Jenseits von Theben

JENSEITS VON THEBEN

Jeu dePeter Prinz



aventure
exploration
2 à 4 joueurs
à partir de 10 ans
60 à 90 mn
Edition Queen Games   2007
Impact de la langue : non
Jouez les archéologues du début du siècle, à la recherche des trésors enfouis d'Egypte, de Crête, de Grêce, de Palestine, et de Mésopotamie. Vous pourrez ensuite les exposer dans les plus grandes villes européennes, et vous deviendrez presque aussi célèbre qu'Indiana Jones.












DescriptionParties

Présentation du Jeu

Queen Games nous propose toujours des boîtes de format originaux par rapport aux autres éditeurs, et Jenseitz von Theben ne fait pas exception.
Elle est de même dimensions que celle de Dschunke, et contient :
  • Un plateau de dimensions réduites même s'il est plié en 4, sur lequel est dessiné une carte de l'Europe et du bassin méditerranéen.
    7 grandes villes européennes y sont représentées (Londre, Paris, Berlin, Rome, Vienne, Varsovie, Moscou), ainsi que 5 lieux de fouilles (Egypte, Crête, Grêce, Palestine, Mésopotamie).
    Sur le bord du plateau figure une échelle de temps de 52 cases, correspondant aux 52 semaines de l'année. Des emplacements pour 7 cartes (3 expositions et 4 développement) sont également prévus.
  • 4 pions archéologues (rouge, vert, bleu, jaune)
  • 4 marqueurs de temps (rouge, vert, bleu, jaune)
  • 1 marqueur d'année (noir)
  • 85 cartes de développement, comprenant des cartes de connaissances (livres) qui peuvent être spécifiques à un lieu de fouille, ou générales, de technologies (voiture, zeppelin), de congrès, etc...
  • 10 cartes exposition, sur lesquelles sont indiquées les nombres et couleurs de trésors nécessaires pour les réaliser, ainsi que les points de victoire que celà rapporte.
  • 4 chronotemps (1 par couleur)
  • 4 sets de 5 tuiles correspondant aux 5 sites de fouilles
  • 155 jetons de fouilles qui seront répartis selon leurs couleurs dans 5 sacs en toile à l'effigie des lieux de fouille. Il y aura dans chaque sac, 13 trésors, 1 connaissance générale, 1 connaissance spécifique, et 16 jetons sans objet.
  • 5 cartes de supervision, rappelant les différentes valeurs des trésors disponibles
Il faut reconnaître que le matériel est superbe, et les chronotemps particulièrement astucieux.

Un jeton trésor de valeur 1 correspondant à chaque site de fouille est placé sur celui-ci. Il s'agit d'un bonus qui sera ramassé par le premier joueur qui fera des fouilles sur le site.

Les cartes de développement et les cartes expositions sont mélangées comme indiqué dans la règle, de façon à ce que les cartes expositions ne soient piochées qu'à partir du 2ème tier de la partie.
Les 4 premières cartes sont mises en place sur le plateau, les joueurs recoivent leur set de tuiles de fouilles, et les marqueurs de temps sont placés sur la case 0 de l'échelle de temps. Le marqueur d'année est placé sur 1901 ou 1902, selon le nombre de joueurs à prendre part à la partie.

Déroulement d'une Partie

Le joueur qui est le dernier sur l'échelle de temps est toujours le joueur actif.
Il doit réaliser 1 action par 4 :
  1. Prendre une carte développement, puis la remplacer par une nouvelle.
  2. Changer les 4 cartes développement
  3. Faire une exposition
  4. Prendre une carte exposition, à condition d'avoir en sa position les trésors demandés.
  5. Faire des fouilles
  6. L'explorateur est placé sur le site archéologique que le joueur souhaite fouiller. Il calcule sa connaissance totale du site (connaissance spécifique, assistants éventuels et connaissance générale), puis reporte cette valeur sur son chronotemps. Ce dernier lui indique alors le nombre de jetons qu'il pourra piocher dans le sac correspondant au site, en fonction du nombre de semaines qu'il souhaite consacrer à ces fouilles.
    Les jetons seront piochés 1 par 1. Les trésors et jetons de connaissance piochés sont conservés par le joueur. Les jetons sans objet seront par contre remis dans le sac à l'issue des fouilles.
    Pour terminer son action, le joueur retourne finalement la tuile fouille de se site. Il n'aura plus le droit d'y fouiller cette année.
Toutes ces actions ont une durée exprimée en semaines qu'il faut reporter sur l'échelle de temps. A celle-ci s'ajoute le coût de déplacement de l'explorateur pour l'amener sur la ville dans laquelle l'action doit se dérouler (1 semaine par tronçon entre 2 villes).

Fin de partie et points de victoire
La partie prend fin, lorsque tous les joueurs ont atteint la fin de l'année 1903.
Les points de victoire sont calculés en additionnant :
  • Les points des trésors
  • Les points des expositions
  • Les points des cartes congrés
  • 5 points par couleur/lieu de fouille pour lequel le joueur est majoritaire en connaissance spécifique (3 pts en cas d'égalité)
Le joueur qui totalise le plus de points est le meilleur archéologue.

Parties jouées : 7
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Jenseits von Theben"

Verdict

J'avoue que j'étais un peu partagé au début pour Jenseits von Theben. D'un côté le thème colle parfaitement aux mécanismes du jeu et de l'autre, le hasard peut s'avérer déterminant pour la victoire. Or, si celui des fouilles est cohérent avec le thème, celui de l'arrivée des cartes est parfois plus difficile à accepter.

Jenseits von theben est donc un jeu où le gagnant doit compter sur sa chance... mais pas seulement !

En effet, pour gagner, il ne faut négliger aucun moyen de récolter des points de victoire. Les fouilles sont importantes, mais ne suffisent pas, à moins d'avoir vraiment beaucoup de chance lors de la pioche des trésors.
La gestion de la "circulation" des cartes est capitale !
Il faut surveiller l'intérêt qu'elles peuvent avoir pour les différents participants. Les expositions sont la suite logique des fouilles, et une victoire est difficilement envisageable sans. Les congrès peuvent également rapporter beaucoup de points lorsqu'un joueur les accumule. Enfin, il ne faut pas négliger les points à gagner en fin de partie avec les majorités.

Au final, Jenseits von Theben offre donc une bonne diversité de tactiques, même si toutes devront s'accoutumer du hasard assez présent dans le jeu. Mais rarement les mécanismes ont autant été en adéquation avec le thème, et ils sont en plus servis par un matériel qui donne envie de jouer.

Et même si on aurait aimé qu'il n'y ai un peu plus d'interaction directe entre joueurs, peut être avec des échanges, Jenseits von Theben est idéal pour faire découvrir les jeux de société modernes à son entourage.
Un jeu familial au thème parfaitement en adéquation avec les mécanismes.

Complexité
57%
Matériel
96%
Règles
96%
Ambiance
48%
Exploitation du thème
Esthétique générale
Chronotemps

Hasard de la pioche des jetons et des cartes
Pas d'échanges entre joueurs