Colosseum

COLOSSEUM

Jeu de

Wolfgang Kramer
Markus Lübke

3 à 5 joueurs
à partir de 10 ans
75 mn
Edition  Days of Wonder  2007
 
Impact de la langue : non

Rome - antiquité - enchères
Que vous soyez plutôt Ben-Hur, Spartacus ou Maximus, c'est maintenant à vous d'organiser les jeux du cirque dans votre arène. Choisissez les spectacles qui y seront présentés, et devenez Grand Impresario de l'empire.










DescriptionParties

Présentation du Jeu

Colosseum marque la rencontre entre l'un des auteurs allemands les plus prestigieux, Wolfgang Kramer, et l'éditeur franco-américain Days of Wonder
Et comme d'habitude avec Days of Wonder, le matériel est abondant. On trouve en effet dans la boîte :
  • Un grand plateau plié en 6 représentant une région composée de 5 villages. Chaque village pourra étendre son arène le long d'une piste, sur laquelle circulent les notables de Rome.
    Au centre du plateau se trouvent 5 marchés, qui accueilleront 3 éléments de spectacle chacun. A côté se trouve l'échelle des tours de jeux, et en bordure du plateau, la piste de score, graduée de 0 à 100.
  • 10 demi arènes (2 par couleur),
  • 10 extensions d'arènes (2 par couleur),
  • 5 loges impériales,
  • 10 abonnements "+5",
  • 4 podiums "+3"
  • 5 marqueurs de scores,
  • 6 pions noble : 1 empereur (rouge), 2 consuls (bleus) et 3 sénateurs (jaunes),
  • 2 dés spéciaux à 6 faces
  • 80 pièces romaines, de valeurs 1, 2, 5, 10 et 50,
  • 152 tuiles éléments de spectacles (40 avec un verso vert, et 112 avec un verso orange),
  • 1 sac de rangement pour les tuiles éléments de spectacle dont le verso est orange,
  • 7 titres de vedette,
  • 30 programmes de spectacles, sur lesquelles figurent les éléments de spectacles et la taille de l'arène nécessaire à sa réalisation, le prix d'achat du programme et le nombre de spectateurs qu'il attire selon le nombre d'éléments de spectacles effectivement réunis.
  • 18 médailles impériales,
  • 1 pion premier joueur,
  • 1 marqueur de tour de jeu,
  • 6 fiches / aides de jeu.
Les joueurs reçoivent chacun 2 demi-arènes, qu'ils installent sur les emplacements prévus sur le plateau, 3 en pièces romaines, et 2 premiers programmes (de valeurs comprises entre 1 et 10). Les joueurs prennent également une aide de jeu chacun, et reçoivent des jetons éléments de spectacles, à dos vert (de 5 à 8 selon le nombre de participants).
L'empereur, les 2 consuls et les 3 sénateurs sont placés sur leurs cases de départ.

Déroulement d'une Partie

La partie se joue en 5 tours composés chacun de 5 phases.
  1. Investissement
  2. Chaque joueur peut effectuer 1 achat. Il peut s'agir :
    • d'un nouveau programme pour réaliser des nouveaux spectacles plus prestigieux.
    • d'une extension d'arène pour pouvoir faire de plus grand spectacles et augmenter la probabilité d'attirer les notables de Rome.
    • d'un abonnement pour avoir des spectateurs en plus.
    • d'une loge impériale pour lancer 1 dé supplémentaire en phase 3, et augmenter les chances d'attirer les notables.

  3. Enchères pour des éléments de spectacles
  4. Les 5 marchés sont remplis de jetons spectacles piochés au hasard (3 par marché).
    Au cours de cette phase, chaque joueur aura la possibilité de remporter le contenu d'un marché, et un seul. Si le vainqueur de l'enchère est celui qui l'a initiée, de nouvelles tuiles éléments de spectacles sont piochées et le marché est rempli. Dans le cas contraire, le marché est laissé vide.

  5. Echanges de jetons spectacles
  6. Chaque joueur peut proposer à ses adversaires des échanges de jetons spectacles.

  7. Production de spectacles
  8. - Le joueur actif jette 1 ou 2 dés, selon qu'il possède une loge impériale ou non, et déplace en conséquence 1 ou 2 notables sur le plateau de jeu.
    - Il réalise ensuite l'un des programmes de spectacles qu'il possède et compte le nombre de spectateurs qui y assiste. Ce nombre est basé sur la valeur du programme jouée (dépendant du nombre d'éléments de spectacle effectivement possédés par le joueur), à laquelle s'ajoute des spectateurs supplémentaires pour : la présence de vedette, de notables dans l'arène, les abonnements, les spectacles précédents réalisés, les podiums gagnés lors des tours précédents et les médailles impériales jouées
    Ce nombre indique le revenu que le joueur perçoit à ce tour. De plus, si son score est supérieur à celui de ses spectacles précédents, il ajuste la position de son marqueur de score. Les scores de chaque tour ne sont pas cumulés !

  9. Cérémonie de clôture
  10. Le joueur qui a le score le plus élevé reçoit un podium (bonus de spectateurs). Puis chaque joueur doit défausser 1 élément de spectacle ayant été utilisé pour le dernier programme qu'il a réalisé. Enfin, le joueur qui est le dernier sur l'échelle de score prend un élément de spectacle de son choix au joueur qui est en tête.
A l'issue de la phase 4 du 5ème tour de jeu, le joueur qui a réalisé le spectacle ayant attiré le plus grand nombre de spectateurs est déclaré Grand Impresario.

Parties jouées : 2
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Colosseum"

Verdict

Wolfgang Kramer est un auteur allemand mythique de la fin des années 1990 et début 2000, à l'origine de chef d'oeuvres ludiques tels que Les Princes de Florence ou encore Tikal. Malheureusement, comme beaucoup de ses confrères si brillants quelques années plus tôt, ces dernières créations ne se sont pas hissé à la hauteur de sa réputation. Alors qu'en est-il pour Colosseum ?

Et bien pour commencer, le jeu reprend le principe de la réalisation de programmes à partir d'éléments achetés aux enchères de Fabrik der Träume. Il y ajoute des options supplémentaires permettant d'influer sur la valeur du spectacle, et une part de négociation entre joueur.
Malheureusement, ce dernier aspect se révèle plutôt pénalisant, car il ralenti notablement le rythme de la partie sans créer de véritable tension supplémentaire. En effet, les jeux de tous les participants étant visibles, tout le monde peut calculer l'impact de chaque échange. Certains apprécieront peut-être, mais en ce qui me concerne, je trouve le résultat beaucoup moins réussi que pour la phase d'échanges des Colons de Catane, où la main de chacun est secrète.

Je suis également un peu déçu par le déroulement des enchères pour les marchés. La tension n'y étant pas assez présente à mon goût. 5 marchés c'est beaucoup de choix, et en plus certains d'entre eux pourront être renouvelés. Les auteurs ont essayé de remédier à ce problème en proposant une variante permettant d'acheter plus d'éléments de spectacles (cf FAQ), mais je ne suis pas plus convaincu.

C'est vraiment dommage, car le reste du jeu est plutôt réussi. Le thème colle assez bien aux mécanismes, les programmes à réaliser sont bien conçus, et il ne faut négliger aucune des possibilités de glaner quelques spectateurs pour espérer l'emporter.

Une première collaboration Kramer - Days of Wonder qui aurait méritée mieux.



Interaction

Règles

Matériel


Beauté et abondance du matériel
Les programmes
Enchères peu disputées
La partie négociation peut plomber le jeu