Zèrtz

ZÈRTZ

Jeu de

Kris Burm

2 joueurs
à partir de 9 ans
15 mn
Edition  Don & Co  1999
      
Impact de la langue : non

abstrait - billes - dames - prise
Zèrtz est le 3e opus du "Projet Gipf", composé de Gipf (1997), Tamsk (1999), Zertz (2000), Dvonn (2001), Yinsh (2003), Punct (2005) et Tzaar (2007).




DescriptionParties

Présentation du Jeu

Zèrtz est proposé dans une boîte de même format que les autres jeux du projet Gipf.
Celle-ci contient 49 anneaux, 6 billes blanches, 8 grises, et 10 noires.
Comme pour les autres jeux du projet Gipf, le matériel est de très bonne qualité, et donne tout de suite envie de jouer.

Les anneaux sont disposés de façon à former un hexagone. Pour découvrir le jeu, la règle recommande de n'utiliser que 37 anneaux, puis de passer à 49 une fois bien familiarisé avec les mécanismes.

Chacun leur tour, les joueurs ont 2 possibilités :
  • Choisir l'une bille restant dans la boîte, et la placer sur un anneau libre, puis retirer l'un des anneaux libre du bord du jeu. Si une ou plusieurs billes se retrouvent isolées du reste du jeu, et à condition qu'il n'y ai pas d'anneau libre parmi le groupe isolé, le joueur les empoche.
  • Prendre une ou plusieurs billes, de la même façon qu'au jeu de dames. La prise est obligatoire.
La partie se termine lorsqu'un joueur a empoché 4 billes blanches, ou 5 billes grises ou 6 billes noires, ou encore 3 de chaque couleur.

Parties jouées : 5
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Zèrtz"

Verdict

Je n'ai jamais été un grand amateur de jeux abstraits et avec le nombre et la variété des jeux de société d'aujourd'hui ça ne s'est pas arrangé. Même si les thèmes sont souvent plaqués, je préfère placer mes ouvriers pour produire des ressources ou représenter un parcours quelconque plutôt que déplacer des pions en essayant de piéger mon adversaire.

Malheureusement Zertz correspond exactement à ça. Il faut placer ses billes pour amener l'adversaire à ne plus avoir d'autre choix de vous faire gagner.
A cela s'ajoute le mécanisme de réduction du plateau de jeu, plutôt bien trouvé et d'ailleurs ré-exploité depuis dans Hey That's my Fish !, qui bénéficie en plus d'un habillage nettement plus fun.

Du côté des possibilités stratégiques Zertz me semble plus limité que Dvonn qui est lui aussi dans la collection de Kris Burm.

Un jeu abstrait classique, sans plus.



Interaction

Règles

Matériel


Simplicité
Rapidité
Matériel
Mécanisme classique de prise
Conditions de victoire