Jaipur

JAIPUR

Jeu de

Sébastien Pauchon

2 joueurs
à partir de 12 ans
30 mn
Edition  Gameworks  2009
   
Impact de la langue : non

cartes - désert




DescriptionParties

Présentation du Jeu

Jaipur est proposé dans une petite boîte rectangulaire, de format similaire à celle de "Citadelles".
Elle contient le matériel suivant :
  • 44 cartes marchandise (6 diamant, 6 or, 6 argent, 8 tissu, 8 épice, 10 cuir)
  • 11 cartes chameau
  • 37 jetons marchandise
  • 19 jetons bonus (pour 3, 4 et 5 cartes vendues simultanément)
  • 1 jeton chameau
  • 3 sceaux d'excellence
3 cartes chameau sont installées sur une ligne, entre les 2 joueurs. Les autres cartes sont mélangées, les joueurs en reçoivent 5 chacun, puis 2 nouvelles cartes sont ajoutées à côté des chameaux. Ces 5 cartes forment le marché actuel.

Si les joueurs ont des cartes chameau en main, ils les placent sur une pile face visible devant eux. Les cartes chameau ne vont jamais dans la main des joueurs. Elles constituent leurs enclos.

Les jetons de marchandises sont triés par type, et selon leur valeur (par ordre croissant), puis placés sur le côté de l'espace de jeu, avec les jetons bonus, chameau et les 3 sceaux d'excellence.

Déroulement d'une Partie

A son tour, un joueur doit :
  • Prendre des cartes
  • ou
  • Vendre des cartes de sa main
Prendre des cartes
  • Soit plusieurs cartes marchandises du marché et les remplacer par le même nombre de cartes depuis sa main et/ou son enclos,
  • soit 1 seul type de marchandise, et piocher de nouvelles cartes pour les remplacer,
  • soit tous les chameaux, et piocher de nouvelles cartes pour les remplacer.
Vendre des cartes de sa main
Défausser des cartes d'un même type de marchandise et gagner le même nombre de jetons de marchandises. A partir de 3 cartes vendues simultanément, le joueur gagne en plus un jeton bonus, dont la valeur augmente avec le nombre de cartes.

Pour chaque type de marchandise, les jetons ont été préalablement triés par ordre croissant. Par conséquent les premières ventes rapportent plus de points.

Fin de manche
Lorsque 3 types de jetons marchandise sont épuisés, ou s'il ne reste plus de carte dans la pioche, la manche s'arrête immédiatement.
Le joueur qui possède le plus de chameaux dans son enclos remporte le jeton Chameau. Puis chacun calcul ses gains, en additionnant les valeurs de tous les jetons marchandise et bonus en sa possession. Le plus riche remporte un sceau d'excellence.
Dès qu'un joueur possède 2 sceaux d'excellence, il remporte la partie.

Parties jouées : 6
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Jaipur"

Verdict

Bien qu'étant un grand adepte des petits jeux à 2, rares sont ceux qui m'ont vraiment convaincu ces dernières années, mais Jaipur en fait partie.

Le thème est pourtant des plus classiques, et il m'a fallu plusieurs parties pour commencer à percevoir toutes les possibilités offertes par ce jeu, beaucoup plus astucieux qu'il n'y paraît. Il offre de nombreux choix quant à la gestion de ses cartes, ne se limitant absolument pas à remplacer toutes les marchandises du marché par des chameaux de son enclos, comme on pourrait le croire lors des premières parties.

Maximiser ses possibilités tout en réduisant celles de notre adversaire ou du moins en lui compliquant ses choix...

Cela passe par une gestion fine de ses cartes et de celles du marché. Les 2 sont intimement liées, car du nombre de cartes de notre main et de notre enclos dépendent les possibilités que nous aurons au marché, et par conséquent celles que nous laisserons à notre adversaire.

Renouveler par exemple de nombreuses cartes du marché lorsque l'adversaire n'a plus de chameaux, ou lorsqu'il a déjà 7 cartes en main, peut s'avérer une véritable torture pour lui, et au final très profitable pour soi. Encore faut-il en avoir la possibilité, en ayant pris soin de bien garnir son enclos.

Se montrer astucieux, opportuniste et judicieux dans ses choix...

D'un côté, il faut cumuler le plus de marchandises possible de chaque type pour gagner des bonus conséquents. D'un autre, conserver en main des cartes "non échangeables" limite considérablement notre participation au jeu. Et puis le prix de vente de chaque marchandise décroît au fil des ventes, donc attendre signifie prendre le risque de vendre moins cher.

Les possibilités ne manquent pas ce qui rend les décisions souvent difficiles, et fait de Jaipur une vraie réussite.




Interaction

Règles

Matériel


Gestion des cartes du marché
Les chameaux
Les valeurs des bonus
Rien