Les Cités Perdues

LES CITÉS PERDUES

Jeu de

Reiner Knizia

2 joueurs
à partir de 10 ans
30 mn
Edition  Tilsit  2000
  
Impact de la langue : oui

aventure - cartes - exploration






DescriptionParties

Présentation du Jeu

Voilà un jeu tellement simple, qu'il en est trompeur. En effet, au cours des premières parties, on a l'impression que ce n'est qu'un jeu de plus gouverné par le hasard de la pioche. Et pourtant, au fur et à mesure des parties, on se rend compte que si le hasard joue effectivement un rôle non négligeable, les choix effectués permettent de minimiser son influence. Il faut certes compter sur de la chance pour aligner une suite de 8 cartes et faire de gros scores, mais de mauvais choix conduisent tout droit aux points négatifs.

Le but du jeu et de réaliser des suites de cartes de même couleur. Ces suites sont censées représenter les expéditions de recherche de cités. Plus les suites sont longues, plus les expéditions seront fructueuses.

Les cartes sont de 5 couleurs différentes et numérotées de 2 à 10. Pour pimenter un peu le jeu, on trouve également des cartes "pari", elles aussi de 5 couleurs (3 par couleur). Ces paris permettent de multiplier les points correspondant à une couleur, donc à une expédition, que celle-ci soit un succès ou non... Elles doivent être posées avant toute autre carte de la couleur concernée.
On compte en fin de partie les points par suites (donc par couleur) pour chaque joueur. Il faut ensuite retirer les frais d'expédition, 20 points (mieux vaux ne pas engager une expédition si on est pas certain de son succès), et on multiplie le résultat par 2 si on à posé une carte pari, par 3 pour 2 cartes pari et par 4 pour 3.
Si on joue sans trop réfléchir on se retrouve rapidement avec des points négatifs. Il faut faire les bons choix d'expédition et les bons paris qui permettront de rapporter un maximum de points.

Variantes

Initialement conçu pour 2 joueurs, le principe peut facilement être adapté pour 3 ou 4. On diminue alors le nombre de cartes que chaque joueur tient en main, ainsi que le coût des expéditions. Les variantes présentées ont été trouvées sur le site de Jocade et proposées par l'équipe de la Maison des jeux de Grenoble.
  • 3 joueurs : 7 cartes par joueur, 17 points de frais d'expédition et une suite de 7 cartes seulement pour obtenir un bonus de 20 points. Quand la pioche est vide, les joueurs ont le droit de poser chacun 2 cartes supplémentaires.
  • 4 joueurs : 2 équipes de 2 (les partenaires se font face), 6 cartes par joueurs. On joue à tour de rôle, dans le sens des aiguilles d'une montre. Les règles sont identiques au jeu à 2, sauf que lorsque la pioche est vide, chaque joueur, à son tour, a la possibilité de poser 2 cartes.

Parties jouées : 54
Parties commentées : 4

28/08/2016 - 4 parties
Quatre nouvelles parties de l'un des tout premiers jeux apparus sur BdmL, il y a 15 ans... Ca ne nous rajeuni pas.
La préparation du verdict de Trambahn qui s'inspire beaucoup du jeu de Knizia était la parfaite occasion pour le ressortir. Et franchement, il reste toujours aussi addictif. D'ailleurs on pensait ne jouer qu'une ou deux parties, et on en a finalement fait quatre.
Les Cités Perdu a pour lui sa simplicité, son côté épuré, bien plus que Trambahn, mais aussi et surtout la gestion des défausses qui apporte un vrai plus tactique.


Verdict

Les cités perdues est un jeu piégeant.
Il n'est pas parfait, mais on se laisse totalement prendre à tel point que les parties s'enchaînent rapidement et on a bien du mal à s'arrêter.
Certe le thème est très artificiel, et ne fait que servir de pretexte aux illustrations plutôt réussies des cartes et du plateau, mais la mécanique du jeu est un belle réussite.

Sous des allures un peu simpliste se cache un très bon jeu, facile et rapide.



Interaction

Règles

Matériel


Facile
Fluide
On en redemande
Thème artificiel