Gùgōng

GÙGŌNG

Jeu de

Andreas Steding

1 à 5 joueurs
à partir de 12 ans
90 mn
Edition  Game Brewer  2018
 
Impact de la langue : non

Asie - Chine - cartes
En Chine, la corruption étant passible de la peine de mort sous l’empereur Longqing, une nouvelle coutume a vu le jour pour contourner cette interdiction : l’échange de cadeau. Les joueurs incarnent des familles influentes qui utilisent cette tradition pour étendre leur emprise sur le pouvoir.












DescriptionParties

Présentation du Jeu

Gugong est proposé dans une boîte carrée de format classique (Pixie Queen, Teotihuacan, …). Elle contient :

  • Un plateau de jeu principal, représentant 7 zones d’action : voyage, grande muraille, jade, intrigues, pavillon de la pureté céleste, décrets, grand canal. Il est bordé par une piste de score et un bandeau d’aide de jeu. Le plateau est imprimé recto-verso, un côté » pour 2 et 3 joueurs, l’autre pour 4 et 5 joueurs.
  • 3 dés du destin,
  • 1 marqueur de jour,
  • 32 jetons voyage,
  • 38 cartes Cadeau (7 initiales qui sont placées aléatoirement sur le plateau de jeu, 5 sets de 4 cartes de démarrage pour les joueurs et une pioche de 11 cartes),
  • 20 jades,
  • 15 tuiles Décrets (5 de chaque catégorie),
  • 1 jeton Médaille de prochain 1er joueur,
  • 1 jeton 1er joueur,
  • Par joueur :
    • 1 plateau individuel,
    • 12 cubes serviteur,
    • 1 serviteur double,
    • 3 tuiles Bateau,
    • 1 pion émissaire,
    • 1 pion voyageur,
    • 1 pion intrigue,
    • 1 marqueur de points de victoire,

Chaque joueur reçoit 1 set de cartes cadeau et l’ensemble du matériel de sa couleur à l’exception des serviteurs. Il n’en prend que 6 qu’il place sur son plateau personnel, les autres constituent une réserve, à côté du plateau principal. Les marqueurs de score, d’intrigue et émissaires sont placés au départ de leurs pistes respectives.


Déroulement d'une Partie

Une partie de Gugong se joue en 4 manches, correspondant à 4 jours. Chaque jour est composé de 3 phases :

  1. Matin
    1. Attribution du jeton 1er joueur
    2. Approvisionnement de la zone de voyage
    3. Lancer les dés du destin
    4. Résoudre les décrets qui s’appliquent le matin
    5. Recevoir de nouveaux serviteurs

  2. Journée
    1. Echanger des cadeaux
    2. Effectuer des actions

  3. Nuit
    1. Vérifier les dés du destin
    2. Déplacer les bateaux

L’échange de cadeaux s’effectue de la façon suivante. Le joueur doit placer une carte de sa main à la place de l’une des cartes du plateau. La carte remplacée est placée face cachée sur son plateau personnel.

  • Si la carte jouée est supérieure à celle prise, le joueur peut effectuer l’action de la carte, puis celle du lieu sur lequelle il l’a joué.
  • Si la carte est de valeur inférieure ou égale, il doit renoncer aux actions à moins de payer 2 serviteurs ou de défausser 1 carte de sa main sur son plateau.
  • Il existe toutefois une exception, une carte 1 est considérée comme supérieure à une carte 9.

Aux 7 lieux correspondent 7 actions spécifiques :

  • Voyage
    Déplacer son voyageur et collecter des bonus.
  • Grande Muraille
    Placer des serviteurs sur l’échelle de la muraille. Lorsque celle-ci atteint une certaine valeur, elle est décomptée. Des points sont attribués au joueur majoritaire sur la muraille, puis tous cuex qui y sont présents peuvent dépenser des points d’intrigue pour recevoir des serviteurs, décider de la valeur d’un des dés du destin, ou recevoir une pierre de jade.
  • Jade
    Acheter une pierre de jade.
  • Intrigues
    Avancer sur la piste d’intrigue, et éventuellement recevoir le jeton premier joueur.
  • Pavillon de la pureté céleste
    Avancer au pavillon de la pureté céleste.
  • Décret
    Dépenser des serviteurs pour profiter d’un décret.
  • Grand Canal
    Placer des serviteurs sur nos bateaux. Lorsque les bateaux sont pleins, ils permettent de gagner des bonus (points de victoire, carte Cadeau supplémentaire, pion Double serviteur).
Pour la plupart de ces actions, il y a en fait 2 alternatives. Une action de base gratuite ou une version améliorée, mais payante (en serviteurs).

La journée se termine lorsque les joueurs ont dépensé toutes leurs cartes Cadeau. Chacun révèle alors les cartes de sa défausse. Pour chaque carte de valeur égale à celle d'un dé du destin le joueur gagne 1 serviteur. De plus, celui qui possède le plus de cartes dont les valeurs correspondent aux dés du destin gagne 3 points de victoire et peut avancer son émissaire au Pavillon de la pureté céleste.
Enfin les bateaux sont tous avancés. Ceux qui sont pleins peuvent être vidés pour gagner les bonus indiqués sur le port auquel ils sont amarrés.

Après 4 jours, on procède à un décompte final de la grande muraille puis des points sont attribués pour :

  • les décrets de fin de partie,
  • l’ordre d’arrivée au Pavillon de la pureté céleste,
  • les pierre de Jade.
Le vainqueur est celui qui totalise le plus grand nombre de points de victoire parmi les joueurs dont l’émissaire a atteint le Pavillon de la pureté céleste.

Parties jouées : 4
Parties commentées : 4

02/02/2019 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
C'est un peu la partie de la dernière chance pour le jeu qui ne nous a pas vraiment convaincu jusqu'ici, ni moi, ni mes partenaires habituels.
Au regard des décrets tirés au sort, mes 2 adversaires se précipitent rapidement sur les bateaux. Du coup, je commence par prendre position sur les décrets justement (sauf celui des bateaux, pas assez rentable à mon goût). Voilà qui m'assurera des bonus réguliers au début de chaque journée.
Ensuite je joue à fond l'opportunisme, profitant de quelques bonsu avantageux sur les voyages, mais je reviens tout de même régulièrement sur les bateaux afin de profiter assez vite du serviteur double et d'une carte d'action supplémentaire.
Mes adversaires feront de même, ce qui ne contribuera pas à nous départager. Finalement, je termine second à 1 point du vainqueur. il s'en est fallu d'un rie.

12/01/2019 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs dont 1 qui découvrait le jeu.
Cette nouvelle partie confirme ma relative déception à propos de Gugong. Même si l’échange de cartes semble intéressant, les actions proposées me paraissent un peu limitées. Nous marquons peu de points de victoire, il faut donc vraiment optimiser. Mais d’un autre côté, nous sommes soumis au hasard des dés, à celui des cartes de nos adversaires et leurs choix. Je me suis ainsi retrouvé régulièrement avec des cartes à échanger, qui correspondent aux valeurs des dés du destin. Offrant ainsi des cubes et potentiellement des points de victoire au joueur qui me suivait dans l’ordre du tour.
Etant donné le peu de différence entre les joueurs, cette part d’aléatoire me gêne.

06/01/2019 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Nous l’avions découvert il y a 2 semaines, mais ne l’avions pas ressorti depuis. Pourtant il nous avait fait plutôt bonne impression. Le mécanisme d’échange des cartes est intéressant, mais le contrôle qu’il permet sur le jeu ne paraît pas évident. Quelques parties supplémentaires permettront d'y voir plus clair sur ce point.
Par contre, il y a peu de sources de points de victoire et les scores ont du mal à décoller. Les jades sont la source la plus évidente, avec les points des tuiles de décrets. Pour le reste, il faut essayer d’en collecter le plus possible, sur les bateaux et le voyage. C'est peu, et j'avoue que ça me laisse un peu dubitatif en ce qui concerne le renouvellement du jeu.

23/12/2018 - 1 partie
Une partie de découverte à 3 joueurs.
La lecture des règles ne pose pas de problème particulier même si les mécanismes sont originaux. Il faut juste se familiariser avec les termes liés au thème : pavillon de la pureté céleste, récompenses d'intrigues, dés du destin...
Toutes les implications du mécanisme d'échange des cartes (pardon de cadeaux) ne sont pas évidentes à appréhender, mais ça laisse justement une belle marge de progression pour les prochaines parties.
D'ailleurs, nous n'avons pas réussi à vraiment nous départager aujourd'hui, puisque nous terminons tous en 4 points. Aucun d'entre nous n'est parvenu à faire décoller son score qui reste bien maigre au regard de la longueur de la piste. Nous avons tous néanmoins beaucoup apprécié le jeu et une fervente envie d'y rejouer dès que possible pour essayer d'optimiser un peu plus nos points d'honneur.


Verdict

Gugong propose un système d’échange de cartes original qui introduit une interaction importante. La valeur même de la carte peut rendre une action plus difficile, obligeant parfois un joueur à défausser une carte, et donc perdre une action, ou 2 cubes serviteurs. Mais surtout cette valeur est essentiel vis-à-vis des dés du destin.
Or lorsque vous avez en main des cartes dont les valeurs correspondent à celles des dés du destin, vous offrez à minima des cubes serviteurs, et potentiellement des points de victoire, à vos adversaires. La seule solution pour s’en affranchir est de défausser ces cartes en jouant des cartes Cadeau de valeur plus faibles que celles récupérées. Mais c’est se priver d’une action et donc se pénaliser, ce qui n'est pas vraiment plus satisfaisant.

Comme on ne gagne pas beaucoup de points dans une partie de Gugong, il ne faut rien négliger. La partie est d'ailleurs relativement tendue, afin d’optimiser au plus juste chaque action et ne pas gaspiller nos précieux serviteurs. On ne marque jamais beaucoup de points, mais on peut en marquer un peu partout. C'est donc un travail de collecte qu'il faut réaliser méticuleusement.

Malheureusement, à côté du système d'échange de cartes, les actions à réaliser paraissent bien ternes. Avancer sur la piste d'intrigue ou au pavillon de la pureté céleste. Voyager pour gagner 1 ou 2 bonus. Acheter 1 jade. Placer 1 cube ou 2 à la muraille. Tout cela reste très basique et pas assez captivant, surtout pour un jeu de 90 mn. La seule action qui se distingue est celle relative aux bateaux, mais c'est trop peu.

Au final Gugong est une relative déception. Il me laisse une impression d'inachevé, de jeu assez mécanique, pas désagréable, mais clairement pas passionnant et manquant d'envergure.


Un jeu trop mécanique qui manque d'envergure, malgré quelques bonnes idées.



Interaction

Règles

Matériel


Le mécanisme d'échange de cartes.
La gestion des serviteurs.
Très mécanique.
Les actions manquent de variété.