Ghosts

GHOSTS

Jeu de

Reiner Knizia

2 à 6 joueurs
à partir de 7 ans
20 mn
Edition  Asyncron  2015
 
Impact de la langue : non

cartes - fantômes








DescriptionParties

Présentation du Jeu

Ghosts est proposé dans une petite boîte de même format que celle de Zero faisant partie de la même collection. Elle contient :

  • 60 cartes, dont :
    • 9 cartes fantômes dans chacune des 6 couleurs (blanc, noir, bleu, rouge, vert, jaune)
    • 6 cartes brume
  • 16 marqueurs peur, de valeur 1 et 3 (recto-verso).
Les cartes sont mélangées et chaque joueur en reçoit 5.


Déroulement d'une Partie

Une partie se joue en 3 manches identiques. Le joueur ayant le moins de points de peur à l'issue des 3 manches est le vainqueur.

Le premier joueur choisit une carte de sa main et la joue au centre de la table en annonçant sa valeur (= nombre de fantômes figurant dessus). Les joueurs suivants peuvent alors chacun leur tour :

  • Jouer une carte fantôme d'une autre couleur que la carte précédente, et annoncer le nombre total de fantômes composant maintenant la pile de cartes.
  • Jouer une carte fantôme de la même couleur (peu importe le nombre de fantômes) ce qui a pour effet d'inverser le sens de jeu, sans changer le nombre total de fantômes.
  • Jouer une carte brume, qui n'a aucun effet.
Il pioche ensuite pour refaire sa main à 5 cartes.

Le total du nombre de fantôme ne peut jamais dépasser 7.
Si un joueur ne peut pas jouer en respectant cette contrainte, alors il doit ramasser la pile de cartes et prendre 1 point de peur.

Lorsque la pioche est épuisée, la manche continue jusqu'à ce qu'un joueur n'ai plus de carte en main au début de son tour.
Si un joueur n'a pris aucun point de peur lors d'une manche, il peut en défausser jusqu'à 3 reçu lors des manches précédentes.

Parties jouées : 6
Parties commentées : 6

19/02/2016 - 1 partie
Une nouvelle partie à 4 joueurs, dont 2 qui découvraient le jeu.
Nous remettons sur la table Ghosts, pour nous vider la tête après plus de 3h de réflexion sur Nippon.
Le jeu est rapidement expliqué, et après 2 ou 3 tours de table tout le monde à compris. Mais avec des joueurs habitués à du contrôle et de la réflexion, même pour se détendre, Ghosts nous a paru finalement un peu trop aléatoire pour être vraiment intéressant.
Je pense qu'il faut le réserver à un public non joueur et/ou jeune.

31/12/2015 - 1 partie
Une nouvelle partie à 6 joueurs pour terminer la partie ludique de cette soirée de réveillon.
Ghosts s'explique en 2 mn, et même si dès le départ l'importance du hasard est évidente, son côté "Tu pensais m'avoir. Tiens : miroir !..." fait tout de suite mouche auprès des plus jeunes. Les adultes restent plus circonspects, ayant préféré le côté plus réfléchis de Between Two Cities joué juste avant, mais ne rechignent cependant pas à prendre part aux hostilités.
Bilan encore une fois positif, même si je ne pense pas que nous continuerons à jouer à Ghosts encore très longtemps.

26/12/2015 - 2 parties
2 nouvelles parties à 4 joueurs.
Il a beau être chaotique au possible, nous n'avons pas pu résister à l'envie d'y rejouer pour essayer de le contrôler un tant soit peu. Ca n'a pas été une franche réussite, mais l'ambiance est là.
Seul regret pour l'instant, il est assez facile de s'acharner sur ses voisins, lorsque l'un d'eux a pris 1 point de peur parce qu'il n'avait ni carte brume, ni carte de la même couleur pour invoquer le miroir et provoquer un changement de sens.

25/12/2015 - 2 parties
Deux parties de découverte à 4 joueurs.
Encore un petit jeu de cartes de Reiner Knizia. Celui-ci est particulièrement simple et chaotique.
Nous pensions n'en faire qu'une partie rapidement, pour finir la soirée sur un jeu léger après notre partie de Porta Nigra. Nous n'avons pas pu nous empêcher d'enchaîner avec une revanche, et si notre chien nous ne avait pas fait comprendre qu'il était grand temps de le sortir, nous aurions sans doute continué malgré l'heure tardive.
Oui le jeu est très aléatoire et on n'a vraiment pas l'impression de contrôler grand chose. Pourtant nous avons accroché très rapidement tous les 4, et nous y reviendrons sans aucun doute très vite.
Il est parfait pour finir une soirée après un gros jeu.


Verdict

Ghosts est un petit jeu de cartes expliqué en 5mn. C'est un jeu pour se défouler, entre copains, ou en fin de soirée après un gros jeu. On essaie de faire des coups-bas, pour piéger les autres, tout en passant à travers les gouttes...

  • Joueur 1 : "3"
  • Joueur 2 : "5"
  • Joueur 3 : "7"
  • Joueur 4 : "7 Mirroir. Tu croyais m'avoir ?"
  • Joueur 3 : "7 Mirroir. Oui !"
  • Joueur 4 : "Brume. Encore raté !"
  • Joueur 1 : "Et m..de !"

Il ne faut pas en attendre plus, car le contrôle est extrêmement faible. Tout au plus, peut-on s'acharner sur un joueur, lorsqu'on observe qu'il n'a plus d'une couleur. Mais il faut bien admettre que ça peut aussi agacer... Heureusement les parties sont rapides et le jeu propice aux demandes de revanches, surtout de la part des plus jeunes.
Il faut accepter ce chaos et profiter de l'ambiance qu'il ne manquera pas d'installer autour de la table. Mais passé l'effet découverte, on aura malheureusement tendance à se tourner vers d'autres jeux.


Un petit jeu de carte pour se défouler en famille



Interaction

Règles

Matériel


Ambiance
Simplicité.
Très aléatoire