The City

THE CITY

Jeu de

Tom Lehmann

2 à 5 joueurs
à partir de 10 ans
30 mn
Edition  Gigamic  2012
 
Impact de la langue : oui

cartes - construction - ville






DescriptionParties

Présentation du Jeu

The City est proposé dans une petite boîte métallique, comme tous les nouveaux jeux de cartes édités par Gigamic (Gang de Castors, ...). Elle contient 110 cartes, dont 105 bâtiments et 5 architectes.

Toutes les cartes sont conçues de la même façon :
  • Le nom de la carte et son coût de construction sont indiqués en haut.
  • Au centre, on retrouve une illustration puis éventuellement un texte indiquant une conséquence ou une limitation liée à la carte.
  • En bas, à gauche, figurent les revenus et les points de victoire.
  • Enfin sur le côté gauche de la carte, on retrouve parfois des symboles : fontaine, chariot, voiture.
Les cartes serviront également de monnaie pour payer les coûts de construction.

Les architectes sont regroupés sur une pile, à part.
Chaque joueur reçoit 7 cartes, puis en défausse 2 afin de démarrer la partie avec une main de 5 cartes.

Le tour de jeu
  1. Choisir une carte : tous les joueurs choisissent simultanément une carte de leur main. Il est également possible, à la place, de prendre un architecte (1 seul par joueur pour toute la partie), ou encore de renoncer à construire, pour piocher de nouvelles cartes.
  2. Construction des bâtiments : La carte choisie par chacun est révélée et construite, en payant son coût.
  3. Revenus et Points de victoire : Chacun calcule l'ensemble des revenus et des points de victoire de sa ville. Parfois les revenus ou les points dépendent des symboles figurant sur les autres bâtiments construits. Par exemple, l'échangeur (cf illustration) rapporte 1 $ et 1 point de victoire par voiture..
    Les revenus sont perçus en piochant de nouvelles cartes. Les points de victoire sont notés et cumulés à chaque tour.
Lorsque le total des points atteint ou dépasse 50, la partie est terminée. Le joueur avec le score le plus élevé l'emporte.

Parties jouées : 6
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "The City"

Verdict

The City est une sorte de Race for The Galaxy simplifié à l'extrême pour en faire un jeu grand public. On oublie les mondes produisant différents types de ressources et leurs extensions. Il n'y a plus que des bâtiments, avec un maximum de 3 caractéristiques.

Les cartes sont à la fois des éléments à construire, pour étendre sa ville, et de l'argent, pour payer les coûts de construction. Ce sont également les bâtiments qui déterminent les revenus et les points de victoire perçus à chaque tour. Il n'y a pas d'action particulière à mener pour cela.

Le jeu s'apprend donc très vite, même si quelques parties sont nécessaires pour se familiariser avec les 50 types de bâtiments proposés.

Par contre, comme souvent, la simplification à l'extrême conduit à l'introduction d'une grande part de hasard qui est renforcée par le cumul des points d'une manche sur l'autre. Si un joueur commence à marquer des points de façon significative par rapport aux autres, il devient quasiment impossible à rattraper.
L'important est donc de soigner son démarrage pour assurer rapidement ses revenus en cartes et points de victoire. Par conséquent un petit déséquilibre lié au hasard prend vite des proportions telles qu'il peut décider de la victoire.

Pour autant il faut reconnaître que le jeu tourne plutôt bien passé la phase de découverte. Mais il manque cruellement d'interaction. Pas question de récupérer les cartes jetées par un adversaire, ni de perturber son jeu.

Une simplification un peu trop extrême
de Race for the Galaxy



Interaction

Règles

Matériel


Facile et rapideLes points cumulatifs
Le manque d'interaction