Last Will

LAST WILL

Jeu de

Vladimir Suchy

2 à 5 joueurs
à partir de 13 ans
45 à 75 mn
Edition  CGE  2011
 
Impact de la langue : non

argent - cartes - gestion
Pour toucher l'héritage de votre oncle il vous faudra démontrer votre capacité à dépenser son argent plus vite que ses autres héritiers.






DescriptionParties

Présentation du Jeu

Last Will est proposé dans une boîte rectangulaire de format classique chez cet éditeur (Die Werft, Galaxy Trucker). Elle contient les éléments suivants :
  • Un plateau de planification et un plateau de présentation des cartes. Les 2 sont imprimés recto-verso, 1 côté pour 2-3 joueurs, l'autre pour 4 et 5 joueurs.
  • Un plateau supplémentaire de présentation des cartes pour 3 et 5 joueurs.
  • 5 plateaux individuels aux couleurs des joueurs
  • 12 extensions de plateau individuel,
  • 140 cartes : événements, assistants & dépenses, propriétés, compagnons, cartes spéciales, jokers, testaments.
  • 4 tuiles modifieur de marché immobilier, de valeurs -3, -2, +1 et +3,
  • 10 pions coursier en forme de chapeau (2 par couleur de joueur)
  • 5 compteurs d'action, gris,
  • 5 marqueurs de planification aux couleurs des joueurs.
  • Des jetons compagnons :
    • marrons : chiens
    • jaunes : chevaux
    • roses : invités
    • naturels : chefs
  • Des marqueurs de valeur immobilière, en forme de maison,
  • 1 marqueur de premier joueur
  • Des jetons monnaie en forme de billets de banque, de valeurs 1, 2, 5, 10 et 50.
Les plateaux de planification et présentation des cartes sont placés au centre de la table pour former le plateau de jeu. Sur la partie planification on place le compte tour et les modificateurs du marché immobilier.
Les cartes sont mélangées selon leur dos. Une seule carte testament sera utilisée pour la partie. Elle indiquera le capital de départ des joueurs.
Au cours de la partie, seules les cartes événements, assistants & dépenses, propriétés et compagnons pourront être piochées par les joueurs.

Chaque joueur pioche 3 cartes assistants & dépenses et 3 cartes propriétés. Il devra défausser 4 cartes après la première phase du premier tour.

Déroulement d'une Partie

La partie dure au maximum 7 tours, comportant chacun 5 phases.
  1. Préparatifs
    De nouvelles cartes sont placées sur le plateau de présentation des cartes. Les icônes figurant sur chaque emplacement indique le type de chacune.

  2. Planification
    Dans l'ordre du tour, les joueurs placent leur marqueur de planification sur l'un des sabliers encore inoccupé du plateau de planification. A chaque sablier correspond :
    • un nombre de cartes à piocher immédiatement
    • le nombre de coursiers qui seront utilisés lors de la phase suivante
    • le nombre de points d'action utilisables lors de la phase 4.
    L'ordre des sabliers détermine également l'ordre de jeu pour la suite du tour.

  3. Coursiers
    Chacun leur tour, les joueurs placent l'un de leurs coursiers sur le plateau pour :
    • prendre une carte exposée,
    • prendre une extension de plateau individuel,
    • piocher une carte,
    • réorganiser les modificateurs du marché immobilier,
    • aller à l'opéra et payer £2.

  4. Actions
    Les points d'actions sont dépensés en activant des cartes de son plateau individuel ou en jouant des cartes événement. De nombreuses cartes permettent de dépenser de l'argent contre des points d'action.
    Parfois il est possible de réaliser certaines dépenses avec un ou plusieurs compagnons qui ont pour effet d'augmenter le montant de la dépense. Les compagnons peuvent participer à des événements ponctuels ou s'installer dans certaines de vos propriétés augmentant ainsi le coût de leur entretien.

  5. Fin de tour
    A la fin d'un tour, les joueurs doivent ramener leur main à 2 cartes, puis déprécier toutes les propriétés qu'ils n'ont pas entretenues (activées).
    Les cartes restant sur le plateau de présentation des cartes sont retirées, les coursiers récupérés et le marqueur de tour avancé. Le marqueur de premier joueur est passé au joueur suivant en sens horaire.
La partie se termine à l'issue d'un tour où au moins 1 joueur à fait banqueroute, ou à défaut, à l'issue du 7e tour. Le joueur ayant le plus de dettes, ou le moins d'argent est déclaré vainqueur.

Parties jouées : 2
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Last Will"

Verdict

Last Will est avant tout un jeu de cartes. Il rappelle un peu London par certains côtés, mais en plus fun, grâce à un thème original et surtout cet objectif qui est à l'inverse de nos habitudes : se ruiner le plus vite possible.
C'est plutôt déroutant lors des premières parties et assez amusant, mais une fois passé la découverte, le jeu en lui-même reste très classique. On choisit un sablier qui définit l'ordre du tour, les cartes que l'on pioche, le nombre de coursiers et le nombre de points d'action que l'on pourra utiliser. Ces points d'action sont dépensés pour jouer ou activer les cartes.

Last Will est un jeu d'optimisation : avec les cartes que l'on a, celles disponibles sur le plateau, et celles qu'on va piocher, il faut dépenser le plus et le plus vite possible. L'interaction reste un peu faible, se bornant à la concurrence pour les sabliers (mais il y en a beaucoup) et les cartes disponibles, ainsi qu'aux modifieurs du marché immobilier. On joue donc essentiellement pour soi, dans une course de vitesse à la dépense

C'est dans l'ensemble bien conçu et pensé, mais la fantaisie du thème et des cartes tombe un peu à plat à côté de la mécanique omniprésente.

Un jeu de cartes au thème original,
qui aurait mérité un peu plus de fantaisie.



Interaction

Règles

Matériel


Thème
Illustrations
La gestion des compagnons
Finalement assez mécanique
Peu d'interactions
Hasard de la pioche