10 parties ce qui est très rare pour un jeu de ce calibre. Et nous avons tous envie d’y revenir régulièrement. Wallace a vraiment réussi un coup de maître avec ce jeu.
Ce soir nous serons très proches les uns des autres quant à la taille de nos piles de cartes jouées. Mais heureusement pour moi, mon développement maritime est plus avancé, ce qui me permettra d’accéder plus vite aux tuiles de nouveau monde, qui pour cette partie rapporteront 6 points chacune.
Je rate par contre la tuile de feu d’artifice d’un rien, mais cela ne suffira pas à me priver de la victoire. Ce sont les points des tuiles nouveaux mondes qui auront fait la différence pour les 2 première places.

31/07/2021 - 1 partie


25/07/2021 - 1 partie


26/06/2021 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
C'est reparti pour Anno 1800, notre jeu du moment. Et il faut reconnaître que c'est assez rare pour nous d'enchaîner autant de partie d'un même jeu en si peu de temps. Il nous a vraiment accroché au point de nous faire un peu oublier tous les autres bon jeux sortis depuis le Spiel 2020.
Ce sera notre partie la plus serrée. Après un démarrage assez équilibré où nos piles de cartes jouées semblent assez proches, je suis un peu en retard sur les cartes exploration et les missions, mais je commence à entrevoir la possibilité de terminer la partie.
Je m'engage dans cette voie, en surveillant mes adversaires de près. J'ai un peu d'avance sur les cartes ce qui peut compenser mes autres faiblesses si je gagne le bonus de fin de partie. Ce sera effectivement le cas, mais de justesse. Je l'emporte avec seulement 2 points d'avance. C'est la première fois que l'écart sera si faible.

20/06/2021 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Anno est vraiment notre jeu du moment. Il s’agit ce soir de notre 8e partie en à peine un mois, et elle sera bien différente des précédentes… Enfin pas tellement au début, où notre partenaire parvient une nouvelle fois à prendre une belle avance sur le nombre de cartes jouées. Mais du coup, au lieu de faire son jeu en mettant fin à la partie, j’explore de nouveaux mondes, pour reprendre des cartes en main et essayer de réduire l’écart. Mon épouse fait de même, ce qui prolonge la partie.
Celui qui est en tête se retrouve donc dans l’obligation de mettre fin au jeu avant que nous ayons l’opportunité de le rattraper. Il y parviendra, mais les écarts seront finalement bien moins importants que ce qu’ils auraient pu être quelques tours plus tôt.
Comme quoi Anno nous réserve encore quelques belles surprises.

13/06/2021 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
A la demande générale, nous voila reparti avec Anno 1800. Tout le monde a envie d'explorer un peu plus les possibilités du jeu, moi le premier. Lors de mes dernières parties, mon début était très bon, mais ensuite je ne parvenais pas à bien gérer le basculement vers la seconde moitié du jeu.
Ce soir je serais donc plus rigoureux et plus prudent aussi. Pas question de construire des bâtiments que je n'exploite pas rapidement et qui finalement avantage plutôt mes adversaires. Je construits ce dont j'ai vraiment le plus besoin, et de nombreux bateaux pour au contraire pouvoir profiter largement des produits de mes adversaires.
Je temporise un peu durant quelques tours, le temps de préparer ma fin de partie, puis je déroule. J'ai moins de cartes que mes adversaires, et je sais que je peux toutes les poser. Et comme ma pile de cartes jouées semble comparable, voir un peu plus épaisse, et que je remplit plutôt bien les 2 missions de fin de parties, je suis assez confiant.
Au final, je l'emporte effectivement d'une vingtaine de points. Mais est-ce grâce à une meilleure rigueur dans la construction de ma partie, ou au hasard de cartes qui se sont mieux combinées ? C'est bien difficile à dire.

06/06/2021 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Fort de ma précédente victoire, je commence cette partie optimiste, essayant de gérer mon développement au mieux au regard des cartes que je possède. Mais si le début de partie est assez simple, je suis rapidement confronté au besoin de produits plus évolués dont personne ne dispose. Et pendant que je perdrais plusieurs tours à préparer leur production, mes adversaires continuent de jouer des cartes.
Je me décide donc à explorer de nouveaux mondes pour gagner de nouvelles cartes et donc des points potentiels. Mais le tempo n'aura pas été idéal, et lorsque je commence à construire des produits plus évolués, ils profitent autant à mes adversaires qu'à moi. Ils auront même été meilleurs que moi dans les missions communes, et je termine donc bon dernier. Comme quoi, même si nos parties d'Anno 1800 se suivent elles ne se ressemblent pas.

05/06/2021 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Nous enchaînons les parties d'Anno 1800, ce qui est plutôt bon signe. Échaudé par partie précédente, je fais bien attention cette fois à ne pas être trop dépendant de mes adversaires pour des ressources clefs et rares.
Le jeu m'est plus favorable ce soir, car j'ai d'emblée plusieurs cartes me permettant de gagner des cubes. Cela me permet plus de souplesse dans mon jeu. Je déroule, et les cartes s'enchaînent vraiment bien, même si je sens encore un petit ralentissement vers le milieu de la partie, juste au moment de la bascule entre la partie construction de notre jeu et course aux points de victoire.
Pour la première fois je suis celui qui met fin à la partie. Ce n'est pas un gage de victoire, nous l'avons observé à plusieurs reprises, mais ce soir le jeu se sera vraiment bien déroulé pour moi.

04/06/2021 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Anno 1800 est vraiment notre jeu du moment et ce qui est très bon signe, c'est que nous avons tous envie d'y rejouer. Même si l’interaction reste assez légère, elle existe et surtout on ne fait pas le tour du jeu en 3 ou 4 parties. Il y a matière à creuser et on ne s'en prive pas.
Si durant les premières partie j'vais tendance à me laisser emporter par l'envie de me développer, en oubliant un peu trop ce qui rapporte des points de victoire, celle-ci sera très différente. Pour commencer, je n'ai aucune carte permettant de gagner de nouveaux cubes. Je devrais donc acquérir ceux dont j'ai besoin par moi-même et essayer de rentabiliser au mieux ceux que je possède.
Si au début je trouve cela pénalisant, finalement, cela me permet de ne pas trop piocher de nouvelles cartes et je parviens assez bien à optimiser leur pose. Mais malheureusement pour moi, il me manque une ressource clef, venant des tuiles des nouveaux mondes, afin de produire du café. Mes adversaires ont tous les 2 les moyens de le produire mais ne le feront pas. J'hésite à aller chercher une 3e tuile, et je temporise ce qui permet à mes adversaires de prendre de l'avance au niveau des cartes jouées. Et en plus je construit des industries dont ils profitent.
Finalement je relance un peu mon jeu, mais trop tardivement. Je regarderais après la fin de partie les tuiles nouveaux monde restantes, et il n'y avait plus de cerises de café. C'est la ressource la moins présente. Pas de chance pour moi. Si j'avais eu cette information plus tôt, j'aurais sans doute joué différemment la fin de partie. Je le saurais pour la prochaine, mais je reste sur un goût un peu amère de hasard.

29/05/2021 - 1 partie


23/05/2021 - 2 parties
Deux parties de découverte à 3 joueurs.
Il faisait partie des premiers jeux que j'avais sélectionné parmi les nouveautés du Spiel 2020, car il marque le retour de Martin Wallace aux jeux de gestion er développement, genre dans lequel il a excellé pendant des années, avec notamment des titres cultes comme Age of Steam, Liberté ou encore Brass, récemment réédité.
Le principe de base d'Anno 1800 est simple, on active des bâtiments avec des cubes représentant des paysans, ouvriers, artisans, ingénieurs et investisseurs. Le grand nombre de bâtiments et leur hiérarchie constituent les principales difficultés. On ne sait pas bien ce qui nous sera utile et l'enchaînement logique de construction. Mais le principe fait mouche et tout le monde est dans le jeu.
La dualité est intéressante entre acquérir de nouveaux cubes pour réaliser plus d'actions, mais donc recevoir plus de cartes alors qu'il faut réussir à toutes les jouer pour mettre fin au jeu et recevoir un bonus de 7 points de victoire.
Bref beaucoup de bonnes idées et une re-jouabilité qui semble prometteuse. Reste à ne pas tomber dans le travers de jouer chacun dans son coin, sans regarder ce que fond les autres, et espérer également que les tours ne deviennent pas trop répétitif à la longue.


Verdict

Anno 1800 est bien évidemment l'adaptation du jeu vidéo du même nom, publié par Ubisoft. Un jeu vidéo auquel je n'ai jamais joué donc je ne m'aventurerais pas à juger la qualité de l'adaptation, mais seulement celle du jeu de plateau en lui-même. Et de ce côté là, c'est un retour aux sources réussi pour Martin Wallace. Il avait un peu délaissé les jeux de gestion et développement qui avaient fait sont succès au début des années 2000, et ses dernières tentatives, telles que Ships, n’avaient pas été une réussite.

La mécanique centrale d'Anno 1800 est limpide, placer des cubes sur des bâtiments pour produire des ressources nécessaires à la construction d'autres bâtiments, ou pour jouer des cartes. On peut en plus, profiter des productions de nos adversaires, si on développe notre flotte de bateaux commerciaux.
Avec 44 types de bâtiments et 102 cartes de populations, les combinaisons de ressources nécessaires sont nombreuses, et il n'y a pas une arborescence de progression clairement pré-définie. C'est d'ailleurs l'une des forces du jeu qui contribue au renouvellement des parties.
Certaines ressources ne sont utiles que pour construire des bâtiments, d'autres que pour jouer des cartes ou remplir des missions, et donc gagner des points. Planifier nos prochains tours de jeu est donc un joyeux casse-tête.

Mais l'idée géniale de Martin Wallace est de conditionner la fin de partie au fait que l'un des joueurs parvienne à jouer toutes ses cartes. C'est vraiment très malin et élégant à la fois, et en plus, cela ne garantit en rien la victoire.
On est partagé en permanence entre piocher plus de cartes pour espérer marquer plus de points, et conserver la possibilité de contrôler la fin de partie, donc avoir la capacité de jouer toutes nos cartes.

Anno 1800 est donc une réussite de plus pour Martin Wallace, un jeu original dans lequel il ne faut jamais perdre de vue notre objectif, marquer des points de victoire. Car on peut facilement se laisser aller à se développer tous azimuts, c'est ludique mais cela ne rapporte rien et profite souvent bien plus à nos adversaires qu'à nous-même.


Wallace est de retour !



Interaction

Règles

Matériel


Le fait de devoir jouer toutes nos cartes.
La diversité des cartes mission qui change la physionomie des parties.
Hasard de la pioche des cartes et des tuiles.
Lorsqu'on traîne à mettre fin à la partie.
Le plateau central, un peu léger.