Cooper Island

COOPER ISLAND

Jeu de

Andreas Odendahl

2 à 4 joueurs
à partir de 12 ans
75 à 150 mn
Edition  Capstone Games  2019
 
Impact de la langue : peu

construction - développement - gestion - ouvriers - tuiles




DescriptionParties

Présentation du Jeu


Parties jouées : 3
Parties commentées : 3

07/08/2021 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Après 2 parties où j’ai joué plutôt les statues, cette fois je suis bien décidé à changer. Je commence à faire des bâtiments puis je charge les cargos de fret. Les 2 sont des objectifs communs, ce qui me permettra en plus de glaner quelques points supplémentaires en fin de partie. Mes adversaires sont partis dans un premier temps sur les bateaux fournissant des revenus et les bâtiments.
L’optimisation de nos actions est toujours très tendue, un petit détail pouvant à terme faire la différence pour la victoire. Ce sera le cas aujourd’hui où je termine à égalité de points (20) avec mon épouse. Elle l’emporte car sa presqu’île est plus couverte que la mienne, où j’ai privilégier les empilements de tuiles pour avoir des cubes de plus forte valeur.

24/07/2021 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Au regard des choix de jeu de mes partenaires (bâtiments et bateaux), je préfère essayer de me démarquer et de m’orienter vers les statuts. J’évite ainsi une concurrence trop rude sur les actions et je profite des points de victoire régulier qu’elles fournissent.
Mais les statues ne suffisent pas et pour le reste j’ai eu un peu plus de mal à structurer mon jeu. Au final je l’emporte tout de même, mais avec un score bien plus faible que lors de notre première partie.
Même s’il n’est pas punitif comme certains jeux, Cooper Island n’en reste pas moins un jeu exigeant. Optimiser nos actions et nos productions est essentiel pour parvenir à faire la différence avec nos adversaires.
Sans être emballé, je continue d’apprécier son style, tendu et finalement assez rapide.

18/07/2021 - 1 partie
Une partie de découverte, à 3 joueurs.
J'ai hésité longtemps avant de me décider à acheter Cooper Island. Malgré des retours plutôt positifs, le jeu ne semble pas avoir déchaîné les passions. Il a pourtant quelques qualités qui lui permette de se différencier des productions actuelles et qui m'ont donné envie de l'essayer.
Pour commencer, la règle est limpide et riche en exemples. Du coup la prise en main ne présente pas de difficulté majeure, si ce n'est la recherche des meilleures solutions pour marquer des points.
Rapidement on se rend compte que les solutions sont multiples, mais que leur mise en œuvre doit toujours s'effectuer très attentivement. Il faut bien planifier l'enchaînement de nos actions, et même si l'interaction est faible, la tension est forte. Le fait de ne pas marquer beaucoup de points renforce sans doute cette impression, car le moindre point peut suffire à faire la différence.
Le fait d'empiler des tuiles apporte un côté ludique de construction sur nôtre péninsule, mais comme cela se fait chacun de notre côté, j'ai peur que la disposition ne devienne un peu trop systématique. Nous verrons lors de nos prochaines parties.
Quoiqu'il en soit, j'ai beaucoup apprécié de le découvrir, avec sa tension permanente pour grappiller le moindre point. Nous terminons à 20*, 18, 15. Il nous change un peu des jeux où nous en cumulons des dizaines voir des centaines.


Verdict





Interaction

Règles

Matériel