Héros à louer

HÉROS À LOUER

Jeu de

Kuro

3 à 5 joueurs
à partir de 10 ans
30 mn
Edition  Iello  2014
 
Impact de la langue : oui

bluff - cartes




DescriptionParties

Présentation du Jeu

Heros à louer est le premier d'une nouvelle série de jeux, proposé dans une petite boîte aux dimensions inhabituelles.
Elle contient 77 cartes héros, 11 de chaque héro, et 5 aides de jeu.
Les cartes héros comportent 3 indications en plus d'un dessin :

  • Une valeur, allant de 1 à 7, en haut à gauche.
  • Le type de héro et son pouvoir.
  • Un intervale de valeurs, ou une indication de parité, en bas à droite.

Pour la mise en place, chaque joueur reçoit 2 cartes héros différentes qu'il place devant lui faces visibles, puis 5 cartes pour constituer sa main.


Déroulement d'une Partie

A son tour, un joueur doit commencer par retourner la première carte de la pioche. Elle lui donne une contrainte sur la valeur de carte qu'il devra jouer (pair, impair, de 3 à 5, ...). Il prend une carte correspondante de sa main et la fait passer face cachée à son voisin de gauche. Cette carte est appelée "héro vaguabond" et doit rester secrète.
Le joueur qui reçoit la carte a le choix de recruter cette carte, sans la regarder au préalable, ou de la faire passer à son voisin de gauche.
Si personne ne recrute la carte, elle revient à celui qui l'a jouer, et qui est obligé de la recruter.
Le joueur qui a mis en jeu le héro vaganbond termine son tour en piochant une nouvelle carte.

Recruter un héro
Cela consiste simplement à révéler la carte héro vagabond et l'ajouter aux cartes héro que l'on a devant soi. Mais si on le possède déjà, on doit alors défausser ces 2 cartes.

Demander un indice
Afin d'augmenter ses chances de prendre la bonne décision, un joueur peut montrer secrètement une carte à celui qui a mis en jeu le héro vagabond. Il doit alors lui indiquer s'il s'agit de la même carte ou pas. Quelle que soit la réponse, cette carte sera défaussée à la fin du tour.

Activer un héro
Chaque héro présent devant un joueur peut être activé une fois et une seule durant la partie afin de tirer profit de son pouvoir : piocher des cartes, regarder le héro vaganbond, interdire à un joueur de le recruter, etc...

La partie s'arrête dès qu'un joueur recrute son 6e héro ou si la pioche est épuisée.
Le joueur qui possède devant le plus grand nombre de héros l'emporte.

Parties jouées : 10
Parties commentées : 10

15/05/2015 - 1 partie
2 nouvelles parties à 4 joueurs dont 1 qui découvrait le jeu.
Le configuration à 4 joueurs me semble être la plus intéressante. A 3 le jeu se termine le plus souvent par une victoire d'un joueur parvenant à recruter 6 héros, alors qu'à 5 c'est plutôt l'épuisement de la pioche. A 4, les 2 situations se produisent de façon plus équitables.
Par contre, le jeu est toujours aussi chaotique, et tourne au combat des pouvoirs et contre-pouvoirs. L'essentiel est de savoir les utiliser à bon escient tout en poussant ses adversaires à les gâcher.

25/04/2015 - 2 parties
Histoire de finir la soirée, nous décidons de faire découvrir à notre partenaire de jeu de ce soir Héros à louer, ce petit jeu de bluff sympathique.
Je lui reprocherais tout de même la gestion un peu lourde des cartes : je pioche pour savoir ce que je dois jouer, je fais circuler une carte, j'en repioche une carte. C'est encore pire lorsqu'on ajoute les cartes utilisées pour demander des indices, ou encore le fait de ne pas avoir de carte qui corresponde à ce qui est demandé et donc de devoir jouer la première de la pioche.
Ce n'est pas très compliqué, mais ça fait pas mal de manipulation et de petites choses qu'un joueur peu attentif aura vire oublié.
Pour le reste, le jeu tourne bien et vite... Sans doute même un peut trop puisque nous avons à peine le temps d'indiquer que nous voulons utiliser le pouvoir de nos héros. Il faut nous freiner...

21/02/2015 - 2 parties
Trois nouvelles parties à 3 joueurs connaissant déjà tous le jeu.
Pour finir la soirée, nous avons choisi ce petit jeu de cartes assez dynamique. Il n'est clairement pas évident de parvenir à contrôler grand chose, mais il faut reconnaître qu'il est assez amusant d'essayer de piéger nos adversaires tout en évitant de tomber dans leurs pièges.

02/01/2015 - 3 parties
Trois nouvelles parties à 3 joueurs, dont 1 qui découvrait le jeu.
Après une petite déception lors des premières parties, à 4, nous nous sommes rendu compte que nous cherchions à avoir 7 héros alors que 6 suffisent pour gagner. Nous avons donc décider d'y rejouer, à 3 cette fois, configuration qui c'est avéré fonctionner remarquablement bien.
Nous avons cette fois été séduit par la dynamique et les multiples retournements. Evidemment il faut forcer les joueurs à laisser un peu de temps pour avoir une chance d'utiliser les pouvoirs de nos héros. Surtout lorsqu'il s'agit du pyromane ou du maître-chien. Ensuite, le jeu se révèle très malin, même s'il est aussi assez aléatoire. Mais dans ce format, c'est un peu ce qu'on recherche, non ?

31/12/2014 - 2 parties
2 parties de découverte à 4 joueurs.
Histoire de finir l'année et la soirée de réveillon sur un ton plus léger, nous avons décidé de nous lancer dans la découverte de ce petit jeu de cartes et de bluff.
Si le jeu a été plutôt bien apprécié, nous avons été un peu déçu tout de même par la rapidité des parties. Nous n'avons pas eu l'impression d'avoir assez de temps pour essayer de construire quelque chose, et nous aurions bien aimé avoir à notre disposition plus de cartes et donc plus de tours de jeu.
Je n'ose même pas imaginer les parties à 5 joueurs... Et puis plus il y a de joueurs, plus il y a de chances que la carte jouée arrange quelqu'un, ce qui donne moins de pression à celui qui la joue.


Verdict

Petit jeu de cartes volontairement chaotique, Héros à louer vaut surtout par l'ambiance qu'il crée autour de la table. Les joueurs se surveillent les uns les autres, afin de ne laisser personnes prendre trop d'avance dans ses recrutements. Et si c'est le cas, les pouvoirs des héros adverses s'abattent sur lui à la première occasion.
La victoire tient souvent à une bonne gestion de ces pouvoirs justement. Il faut savoir les utiliser au moment opportun, et surtout pousser nos adversaires à gaspiller les leurs.

Bien que préférant le contrôle d'un Linko par exemple, au chaos qui domine ici, Héros à louer trouve assez régulièrement sa place en fin de soirée, lorsqu'on a envie de se défouler un peu après un bon gros jeu de gestion qui nous a bien secoué les neurones.





Interaction

Règles

Matériel


Ambiance.
Chaotique.