1889: History of Shikoku Railways

1889: HISTORY OF SHIKOKU RAILWAYS

Jeu de

Yasutaka Ikeda

2 à 6 joueurs
à partir de 14 ans
210 mn
Edition  Print & Play  2006
 
Impact de la langue : peu

18XX - Asie - Japon - train
1889 est un jeu qui a connu 2 éditions, une japonaise en 2004 et une en anglais en 2006. Depuis le jeu est épuisé et très difficile à trouver. Heureusement, l’auteur a eu la bonne idée de rendre disponible gratuitement l’intégralité des fichiers permettant de fabriquer le jeu. C’est donc ce que j’ai réalisé pour pouvoir découvrir le jeu.
















DescriptionParties

Présentation du Jeu

1889 comporte le matériel suivant :

  • Un plateau principal plié en 4 sur lequel est représenté l'île de Shikoku (Japon).
  • Un second plateau, plié en 2, sur lequel on trouve un tableau de suivi du cours des actions de nos société ferroviaires, le marché des actions et un rappel des cycles SR/OR selon les phases.
  • 7 feuilles de sociétés,
  • 63 cartes de parts dans les sociétés, comprenant par société 1 carte 20% (pour le président) et 9 cartes 10%,
  • 36 pions aux couleurs des sociétés. il sont utilisés comme gare, marqueur de cours de l'action, de cours de lancement et dividendes.
  • 32 cartes train, dont 12 diesels,
  • 30 tuiles jaunes, dont 5 pour les parties en mode débutants,
  • 24 tuiles vertes,
  • 16 tuiles marrons,
  • 7 cartes Private Companies,
  • 1 marqueur de tour.

J'ai également imprimé un tableau de revenus par action. Il n'est pas inclus dans les fichiers du jeu, car pas indispensable, mais néanmoins bien utile et universel.

Enfin, nous utilisons des jetons de poker pour matérialiser l'argent du jeu. La banque démarre avec 7000 Yen et les joueurs 390 ou 420, selon leur nombre.


Parties jouées : 2
Parties commentées : 2

04/08/2019 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs dont 1 qui découvrait le jeu.
Cette partie aura duré environ 7h. Le jeu nous a semblé poussif au début, entre les enchères pour les compagnies privées et le démarrage de la construction de nos réseaux, avec 1 seule nouvelle tuile placée par OR il faut quelques tours pour que l’ensemble se mette en place. Puis nous avons également un peu traîné une fois nos compagnies bien lancées avant d’acquérir les trains à 5 et 6.
Enfin nous avons dû recommencer un cycle complet (SR + 3 OR), alors que la banque était à 2 doigts de la banqueroute, ce qui a rallongé notre partie d’une trentaine de minutes. Et à la fin, même si on avait bien senti qui pouvait l'emporter, les raisons de la victoire restent assez floues. Le fait d’être le 1er à exploiter le Diesel l’explique un peu, mais cette situation est le résultat de plus de 5h de développement (6603*, ~5900, 5591).
Une nouvelle fois cette partie de 1889 m’aura plutôt donné envie de revenir sur 1846 qui m’a laissé une meilleure impression. En effet, je ne trouve pas que 1889 soit très adapté aux débutants en 18XX. Ses règles sont incomplètes (il faut connaître 1830 idéalement), la gestion de la carte et des tuiles est très tendue et nécessite une bonne vision des possibilités, la gestion des Diesels n’est pas très intuitive et les parties sont très longues. Seule la gestion des parts et dividendes est plus simples qu’à 1846.

27/07/2019 - 1 partie
Une partie de découverte, à 3 joueurs.
J'ai réalisé le jeu à partir des fichiers disponibles sur le boardgamegeek.
Nous ne sommes pas encore très familiers avec les 18XX et cela s'est ressenti, car ce qui nous a le plus gêné durant cette partie concerne le manque de précision de la règle. Pas d'explication sur l'utilisation des Diesels et peu de détail sur la façon de les obtenir, en échange d'un autre train. Heureusement que les forums de bgg sont là pour répondre à nos questions. Mais cela nous a fait perdre du temps et il nous aura donc fallu environ 5h30 pour arriver au bout (par banqueroute d'un joueur).
Si les mécanismes de fond sont les mêmes que 1846 il y a tout de même de grosses différences dans la gestion des parts et ressources de nos sociétés, ce qui est assez déroutant en début de partie, mais s'avère finalement plus simple à gérer.
L'autre grosse différence vient de la carte, beaucoup plus petite et du fait de ne placer qu'une seule tuile par Operating Round (OR). Nos réseaux évoluent donc lentement mais on est malgré tout vite limité dans nos possibilités. Il ne faut pas se louper et d'ailleurs les écarts de scores ont été bien plus marqués que pour nos autres parties de 18XX.
Nous avons tous cependant plutôt apprécié cette partie, mais elle m'a donné envie de rejouer à 1846 qui m'a laissé un sentiment de plus grande liberté dans le développement de mon jeu. La gestion des parts me paraît également plus logique dans 1846.


Verdict





Interaction

Règles

Matériel