Azul : Les Vitraux de Sintra

AZUL

LES VITRAUX DE SINTRA

Jeu de

Michael Kiesling

2 à 4 joueurs
à partir de 8 ans
30 à 45 mn
Edition  Next Move Games  2018
 
Impact de la langue : non

abstrait










DescriptionParties

Présentation du Jeu

Le jeu est proposé dans une boîte de format identique à celle du 1er Azul. Elle contient :

  • 9 cercles de fabrique,
  • 4 plateaux Palais (1 par couleur de joueur),
  • 32 planches à motifs (8 par couleur de joueur),
  • 4 pions vitriers (1 par couleur de joueur),
  • 8 marqueurs (2 par couleur de joueur),
  • 100 pièces de vitrail (20 de chacune des 5 couleurs de vitraux),
  • 1 plateau Piste de scores et de verres brisés,
  • 1 tuile premier joueur,
  • 1 sac,
  • 1 tour de rangement.

On dispose 5, 7 ou 9 fabriques au centre de la table (pour 2, 3 ou 4 joueurs), avec la tuile premier joueur, puis 1 pièce de vitrail de chacune des 5 couleurs sur les 5 dernières cases de la piste de tours. Les autres pièces de vitrail sont placées dans le sac dont on en pioche une pour compléter la piste de tours. Cette piste indique le tour et la couleur bonus en cours.
Enfin, 4 pièces de vitrail piochées aléatoirement sont placées sur chacune des fabriques.

Les joueurs prennent chacun un plateau et 8 planches associées qu'ils disposent au-dessus du palais. Sur chacune figurent une représentation des pièces de vitrail requises pour les compléter.
Chaque joueur place enfin ces 2 marqueurs sur les pistes de score et de verre brisé.


Déroulement d'une Partie

Le mécanisme de prise de pièces des Vitraux de Sintra est rigoureusement identique à celui du premier Azul. On choisit une fabrique dont on prend toutes les pièces d’une même couleur. A défaut il est possible de prendre celles du centre de la table. Le premier à prendre des pièces de Vitrail au centre, doit prendre également le pion premier joueur ainsi qu’une pénalité. Ici on avance d’un rang sur l’échelle de verre brisé.

Les pièces prises doivent être toutes placées sur une même planche de vitrail. Cette planche doit se trouver sous la position actuelle du verrier, où à sa droite, et dans ce cas, le verrier est avancé jusqu’à elle.
Au lieu de prendre des pièces de Vitrail, il est possible de ramener son verrier tout à gauche, au niveau de la 1ère planche (à condition qu'il n'y soit pas déjà).

Lorsqu’une planche est complète, elle est décomptée. Si elle contient des pièces de vitrail de la couleur bonus du tour en cours, chacune d’elles rapporte 1 point. On marque ensuite les points indiqués au bas de la fenêtre du palais, ainsi que ceux des fenêtres déjà complétées au moins une fois situées sur sa droite.
L’une des pièces est conservée et placée sur la fenêtre du plateau palais du joueur (cf photo 3/4), puis la planche est retournée. Si elle a été complétée pour la 2e fois, elle est alors retirée du jeu.

A la fin des 6 manches, les points indiquées sur la piste de verres brisés sont retirés des scores de chacun des joueurs. Puis ils ajoutent 1 point pour chaque lot de 3 pièces de vitrail restant sur l’ensemble de leurs planches.
On ajoute enfin les points des pièces sur les fenêtres du palais. La façon de les compter dépend du côté du plateau choisi. Dans un cas, il faut entourer des motifs par le plus de pièces possible. Dans l’autre, on multiplie le nombre de fenêtres complétées 2 fois par de nombre de pièces, d’une couleur choisie par le joueur, présentes sur l'ensemble de ses fenêtres.
Celui qui totalise le plus de points gagne la partie.

Parties jouées : 12
Parties commentées : 10

06/04/2019 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Nous l’avions un peu laissé de côté depuis le début de l’année, et je me pensais un peu blasé des 2 "Azul". J’ai tout de même accepté de le ressortir et j’ai pris beaucoup de plaisir à y rejouer. Les mécanismes sont vraiment bien construits, et le jeu intéressant et fluide. Même si le contrôle n’est pas aussi simple qu’avec la première version, on essaie tout de même d’anticiper nos tours et ceux de nos adversaires. Une vrai réussite !

12/01/2019 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Là-aussi la partie confirme mon avis sur le jeu et devrait me permettre de finaliser ma critique. J’aime bien cette version, mais je la trouve moins bien « ajustée » pour son public. Ça manque un peu de contrôle. Heureusement que le jeu a pour lui son originalité et sa fluidité.

24/12/2018 - 1 partie
Une nouvelle partie à 4 joueurs dont 2 qui découvraient le jeu.
C'est une partie familiale en ce soir de réveillon, qui confirme bien l'idée que le nouvel Azul s'adresse plutôt aux joueurs expérimentés. Même si la partie s'est bien déroulée, nos 2 enfants n'ont pas été franchement enthousiasmés. Ce n'e sont pas des fans du premier, mais il était mieux passé.

16/12/2018 - 2 parties
Deux nouvelles parties à 3 joueurs.
Pendant des semaines le premier Azul avait accompagné nos fins de soirées jeux. Ce 2e opus prend la suite tout naturellement. Même si les sensations ne sont pas tout à fait les mêmes, le principe reste accrocheur. On a envie d’explorer les possibilités du jeu, même si son contrôle nous paraît clairement plus difficile.
Nous verrons bien si nous dépassons avec lui-aussi les 30 parties.

08/12/2018 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Les parties se suivent mais ne se ressemblent pas. J’étais un peu à la peine ce soir, même si les scores se sont beaucoup resserrés sur la fin de partie. La construction d’une stratégie me semble plus difficile qu’avec le premier Azul, mais il y a plus matière à explorer. Pour le moment nous sommes encore dans cette phase. On tente de nouvelles choses à chaque partie, et le succès est loin d’être toujours au rendez-vous. Pour autant le jeu reste très agréable et pour le moment nous avons tous envie d’y revenir.

01/12/2018 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs, avec encore cette fois les faces B de nos plateaux.
Le système de pioche et de choix des tuiles fait toujours merveille, mais le jeu est plus exigeant, plus long et le contrôle y est bien plus difficile. Il peut aussi être très cruel suite à une accumulation de tuiles d'une même couleur.
Pour autant, on a envie d'y revenir et d'essayer de varier notre façon de jouer, même si cela n'est pas toujours très évident.

25/11/2018 - 2 parties
Deux nouvelles parties à 3 joueurs dont 1 qui découvrait le jeu.
Pour la première partie nous avons joué les faces A de nos plateaux, puis pour la seconde, les faces B.
J’avoue avoir peut-être une préférence pour la face B, mais cela demandera à être confirmé. Nos 2 parties auront été très similaires dans leurs déroulements et leurs issues qui m'aura été favorable, ce qui est rarement le cas avec Azul premier du nom. J’ai surtout le sentiment d’avoir eu de la chance dans l’enchaînement de mon jeu, ce qui m’a permis de marquer beaucoup à plusieurs reprises. Mes choix ne m’ont pas semblé vraiment déterminants, sauf justement pour la face B.

24/11/2018 - 1 partie
Une partie de découverte à 3 joueurs.
Beaucoup l’on déjà dit, mais Les vitraux de Sintra n’a pas grand chose à voir avec le 1er Azul. Il partage juste le système de pioche et choix des tuiles, mais c’est vraiment tout.
Le jeu est encore plus abstrait, avec une plus grande importance à apporter aux nombreux décomptes, ce qui le rend un peu plus difficile à appréhender. D’ailleurs je suis étonné de voir que l’âge minimal a été laissé à 8 ans. Sans devenir très complexe, les subtilités de ces décomptes en limite un peu plus l’accès.
Nous avons bien apprécié cette partie, mais je ne saurais dire encore si je le préfère à son prédécesseur.


Verdict

Non Azul les Vitraux de Sintra n’est pas une simple variante ou évolution du premier Azul. Bien sûr les 2 jeux ont des points communs, à commencer par le mécanisme de prise de tuiles/pièces de vitrail. Ce sont également tous les 2 des jeux abstraits, avec des décomptes répétés. Mais le public visé n’est plus tout à fait le même. Certains amateurs du premier volet pourront aller vers le second sans problème, mais aimer Azul n’est pas un préalable pour apprécier les Vitraux de Sintra. Et attention car ce n'est pas parce que vous aimez le premier Azul que vous aimerez pour autant le second.

En ce qui me concerne, j’apprécie les 2 jeux de manières différentes, mais je ne pense pas que je jouerai autant aux Vitraux de Sintra qu'au premier Azul. Le jeu est encore plus abstrait, à cause d’un système de calcul de points de victoire plus complexe, qui permet sans doute plus de stratégies, mais rend le jeu moins ludique et plus calculatoire. On va avoir tendance à remplir en priorité les fenêtres de droite puis remonter vers la gauche pour multiplier nos gains.

Le premier Azul était un jeu familial, les Vitraux de Sintra est plutôt un jeu "familial +", malgré les 8 ans annoncés sur la boîte. La durée des parties est plus longue, il est plus difficile à contrôler car les possibilités de chacun des joueurs sont nombreuses et le hasard toujours bien présent.
Au final, même si ce second volet reste indéniablement de qualité, je trouve qu'Azul était mieux ajusté pour son public.


Azul en version un peu plus gamer,
mais aussi encore plus abstraite.



Interaction

Règles

Matériel


Vraiment différent du 1er Azul.
Décomptes encore plus abstraits.