Bretagne

BRETAGNE

Jeu de

Marco Pozzi

2 à 4 joueurs
à partir de 14 ans
90 à 120 mn
Edition  Placentia Games  2015
    
Impact de la langue : non

construction - majorité - mer












DescriptionParties

Présentation du Jeu


Parties jouées : 2
Parties commentées : 2

26/12/2015 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Après 2 mois sans y avoir touché, le démarrage de la partie nous a paru bien difficile, même si nous nous souvenions des grands principes du jeu. Il y a beaucoup de détails et de phases dans le tour de jeu et leur ordre n'est pas toujours très intuitif. Dommage qu'il n'y ai pas un rappel sur le plateau...
Après 1 ou 2 tours de jeu la partie était vraiment lancée et la coopération dans la construction des phares a été plus mesurée que lors de la première partie. Nous avions tous bien retenu que laisser les cubes de nos adversaires bloqués sur un phare qui n'est pas décompté peut s'avérer très handicapant...
J'ai été plus prudent que les autres, et la différence s'est rapidement creusée au score. Après il m'a suffit de dérouler mon jeu, en optimisant bien et profitant des bonnes occasions, sans prendre de risque.
Bref, une partie relativement tranquille après la phase de reprise en main, pour un jeu plutôt sympa notamment par son côté semi-coopératif.

31/10/2015 - 1 partie
Une partie de découverte à 3 joueurs.
Si les règles m'ont paru claires au premier contact, nous nous sommes rendu compte en jouant de quelques manques. Heureusement que boardgamegeek est là pour nous apporter les réponses. Nous avons donc pu éviter les plus grosses erreurs en cours de partie, et un parcours plus complet réalisé depuis m'a permis de me composer ma propre FAQ pour les prochaines parties.
En ce qui concerne la partie en elle-même, je dois reconnaître que j'ai été un peu déçu. Le jeu tourne plutôt bien, mais on passe plus de temps à calculer comment utiliser au mieux nos ouvriers qu'à construire des phares et élaborer une stratégie à ce sujet. Nous avons peu d'ouvrier, et on se retrouve rapidement limité dans nos actions. Or leur gestion est centrale car en plus de déterminer nos actions, ils sont également au coeur des différents systèmes de points de victoire.
Ces calculs répétés ont tendance à allonger la partie mais pas nécessairement le plaisir parce qu'on a pas l'impression de vraiment construire quelque chose.
Et puis peu importe nos calculs, la construction des phares nécessite une coopération entre joueurs pour être menée à terme. Cela créé une interaction forte, mais nous laisse également à la merci du bon vouloir de nos adversaires. Ils peuvent très bien choisir de bouder les phares sur lesquels nous avons nos ouvriers, ce qui peut s'avérer très handicapant pour la suite de la partie.
Au vu de l'ensemble de ces éléments, il est clair que nous n'entamerons pas la prochaine partie de la même façon. Alors peut-être que nos sensations seront meilleures...


Verdict





Interaction

Règles

Matériel


Thème.
Tuiles de phare.
Pas assez de pièces de monnaie.
Manque de lisibilité des pièces de monnaie.
Manque de précision de la règle.