Dvonn

DVONN

Jeu de

Kris Burm

2 joueurs
à partir de 10 ans
30 mn
Edition  Don & Co  2001
      
Impact de la langue : non

abstrait - pions
Le "Gipf project" ça vous dit quelque chose ? Sous ce nom se cache un ensemble de 6 jeux abstraits créés par Kris Burm. Seuls les 4 premiers sont actuellement disponibles, Dvonn étant le 4ème (il vient après Gipf, Tamsk et Zertz), mais ils ont déjà beaucoup fait parler d'eux.
L'idée du "Gipf Project" est de proposer de combiner les jeux entre eux, en plus de la possibité de jouer indépendemment à chacun d'eux.




DescriptionParties

Présentation du Jeu

Comme pour la plupart des jeux abstraits, le matériel est limité, 1 plateau et 49 pions, mais il est de qualité. Si le plateau n'est pas spécialement beau, les pions (23 blancs, 23 noirs et 3 rouges, les "dvonns") sont quant à eux très réussis, aussi bien au niveau esthétique que pratique (les empilements en cours de partie sont très stables). Le plateau se limite à définir les emplacements sur lesquels seront disposés l'ensemble des pions. Plutôt que d'y avoir dessiné des cases, se sont des empreintes des pions qui sont représentées. Et même si elles ne sont pas toujours bien visibles, c'est tout de même plus original.

Déroulement d'une Partie

La partie se déroule en 2 phases. Dans un premier temps les joueurs vont remplir le plateau en y déposant chacun leur tour les dvonns (pions rouges) puis leurs pions, à raison d'1 par emplacement.
Lorsque tous les pions ont été déposés, tous les emplacements du plateau sont alors occupés et la 2ème phase peut commencer.
Chacun leur tour, les joueurs vont pouvoir déplacer un pion ou une pile de pions leur appartenant.
Tous les déplacements se font en ligne droite, d'un nombre de cases égal à la hauteur de la pile. Ils doivent également se terminer sur une case occupée (par un pion ou une pile de pions).
Le pion (ou la pile) déplacé est posé sur le dessus du pion ou de la pile d'arrivée, et le joueur en devient propriétaire.
Après chaque déplacement on élimine tous les pions isolés, c'est à dire les pions qui ne sont plus reliés à au moins 1 dvonn. On appel liaison au dvonn un chemin continue de pions (peu importe leur couleur).

Le but du jeu est, lorsque plus aucun déplacement n'est possible, de posséder plus de pions que son adversaire.

Parties jouées : 4
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Dvonn"

Verdict

Comme tout bon jeu abstrait qui se respecte, Dvonn propose un mécanisme simple et astucieux. Et comme on joue à la fois sur le positionnement de départ et les déplacements qui suivent, il laisse la part belle aux explorations tactiques.
On est en permanence partagé entre la nécessité de posséder des grandes piles, et leur vulnérabilité. En effet, étant donnée leur taille, il devient très vite difficile, voir impossible, de les déplacer alors qu'il suffit d'amener un pion (ou une autre pile) dessus pour s'en emparer.
Elles sont donc les enjeux de ce duel, et ne cessent de changer de propriétaire tout au long de la partie.

Un bel exemple de jeu abstrait.



Interaction

Règles

Matériel


Principe simple