La Granja

LA GRANJA

Jeu de

Andreas Odendahl
Michael Keller

1 à 4 joueurs
à partir de 12 ans
120 mn
Edition  Pearl Games  2015
 
Impact de la langue : oui

agriculture - cartes - commerce - gestion - production










DescriptionParties

Présentation du Jeu

La Granja est proposé dans une boîte rectangulaire de format classique (Agricola, Ginkgopolis, ...). Elle contient :

  • 1 plateau principal, plié en 2, et représentant la place du marché. Au centre on trouve des emplacements hexagonaux avec une valeur allant de 2 à 6. Six commerces sont répartis autour de la place, chacun comportant un tableau avec une liste de marchandises demandées. Enfin d'un côté figurent 6 cases de revenu et de l'autre une piste de Siesta, utilisée notamment pour définir l'ordre du tour.
  • 4 plateaux individuels, représentant les fermes des joueurs,
  • 66 cartes ferme,
  • 9 dés revenu,
  • 100 pions octogonaux, aux couleurs des joueurs,
  • 4 disques marqueurs des joueurs pour la piste de Siesta,
  • 16 tuiles âne,
  • 38 pièces d'argent de 1 real et 3 réaux,
  • 66 jetons points de victoire de valeurs 1, 3, 5 et 10,
  • 4 tuiles d'ordre du tour,
  • 24 tuiles toit, numérotées de 1 à 6,
  • 24 tuiles commerce,
  • 3 tuiles commerce bloqué (croix),
  • 4 aides de jeu.

Chaque joueur prend un plateau individuel (sa ferme), 1 disque et les 25 pions octogonaux de sa couleur, un set de 4 tuiles âne, 1 point de victoire et 1 réal. Il place l'un de ses pions sur la case de marchandises commerciales de son plateau (la caisse), et son disque sur le 0 de la piste de Siesta.
Enfin il reçoit 4 cartes ferme mais n'en conserve que 2.

Les tuiles toit sont triées selon leur numéros et sont disposées sur les emplacements prévus du plateau principal, tout comme les tuiles commerce.
On tire au sort 3 des commerces qui sont fermés en début de partie, sur lesquelles on place un tuile de commerce bloqué (croix), ainsi qu'un point de victoire bonus qui sera gagné par celui qui provoquera l'ouverture du commerce.
Devant la porte de chaque commerce on place 1 autre point de victoire qui sera gagné cette fois par le premier joueur à livrer l'intégralité des marchandises attendues.
Puis, les joueurs placent chacun 1 de leur marqueur sur l'une des cases centrales du marché.

Il n'y a pas de marqueurs de ressources dans La Granja. Ce sont les marqueurs des joueurs qui les représentent, selon les emplacements où ils se trouvent : champs, entrepôts, porcherie.


Déroulement d'une Partie

Une partie se joue en 6 tours identiques, chacun composé de 4 phases :

  1. Ferme
  2. Cela commence par l'extension de nos fermes, grâce aux cartes du même nom. Chaque carte peut être utilisée de 4 façons différentes : pour son pouvoir (centre de la carte), en tant que champ (côté gauche), en tant qu'extension (côté droit), ou comme charette (partie supérieure).
    Puis on perçoit des revenus selon les extensions construites et les tuiles de commerce déjà gagnées. De plus les champs produisent et les porcs se reproduisent.
    Enfin il est possible d'acquérir une tuile toit, qui rapporte une action bonus et des points de victoire.

  3. Revenu
  4. Les revenus sont déterminés par les dés. A tour de rôle les joueurs en choisssent 1 et gagnent le revenu correspondant; puis un 2e. Enfin le dernier dé profite à tous.

  5. Transport
  6. Nos tuiles ânes vont piloter à la fois notre avancement sur la piste de Siesta qui détermine l'ordre du tour, et le nombre de livraisons gratuites que nous pourront effectuer. Ils sera ensuite possible de réaliser des livraisons payantes. Leur nombre est déterminé par nos extensions de ferme.

  7. Décompte
  8. Dés points de victoire sont attribués selon le nombre de pions du joueur présents au marché et selon la position sur la piste de Siesta.
    Puis les jetons des joueurs sont remis sur le zéro de la piste de Siesta et de nouvelles tuiles toit sont révélées avant de commencer le tour suivant.

A tout moment de son tour, un joueur peut transformer des marchandises (raisin en vin, céréales ou olives en nourriture, porcs en cotelettes), mais peut également vendre ses marchandises. Les prix de ventes et les coûts de tranformation sont tous indiqués sur le plateau ferme.

Le coeur du jeu est sa phase de livraison. Les joueurs ont la possiblité de livrer leurs charettes (partie supérieure des cartes jouées sur sa ferme) et les commerces du village.
Sur chaque commerce on trouve un tableau de 4 lignes identiques représentant les marchandises attendues. Lorsqu'un joueur livre une marchandise, il place l'un de ses marqueurs hexagonaux à cet emplacement. Lorsqu'un joueur a livré toutes les marchandises d'une ligne, il gagne des points de victoire, et déclenche l'ouverture d'un nouveau commerce.

Si l'intégralité d'une charette est complété, le joueur gagne la valeur de la charette en points de victoire et place un autre de ses pions sur une case de cette valeur sur la place du marché. S'il y a des pions adverses sur des cases voisines de valeurs inférieures, il les chasse et gagne des points supplémentaires.

Des points sont attribués à la fin de chaque tour, pour l'avancement sur la piste de Siesta, et pour les pions présents au marché.

A la fin du 6e tour, les joueurs vendent les marchandises qui leur reste, et convertissent leur argent en point de victoire, à raison d'1 point pour 5 pièces.
Le joueur totalisant le plus grand nombre de points de victoire l'emporte.

Parties jouées : 4
Parties commentées : 4

23/08/2015 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Tant que les règles sont bien claires et fraîches dans nos têtes, nous nous replongeons dans La Granja.
Par rapport à la partie d'hier, j'ai moins eu de chance dans les cartes et je les ai moins bien utilisé. Pour le reste, le jeu m'a laissé les mêmes sensations que la veille. Il est bon, bien équilibré, et relativement fluide. Mais il n'est pas très enthousiasmant. Seules les cartes et l'ordre d'ouverture des commerces renouvellent les parties, mais sur le fond rien ne change.
Je ne suis pas certain d'avoir envie d'y rejouer souvent. Dans le même thème il y a déjà de quoi faire, et en jeu de gestion, il y a bien plus original et enthousiasmant.

22/08/2015 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs connaissant déjà tous le jeu.
Cette partie a été une redécouverte. En effet, elle nous a permis de corriger une erreur que nous avions faite lors de la précédente et qui avait conduit à un déséquilibre favorisant les livraisons dans les charettes au détriment de celles dans les commerces.
Ce rééquilibrage rend le jeu plus agréable, car tout le monde semble dans la course en cours de partie, quelle que soit sa stratégie. Il s'agit donc d'optimiser mieux que les autres, comme souvent.
On ne s'ennuie pas, mais franchement, ça manque un peu de fantaisie.
Les cartes apportent un peu de renouvellement, mais pour ce type de jeu, j'ai toujours un peu de mal avec. L'emporter sur l'exploitation réussie d'une combos, plutôt que sur une stratégie de gestion me laisse un peu d'amertume.
Donc en résumé bien, mais pas indispensable.

14/07/2015 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
2 jours après l'avoir découvert, nous nous relançons donc dans une nouvelle partie de La Granja. Les règles sont maintenant maîtrisées, et le jeu ne nécessite pas de s'y replonger, ce qui est déjà une belle performance pour un jeu de ce calibre. L'aide de jeu est bien conçue, il lui manque juste les exceptions du premier tour (dommage quand même).
Au niveau de la partie en elle-même, ma légère déception se confirme. On gère nos ressources, et leurs livraisons. Et soit on prend le risque de se battre pour alimenter les commerces, soit on privilégie les charrettes, en jouant dans son coin.
Il se trouve que lors de cette partie, les charrettes ont mieux payés que les commerces. Il faut en effet alimenter ces derniers rapidement avec les ressources demandées pour profiter durant plusieurs tours des tuiles de bonus et compenser le retard pris sur les points de victoire, par rapport à ceux qui ont joués les charrettes.
Mais j'avoue que je ne trouve pas tout cela passionnant.

12/07/2015 - 1 partie
Une partie de découverte à 3 joueurs.
C'était le gros jeu que j'espérais découvrir cet été. Et bien il ne nous aura pas fallu longtemps. J'avoue d'ailleurs avoir été un peu surpris car je m'attendais à un jeu plus "lourd" au regards des commentaires que j'avais pu lire un peu partout. La Granja est un gros jeu de gestion, mais ce n'est pas non plus un monument. Il n'est pas plus complexe qu'Agricola par exemple.
Sur ses principes il est plutôt classique avec ses mécanismes de production et transports de marchandises. Certes les cartes à 4 fonctions c'est une première dans un jeu de gestion, mais je trouve que cela avait plus de sens dans La Gloire de Rome qu'ici.
Après le jeu en lui-même tourne bien, chaque phase étant bien découpée. Il s'agit plus d'un jeu d'optimisation que de stratégie, et la compétition qu'il impose entre les joueurs pour les livraisons est bienvenue. On joue un peu moins dans notre coin que dans bon nombre de jeux du genre.
A l'issue de cette partie, nous avons tous apprécié le jeu, mais j'avoue que ce n'est pas le coup de coeur espéré, même si je le trouve très bon. Pour le moment, je le verrais bien à 4/5.


Verdict

Son thème, son design et ses mécanismes de gestion font penser à Agricola et on pourrait penser que La Granja est la dernière création d'Uwe Rosenberg. Le jeu s'adresse d'ailleur au même public. Les fans y trouveront certainement leur bonheur, ayant un peu l'impression d'un Agricola 2, les autres le trouveront un peu trop convenu et calculatoire.
Récolte, transformation de marchandises, reproduction de bétail et livraison de produits, on fait difficilement plus classique dans le jeu de société de gestion, même si on dispose d'une relative liberté dans l'organisation de nos actions qui est très appréciable.
La principale originalité vient des cartes et de leurs multiples fonctions. Mais elles apportent un élément aléatoire que j'ai toujours un peu de mal à accepter dans ce type de jeu. En effet une bonne combo de pouvoirs bien exploitée fera souvent la différence.

Soyons clair le jeu est bon, tourne parfaitement bien et j'ai eu plaisir à le découvrir. Mais à côté de ZhanGuo ou encore AquaSphere sortis tous deux à la même période, il manque un peu d'originalité. Je lui préfère également Auf den Spuren von Marco Polo, qui même s'il est lui aussi relativement classique, reste plus varié grâce aux personnages, et moins calculatoire.


La Granja est un jeu de gestion solide pour joueurs motivés.



Interaction

Règles

Matériel


Mécanique impeccable.Calculatoire.
Hasard de l'arrivée des cartes.