Underwater Cities

UNDERWATER CITIES

Jeu de

Vladimir Suchy

1 à 4 joueurs
à partir de 14 ans
80 à 160 mn
Edition  Delicious Games  2018
 
Impact de la langue : oui

cartes - mer










DescriptionParties

Présentation du Jeu


Parties jouées : 4
Parties commentées : 3

31/08/2019 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Une partie intéressante, tant nous avons chacun joué de façons différentes. Pour ma part, comme à mon habitude j’ignore royalement les cartes spéciales. Ça tombe plutôt bien pour mes adversaires qui les affectionnent. Mais surtout, mon épouse a reçu l’objectif de métropole qui rapporte en fin de partie 2 points de victoire par carte spéciale jouée. Elle parviendra à en jouer 7, mais ne construira que 2 bâtiments simples. Ses productions, nécessaires au développement de son réseau de cités, seront assurées par des cartes spéciales choisies soigneusement. Une vrai performance même si elle reste insuffisante pour l’emporter. En effet, mon optimisation cités-bâtiments reste la plus efficace, d’une dizaine de points.
Cela dit, le jeu paraît bien équilibré (je n’en doutais pas), permettant de l’emporter avec des optimisations très diverses. Par contre, la différence peut se faire sur du hasard, qu’il soit lié à la pioche ou à la façon de jouer de nos adversaires. Et après 4h de jeu, comme ce soir, ça peut frustrer.

11/08/2019 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
3e partie et une fois de plus j'ai beaucoup de mal a entrer dans le jeu. Je le trouve poussif et assez lent à se mettre en place. Certes on construit petit à petit nos cités, mais tout cela est répétitif, sans réelle planification à long terme. On optimise selon la situation, ce qui rend le jeu très scripté. Et à ce petit jeu, je me débrouille plutôt bien... Après la salade de points finale, je l'emporte avec 112 points, contre 93 pour mon plus proche poursuivant.

21/07/2019 - 1 partie
Une partie de découverte à 3 joueurs.
Même si le jeu est assez touffu, sa prise en main est assez rapide, les principaux mécanismes de jeu étant parfaitement logiques et bien expliqués. Ensuite on déroule, en essayant d'optimiser notre jeu au regard des cartes que nous piochons au fil de la partie. Pas de draft ou de quelconque mécanisme essayant de rééquilibrer le hasard de la pioche. Seul le grand nombre de cartes piochées tant naturellement à un certain équilibre théorique.
Pour le jeu en lui-même on est finalement sur du classique. On applique l'effet du sas choisi (comme de la pose d'ouvrier traditionnelle), et celui de la carte si elle est de la même couleur (sinon, on l'ignore). Et notre but : développer notre mégapole sous-marine.
On retrouve une salade de points de victoire assez classique de l'auteur, grâce ou à cause de laquelle il est bien difficile de savoir qui va gagner avant le décompte final.
Bref on a plutôt bian aimé, mais ce n'est pas non plus l'enthousiasme. La partie a été longue et les mécanismes sont répétitifs.


Verdict





Interaction

Règles

Matériel