Council of Four

COUNCIL OF FOUR

Jeu de

Simone Luciani
Daniele Tascini

2 à 4 joueurs
à partir de 10 ans
40 à 70 mn
Edition  Cranio Creations  2015
 
Impact de la langue : non

cartes - réseau








DescriptionParties

Présentation du Jeu

Council of Four est proposé dans une boîte rectangulaire de format classique (Caylus, AquaSphere). Elle contient :

  • 1 plateau de jeu, composé de 4 parties :
    • 3 plateaux de régions, imprimés recto-verso,
    • 1 plateau roi, plié en 2 qui sera placé sous les 3 plateaux région,
  • 5 tuiles récompense du roi,
  • 7 tuiles de bonus,
  • 14 jetons récompense,
  • 4 balcons du conseil, à construire avant la première partie,
  • 45 tuiles permis de travail (15 par région),
  • 24 pions conseiller, dans 6 couleurs,
  • 90 cartes politique (13 de chacune des couleurs des conseiller et 12 joker),
  • 1 pion Roi,
  • 40 emporiums (petite maisons en bois),
  • 12 disques marqueur de score, noblesse et richesse,
  • 30 jetons assistants,
  • 4 cartes de résumé.

Le plateau est assemblé, et les balcons de conseillers mis en place en face des 3 régions et sur le plateau du roi. Ils sont remplis aléatoirement avec 4 pions conseiller chacun.
Les 14 jetons récompense sont répartis sur 14 des 15 villes des régions. La ville mauve n'a pas de récompense, mais reçoit le roi.
Sur chacune des 3 régions on constitue une pile de tuiles permis et on révèle les 2 premières. Les récompenses du rois et les tuiles bonus sont placées en bas à droite du plateau.
Enfin les joueurs reçoivent l'ensemble du matériel de leur couleur, 6 cartes politique, placent leurs marqueurs sur le 0 de la piste de score et de la piste de noblesse, ainsi que sur les 10, 11, 12, 13 (dans l'ordre du tour), de celle de richesse. De même le premier joueur reçoit 1 assistant, le second 2, etc.


Déroulement d'une Partie

Dans Council of Four, chaque tour de jeu est composé de 2 phases :

  1. Piocher 1 carte.
  2. Effectuer 1 action principale et éventuellement 1 action facultative.
Les actions principales sont :
  • Elire un nouveau conseiller et recevoir 4 ors.
  • Acquérir un permis.
  • Construire un emporium avec un permis.
  • Construire un emporium avec le roi.
Et les actions facultatives :
  • Embaucher un assistant (pour 3 ors).
  • Renouveler les tuiles permis disponibles dans une région.
  • Défausser un assistant pour élire un nouveau conseiller (sans percevoir de revenu).
  • Défausser 3 assistants pour effectuer immédiatement une action principale supplémentaire.

Le prix de base d'acquisition d'un permis est de 10 ors, mais peut être réduit en défaussant des cartes politique de la couleur des conseillers en place dans la région dans laquelle le permis est pris.
Il en va de même lorsque l'on construit avec le roi, les cartes à défausser étant celles des couleurs du conseil du roi.
Pour modifier la couleur des conseillers d'une région, il faut élire un nouveau conseiller. Cela consiste à prendre l'un des pions disponibles dans la réserve à côté du plateau de jeu et l'insérer sur l'un des balcons de conseiller par la gauche, ce qui a pour effet d'éjecter le conseiller le plus à droite. Ce dernier est placé à son tour dans la réserve. Il y a ainsi toujours 4 conseillers sur chaque balcon.

Les joueurs vont donc construire leurs emporiums librement dans les 3 régions du plateau. A chaque fois, ils bénéficient du bonus de la ville. Mieux encore, si le joueur possède des emporiums dans les villes voisines, ou un réseau d'emporiums ininterrompu jusqu'au dernier construit, il reçoit de nouveau tous leurs bonus.
Enfin lorsqu'un joueur a construit un emporium dans chaque ville d'une région ou dans chaque ville d'une même couleur, il gagne le jeton récompense royale correspondant.

Lorsqu'un joueur a construit son dernier emporium, ses adversaires jouent une dernière fois chacun et la partie est terminée.
Des points sont distribués pour :

  • le joueur qui met fin à la partie,
  • l'avancement sur la piste des nobles,
  • le joueur possédant le plus de permis,
Le joueur totalisant le plus de points remporte la partie.

Parties jouées : 4
Parties commentées : 4

09/04/2016 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Après 5 mois sans y avoir joué, la reprise en main a été rapide et sans grande difficulté. Et il vaut mieux car Council of Four est une course aux objectifs. Ils faut aller plus vite que les autres dans son développement pour gagner les bonus.
Le jeu est très "win to win", puisque plus vous allez vite à construire votre réseau, plus vous amasser de bonus à chaque nouvelle construction. Mais heureusement il est très fluide et assez rapide, ce qui limite un peu la frustration de ceux qui dès la mi-partie se savent déjà hors course...
C'est le travers du jeu, il ne faut pas le jouer à moitié, surtout lorsqu'on joue avec des joueurs expérimentés.

10/11/2015 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs, dont 1 qui découvrait le jeu.
A mesure des parties, j'ai le sentiment de rentrer un peu plus dans le jeu, de parvenir à mieux gérer mes actions, et la construction de mon réseau, tout en prenant en compte les bonus.
Par contre, le jeu pardonne peu d'erreur, et suite à une mauvaise lecture de la carte sur le plateau, qui n'est pas non plus d'une lisibilité exemplaire, j'ai perdu du temps, donc des tours et finalement la partie. Mais j'ai plus apprécié cette 3e partie que les précédentes et j'y rejouerai encore avec plaisir.

01/11/2015 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs dont 1 qui découvrait le jeu.
Même si j'ai encore quelques réserves, Council of Four est clairement meilleur à 3 qu'à 2. Et il est probable qu'il sera encore meilleur à 4.
Cette partie aura montré que le jeu est bien équilibré. En effet, l'un d'entre nous a joué en priorité les récompenses royales, pendant que les 2 autres essayaient de développer leurs réseaux pour cumuler les récompenses. Au final, les stratégies ont rapporté de façons similaires, et le vainqueur a été celui qui est parvenu à combiner le plus efficacement les 2 stratégies.
Par contre, la gestion des conseillés m'apparaît encore un peu décevante, car trop aléatoire. C'est original, mais ça n'apporte finalement pas autant qu'espéré.

16/10/2015 - 1 partie
Une partie de découverte à 2 joueurs.
Council of Four m'avait fait une très bonne impression à la lecture de la règle et il me tardait donc de l'essayer. C'est donc la première nouveauté d'essen 2015 sur nous avons joué.
Le principe n'est pas très complexe, l'essentiel étant de gérer ses cartes et ses actions pour créer dans les meilleures conditions notre réseau d'emporiums.
L'originalité vient de la récolte des bonus lorsqu'on étend notre réseau. En effet, on gagne de nouveau l'ensemble des bonus de toutes nos villes reliées à celle où l'on vient de construire. La combo devient monstrueuse au fil de la partie, et les gains qui en découlent réduisent l'intérêt de beaucoup d'autres éléments.
Du coup, cette partie m'a laissé un peu sur ma faim, car j'attendais plus de finesse, notamment dans la partie de gestion des conseillés qui est la véritable originalité du jeu. Il faudra l'essayer dans d'autres configurations pour voir si on parvient à plus se gêner pour éviter cette dérive à la combo.


Verdict

Même s'il n'est pas vraiment à la base un jeu de réseau, Council of Four le devient de part son système de bonus. A chaque fois que l'on construit un emporium on réactive tous ceux qui lui sont reliés. Ça donne un petit côté "win to win" au jeu, mais heureusement avec l'expérience, tout le monde profite de ce système. Et le jeu étant une course aux récompenses, il faut essayer d'être le plus efficace possible dans la construction de son réseau.

Le mécanisme de gestion des conseillers est original, mais il nous a semblé un peu sous-exploité. Et puis il introduit une part d'aléatoire qui limite les possibilités stratégiques du jeu, ce qui n'est pas vraiment une surprise pour un jeu de ce calibre (familial +).
Il permet tout de même de réaliser de joli coups et s'avère très agréable et fluide, notamment grâce à son système d'action bien pensé et résumé sur l'aide de jeu. Council of Four est tout à fait dans le même esprit que les autres jeux des auteurs de Tzolk'In et Marco Polo, en un peu plus court.

Le seul vrai reproche que je lui ferais concerne le plateau. Il est un peu trop léger et surtout sa lisibilité laisse un peu à désirer. C'est un peu dommage pour un jeu de réseau où justement il est important de savoir comment sont reliés chacune des villes.


Un jeu de réseau caché sous un jeu d'objectifs.



Interaction

Règles

Matériel


Les conseillers.
Balcons des conseillers sous exploités.