Strasbourg

STRASBOURG

Jeu de

Stefan Feld

3 à 5 joueurs
à partir de 12 ans
60 à 90 mn
Edition  Pegasus  2011
  
Impact de la langue : non

enchères - placement










DescriptionParties

Présentation du Jeu


Parties jouées : 2
Parties commentées : 2

17/05/2019 - 1 partie
Une nouvelle partie à 5 joueurs dont 3 qui découvrent le jeu.
Nous nous replongeons dans ce jeu d’enchères original qui ne pardonne pas les erreurs. J’en ai fait les frais très vite ce soir ayant conservé un objectif qui m’imposait de placer en ville 3 membres de famille lors des 3 premiers tours (le hasard du placement des tuiles). Malheureusement pour moi, j’ai juste oublié que je devais payer à chaque fois. Du coup, même si j'ai réussi mes enchères, j'étais à court d'argent pour la 3e. Et pendant ce temps mes adversaires se montrent plus efficaces dans leur choix. Alors même si j’ai plutôt réussi mes quelques coups, lors des enchères, je suis décroché au score.
Bilan positif tout de même, bien que je passe encore une fois un peu à côté de la partie. Le jeu à un côté « d’un autre âge » par rapport aux productions d’aujourd’hui, mais ça fait aussi parti de son charme justement, savoir se focaliser sur l'essentiel.

14/04/2019 - 1 partie
Un partie de découverte à 3 joueurs.
On dirait presque un jeu de Reiner Knizia avec toutes ces enchères. C’est vraiment l’impression que nous avons eu.
Strasbourg paraît un peu complexe au départ et l’on craint un peu que la multiplication des enchères ne devienne lassant. Et puis finalement ce système astucieux où l’on constitue nos piles à l’avance révèle toute son ingéniosité à mesure du jeu. C’est original et brillant.
A côté le reste fait un peu plus convenu, mais le résultat mérite le détours, pour peu qu’on ne soit pas allergique aux enchères.


Verdict





Interaction

Règles

Matériel