Mascarade

MASCARADE

Jeu de

Bruno Faidutti

2 à 13 joueurs
à partir de 10 ans
30 mn
Edition  Repos Prod  2013
 
Impact de la langue : non

ambiance - bluff - cartes






DescriptionParties

Présentation du Jeu

Mascarade est proposé dans un petite boîte rectangulaire très légèrement plus grande que celle de Citadelles, du même auteur.
Elle contient :

  • 14 grandes cartes Personnage,
  • 1 petit plateau tribunal,
  • Des pièces de monnaie de valeurs 1, 5 et 10,
  • 13 marqueurs Personnages,
  • 5 aides de jeu, rappelant le tour de jeu et les pouvoirs des personnages.

L'argent et le plateau tribunal sont placés au centre de la table, et chaque joueur prend 6 pièces d'or.
A 4 et 5 joueurs, on utilise 6 cartes Personnage. Dans toutes les autres configurations, on utilise autant de cartes Personnage qu'il y a de joueurs. Des associations de cartes sont proposées dans la règles pour tous les nombres de joueurs.

Les cartes sont distribuées faces visibles. Elles sont mémorisées par chacun puis retournées faces cachées.
Les marqueurs Personnages correspondant aux cartes sélectionnées sont placés au centre de la table. Ils servent juste d'aide mémoire.


Déroulement d'une Partie

A son tour un joueur doit effectuer une action parmi 3 :

  • Échanger sa carte, ou pas, sous la table.
    Le joueur prend la carte du joueur de son choix et la sienne, et sous la table, sans les regarder, il les échange, ou tout au moins fait semblant de les échanger. Il repose ensuite les 2 cartes, toujours sans les révéler.
    En début de partie, les 4 premiers à jouer doivent obligatoirement choisir l'action "Échanger sa carte (ou pas)" pour introduire un peu d'incertitude.

  • Regarder secrètement sa carte.

  • Annoncer son personnage pour utiliser son pouvoir.
    La carte n'a pas à être révélée, à moins qu'un ou plusieurs autres joueurs prétendent eux-aussi être le même personnage. Dans ce cas, tous les prétendants révèlent leurs cartes pour prouver leurs dires. Seul celui qui possède réellement le personnage annoncé pourra profiter de son pouvoir. Les autres devront défausser une pièce sur le tribunal.

Chaque personnage dispose d'un pouvoir qui lui est propre. Le Roi et la Reine permettent de gagner des pièces d'or, l'Evêque prend 2 pièces d'or au plus riche parmi ses adversaires, le Juge récolte les pièces du tribunal, le Voleur prend une pièce d'or à ses voisins, etc.

Dès qu'un joueur possède au moins 13 pièces il gagne la partie. Cependant si un joueur perd sa dernière pièce la partie s'achève également. Dans ce cas, le joueur le plus riche l'emporte.

Parties jouées : 10
Parties commentées : 10

28/02/2019 - 1 partie
Une nouvelle partie à 7 joueurs dont 5 qui découvraient le jeu.
Dans le cadre de nos midi-jeux, je fais découvrir à mes collègues ce jeu de bluff de Bruno Faidutti.
Le plus difficile est de se familiariser avec les pouvoirs des personnages afin de bien les exploiter et surtout de surveiller s'ils offrent à quelqu'un la possibilité de gagner la partie. Mais cela (re)vient vite, et tout le monde s'implique dans cette surveillance.
L'ambiance est au rendez-vous et malgré le nombre, plusieurs d'entre nous parviennent même plutôt bien à suivre le cheminement de bon nombre des personnages.

26/04/2014 - 2 parties
2 nouvelles parties à 6 joueurs connaissant déjà tous le jeu.
Encore une soirée où nous sommes 6 joueurs, ce qui limite fortement les possibilités de jeux. Nous décidons de partir sur des petits jeux d'ambiance, et Mascarade est donc le premier choisi.
Bien que nous n'y ayons pas joué depuis plusieurs semaines, les principes du jeu et l'intérêt des différents personnages nous reviennent rapidement.
Côté ludique, on finit par jouer plus pour embêter le prochain joueur en position de gagner que pour soi. Du coup la victoire s'obtient plutôt d'une erreur d'un participant que d'un savant calcul. C'est amusant, mais au final assez chaotique.
Du coup mon impression est un peu moins bonne qu'au cours de nos précédentes parties, même si elle reste globalement positive.

08/02/2014 - 2 parties
2 nouvelles parties à 6 joueurs, dont 4 qui découvraient le jeu.
Et une nouvelle fois, Masacarde a séduit tout le monde, même les joueurs les plus calculateurs qui se cassaient la tête à essayer de retrouver le "trajet" des différentes cartes.
Certes le jeu est chaotique, mais cela va avec le style de jeu. Et étant donné sa relative rapidité, ça pousse à enchaîner les parties.
Reste à le tester en conditions extrêmes, avec une dizaine de joueurs.

31/12/2013 - 2 parties
2 nouvelles parties à 4 joueurs, dont 2 qui découvraient le jeu.
Nous avons donc joué avec 2 cartes au centre de la table, comme prévu par la règle. C'est un peu moins bien qu'avec 6 vrais joueurs, mais ça tourne tout de même, ce qui permet d'expliquer le principe du jeu.
Dans cette configuration il faut se montrer particulièrement attentif pour brouiller les pistes des autres joueurs, car le jeu va encore plus vite.

24/12/2013 - 3 parties
3 parties de découverte du dernier jeu de Bruno Faidutti, à 6 joueurs.
Nous avons fini notre soirée de réveillon de Noël avec ce jeu qui a vraiment beaucoup plu, même si certains joueurs manquaient un peu de concentration pour parvenir à suivre les mouvements des cartes.
La parenté avec Coup est évidente, mais les sensations sont différentes. Un vrai coup de coeur dans cette catégorie de jeu.


Verdict

Bruno Faidutti reprend le principe de Coup (rebaptisé Complot en édition française) et y ajoute son savoir faire pour construire un jeu de bluff plus varié. Mascarade nous propose en effet pas moins de 14 personnages différents, chacun avec son pouvoir associé, là où nous n'en avions que 5 avec Coup. Cela permet à la fois de jouer à beaucoup plus, mais aussi d'envisager une plus grande variété de partie.

Mais Mascarade ne s'appuie pas totalement sur le même principe que Coup, puisqu'ici chacun de nous ne sait plus vraiment avec certitude qui il est. Cela créé des situations plus incertaines et plus cocasses où chacun essaie de deviner sa propre carte en plus de celles des autres.

Je ne suis habituellement pas un grand adepte du chaos tant apprécié par Bruno Faidutti, mais ici il trouve parfaitement sa place, contribuant très largement à installer une bonne ambiance autours de la table. Cette idée d'échange ou de non-échange de carte sous la table est brillante et fait toute la différence.





Interaction

Règles

Matériel


Le bluff sur l'échange de cartes.