Les parties du 20/06/2015

ARBORETUM - 2 parties
Deux parties de découverte à 4 joueurs.
Rarement un jeu de cartes nous aura autant surpris... et ces 2 premières parties sont bien loins d'être suffisantes pour juger du jeu. Mais nous avons là un système particulièrement original imaginé par Dan Cassar et remarquablement illustré.
Il faut parvenir à créer des suites de cartes qui commencent et se terminent par la même espèce d'arbre (donc couleur de carte). Mais le piège c'est que pour marquer ces points, il faut également conserver des cartes de cette même couleur en main. C'est là que les choses se compliquent, car bien souvent vous parvenez à réaliser une belle série, mais vos adversaires conservent en main des cartes qui vous empêcheront de la scorer.
Arboretum est donc un jeu de cartes qui ne se maîtrise pas dès les premières parties, mais qui semble avoir un fort potentiel.
AUF DEN SPUREN VON MARCO POLO - 1 partie
Une nouvelle partie à 4 joueurs dont 2 qui découvraient le jeu.
Les sensations de jeu au cours de cette partie à 4 ont été les mêmes que lors de nos parties précédentes, à 3 joueurs. On pouvait s'attendre à une plus grande importance de l'argent, les emplacements ayant statistiquement plus de chance d'être occupés. Mais en pratique, on ne le ressent pas.
Le jeu est toujours aussi fluide et agréable, mais souffre également du même travers : la victoire se joue souvent à des circonstances que l'on ne maîtrise pas.
Lors de cette partie, nous avons tous fini en 10 points, de 58 à 68. Chacun d'entre nous aurait pu gagner. Il aurait suffit d'un meilleur jet de dés, d'une action prise plus tôt, et l'issue de la partie aurait été tout autre. Un contrat ou un objectif de plus ou de moins, et l'ordre final était totalement différent.
Pour un jeu aussi exigeant dans la préparation de nos coups, il est un peu frustrant de se dire que notre victoire ou notre défaite peut se jouer sur un coup du hasard.