Lost Ruins of Arnak

LOST RUINS OF ARNAK

Jeu de

Min
Elwen

1 à 4 joueurs
à partir de 12 ans
30 à 120 mn
Edition  CGE  2020
 
Impact de la langue : peu

cartes - deck-building - ouvriers














DescriptionParties

Présentation du Jeu

Partez en expédition dans les profondeur de la jungle, à la recherche des ruines d'Arnak (Narak dans la VF), au travers d'un jeu mélangeant avec beaucoup d'habileté pose d'ouvriers et deck-building.

Le jeu est proposé dans une grande boîte rectangulaire de format original, un peu plus large et profond que celle de Faiyum. Elle contient :

  • Un grand plateau de jeu, plié en 4, imprimé sur les 2 faces pour offrir 2 expériences de jeu.
  • Un plateau de ressources, plié en 2.
  • 4 plateaux joueurs, double-face,
  • 15 tuiles gardien,
  • 10 tuiles site de niveau 1,
  • 6 tuiles site de niveau 2,
  • 12 tuiles assistant,
  • 4 cartes de départ pour chacune des 4 couleurs de joueur,
  • 19 cartes peur,
  • 40 cartes objet,
  • 35 cartes artéfacte,
  • 1 bâton de Lune,
  • 1 marqueur de 1er joueur,
  • 27 pièces de monnaie,
  • 27 boussoles,
  • 17 tuiles idoles,
  • 24 tuiles temple,
  • 1 pion loupe et 1 pion carnet de note par couleur de joueur,
  • 16 jetons tablette,
  • 12 têtes de flèches,
  • 9 pions pierre précieuse,
  • 18 tuiles de bonus de recherche,
  • 10 tuiles multiplicateur de ressources,
  • 5 tuiles de blocage,
  • 2 pions archéologues par couleur de joueur,
  • 1 carnet de score,
  • 15 tuiles pour le jeu solo.

L'ensemble du matériel de jeu trouve sa place sur le magnifique et énorme plateau et son extension (pour les ressources), ou sur les plateaux des joueurs. Chacun commence la partie avec 2 archéologues et selon l'ordre du tour, de 1 à 2 pièces et de 1 à 2 boussoles. Il reçoit également ses 4 cartes de départs et 2 cartes peur qu'il mélange pour former son "deck".


Déroulement d'une Partie

Une partie se joue en 5 manches.
Les joueurs commencent par compléter leur main à 5 cartes, puis chacun leur tour ils doivent réaliser une action principale, souvent payante, et autant d'actions gratuites qu'ils le souhaitent.
Les actions principales possibles sont :

  • Explorer un site => Recevoir les gains indiqués sur la tuile.
  • Découvrir un nouveau site => Ajouter une tuile sur le plateau, puis explorer le site.
  • Vaincre un gardien => Gagner la tuile gardien et son bonus.
  • Acheter une carte objet ou artefact.
  • Jouer une carte et appliquer son effet.
  • Recherche
  • Passer
A la fin de chaque manche, les joueurs récupèrent leurs archéologues, mélangent les cartes qu'ils ont joué ou défaussé devant eux et les glissent sous leur pioche.
Les 2 cartes qui entourent le bâton de Lune sont écartées et il est avancé d'un cran. Il y aura donc pour la manche suivante un artefact de plus et un objet de moins disponibles.

Pour envoyer un archéologue sur un site, il faut payer le coût de déplacement, en bottes, voitures, bateaux ou avions. Ces symboles sont présents sur toutes les cartes du jeu, mais lorsqu'on utilise une carte pour payer un déplacement, elle ne peut plus être utilisée pour autre chose.
Si le site n'a pas encore été découvert, il faudra payer un coût supplémentaire en boussoles, avant de pouvoir piocher la tuile et explorer le site.

A la fin de son tour, on ne complète pas sa main. Elle ne sera complétée qu'au début de la manche suivante. On doit donc se débrouiller avec nos 5 cartes, nos éventuels assistants et les actions bonus des idoles que nous avons collecté en découvrant des sites.

A côté de l'aspect prospection et exploitation des sites archéologiques, l'autre élément important du jeu est la piste de recherche.
On fait progresser nos jetons loupe et carnet de note en payant des ressources (pièces, boussoles, tablettes, pointes de flèches et pierre précieuse).
Chaque progression permet de gagner un bonus, et lorsque notre loupe a atteint le sommet, il est possible d'acquérir des tuiles temple qui rapportent des points de victoire.

Enfin les cartes sont évidemment essentielles pour offrir de nouvelles actions spécifiques. Elles sont achetées en argent (objets) ou boussoles (artefacts). Les objets acquis sont ajoutés sous notre pioche, alors que les artefacts sont joués immédiatement.
Les cartes peur viennent polluer notre deck. Elles arrivent parfois avec certains sites, mais aussi lorsqu'à la fin d'un tour un gardien est toujours présent sur le site où se trouve l'un de nos archéologues.

A l'issue des 5 manches, les joueurs calculent leurs points de victoire en fonction de :

  • La position de leurs jetons loupe et carnet de note sur la piste de recherche.
  • Les tuiles temple collectées.
  • Leurs tuiles idole et les emplacements bonus associés inutilisés.
  • Les tuiles gardien collectées.
  • Les cartes constituant leur deck.
  • Les cartes peur (-1 par carte).
Le joueur totalisant le plus de points l'emporte.

Parties jouées : 7
Parties commentées : 5

18/04/2021 - 1 partie


11/04/2021 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Pour la première fois, nous jouons la seconde face du plateau : The Snake Temple. Les coûts de transports et de progression sur la piste de recherche sont un peu plus variés. Dans les faits, ça ne change pas grand chose dans le déroulement de la partie. On joue toujours de la même façon et on adapte nos actions à la situation de jeu.
C'est maintenant notre 6e partie et je ne suis toujours pas lassé, car le jeu est vraiment plaisant. Mais je n'enchaînerait pas pour autant les parties trop vite, car elles ne se différencient pas assez les unes des autres.

04/04/2021 - 1 partie


13/03/2021 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Une nouvelle fois les cartes peur me coûteront sans doute la victoire (j’en ai encore 3 en fin de partie). Elles m’auront pourri mon deck en cours de jeu, et me font perdre 3 des 5 points qui me séparent du vainqueur.
Même si ce n’est pas le jeu le plus stratégique du moment, c’est toujours un réel plaisir de jouer à Lost Ruins of Arnak. Tout est impeccablement réglé, l'édition est superbe et la durée de partie ne s’envole jamais.
Un jeu à ne pas manquer !

28/02/2021 - 1 partie
Nouvelle partie à 3 joueurs.
J’ai déjà dit à plusieurs reprises tout le bien que je pense de ce jeu, et cela ne se dément pas après cette nouvelle partie. Pourtant je finis bon dernier, notamment parce que je suis à la traîne sur la piste de recherche, une habitude pour moi... Par contre, question exploration et découverte de nouveaux sites de fouilles je me pose là. Comme souvent je serais également celui qui aura vaincu le plus grand nombre de gardiens des sites. Mais cela ne suffira pas. J’ai souffert d’un trop grand nombre de cartes peur. Elles ont bien pourri mon deck et me font perdre des points en fin de partie.

30/01/2021 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs dont 1 qui découvre le jeu.
Rarement un jeu nous aura fait aussi vite une aussi bonne impression. Et cette seconde partie confirme tout le bien que je pense du jeu. Il n’apporte rien de neuf, mais tout ce qu’il propose est impeccable. Pas de surenchère inutile, tout est parfaitement calibré pour que ça coule tout seul.
Pourtant je ne suis pas un grand fan des jeux d’exploration, et seul Thebes m’avait convaincu jusqu’ici.
Lost Ruins of Arnak est vraiment au top de ce qui existe actuellement en jeu d’optimisation, avec un thème sympa et bien exploité, cohérent avec les mécanismes, et servi par un matériel superbe.

24/01/2021 - 1 partie
Une partie de découverte à 3 joueurs.
Depuis la publication des premières images du jeu, Lost Ruins of Arnak fait envie à beaucoup de monde, moi le premier. Mais j’ai tendance à me méfier de ces jeux où trop souvent l’esthétique a été plus travaillée que les mécanismes. Et bien ce n’est clairement pas le cas de celui-ci.
Le mélange deck-building et jeu de pose d’ouvriers est remarquablement intégré dans cette course aux trésors. Dès les premiers tours de jeu, nous avons tous été conquis. Tous les éléments semblent fonctionner parfaitement. Il n’y a pas de surenchère inutile, pas de détails tordus à retenir. Il faut simplement optimiser, comme dans beaucoup d’autres jeux, mais cela semble naturel. La qualité de l’ensemble et la cohérence avec le thème nous emporte dans cette aventure. Bravo !


Verdict

Dès ma première partie j'ai été conquis et les suivantes n'ont fait que confirmer ce sentiment. Lost Ruins of Arnak est un jeu qui témoigne d'un grand savoir-faire.
Il emprunte des mécanismes traditionnels des jeux actuels, le deck-building et la pose d'ouvriers, et les retravaille suffisamment pour offrir quelque chose d'un peu original. Juste assez pour se différencier, mais surtout sans en rajouter inutilement pour jouer l'épate ou le tape à l’œil. Oui le jeu est beau, mais pas sur-édité avec un matériel inutilement exubérant comme on le voit trop souvent.
Tout y est parfaitement ajusté et même le thème colle aux mécanismes.

Mais Lost Ruins of Arnak reste un jeu d'optimisation soumis aux limites du genre : un renouvellement et une courbe d'apprentissage limités. Ce ne sera certes pas la même répartition des sites archéologiques et des cartes à chaque partie, mais cela ne change pas fondamentalement nos actions et les façons de les mener. On doit collecter des ressources que ce soit pour progresser sur la piste de recherche, découvrir ou explorer des sites, vaincre les gardiens ou acquérir des cartes.
La seconde face du plateau nous propose tout de même un parcours légèrement différent, à la fois au niveau des coûts de transport pour accéder aux sites de fouilles, mais aussi sur la piste de recherche.

Même si Lost Ruins of Arnak n'a ni la profondeur des meilleurs deck-building, ni celles des meilleurs jeux de pose d'ouvriers, il semble vraiment tirer le maximum de ce qu'il est possible pour ce type de jeu. Je vous conseille donc ne de pas passer à côté car c'est sans conteste l'un des meilleurs de 2020.


Le meilleur jeu d'optimisation de 2020.



Interaction

Règles

Matériel


Esthétique du jeu
Parfaitement calibré.
Les 2 faces du plateau.
Un peu de hasard.
Les parties se ressemblent un peu.