Burgen von Burgund

BURGEN VON BURGUND

Jeu deStefan Feld



construction
dés
marchandises
2 à 4 joueurs
à partir de 12 ans
30 à 90 mn
Edition Alea   2011
Impact de la langue : non
Stefan Feld est l'auteur allemand du moment, et Die Burgend von Burgund est son 4ème jeu édité par Alea






DescriptionParties

Présentation du Jeu

Die Burgen von Burgund est le numéro 14 de la prestigieuse collection Alea, dans le même format que Puerto Rico (grosse boîte, rectangulaire).
Elle contient le matériel suivant :
  • 1 plateau de jeu avec de nombreux emplacements pour les éléments du jeu.
  • 6 plateaux individuels, imprimés recto-verso. et numérotés (4 x n°1, et 1 x n°2 à n°9). Ils représentent principalement les domaines des joueurs, formés de 37 cases hexagonales, et découpés en plusieurs zones de couleurs, appelées districts. Sur chaque case est représentée la valeur d'un dé.
    Ces plateaux fonds également office d'aide de jeu, et des emplacements sont prévus pour le stockage des éléments utilisés en cours de partie : dés, pépites, ouvriers, tuiles.
  • 9 dés, 2 par couleur de joueur + 1 blanc.
  • 8 pions, marqueurs de scores et d'ordre du tour.
  • 4 tuiles points de victoire 100/200
  • 164 tuiles hexagonales : bâtiments, animaux, connaissances, châteaux, mines, navires.
  • 42 tuiles de marchandises, de 6 couleurs différentes.
  • 12 tuiles bonus (2 par couleur, une grande et une petite).
  • 20 pépites
  • 30 tuiles ouvriers +1/-1
Chaque joueur prend un plateau individuel. La disposition des districts varie avec le numéro indiqué sur le plateau. Si tous les joueurs veulent utiliser la même disposition, ils doivent jouer les plateaux "n°1".

Les pépites et les ouvriers sont placés à côté du plateau principal.
Avec les tuiles marchandises, on forme 5 piles de 5 tuiles à placer sur les cases "phase" A à E. Parmi les tuiles restantes, chaque joueur en pioche 3 qu'il place sur ses cases de stockage des marchandises. Les autres retournent dans la boîte et ne seront pas utilisées.
Les joueurs reçoivent également chacun 1 château, tuile hexagonale verte, qui fera office de départ de leur domaine, 1 pépite, et de 1 à 4 ouvrier, selon leur position dans l'ordre du tour.

Les tuiles bonus vont sur les emplacements prévus sur le plateau principal.
Les tuiles hexagonales forment une réserve, faces cachées. Au début de chaque phase, des tuiles seront piochées, selon les couleurs indiquées sur le plateau, pour remplir les 6 dépôts numérotés et le dépôt central noir. Selon le nombre de joueurs, certains emplacements pourront rester libres (6 à 3 joueurs, et 12 à 2 joueurs).

Déroulement d'une Partie

La partie se déroule en 5 phases (A à E), chacune composée de 5 tours.
Au début de chaque phase on découvre les 5 tuiles de la pile correspondante.
Le premier joueur lance le dé blanc, qui indique dans quel dépôt sera placée la première marchandise. Tous les joueurs jettent alors leurs dés, puis effectuent successivement 2 actions, dans l'ordre du tour.

Les actions possibles sont :
  • Prendre une tuile hexagonale du plateau et la placer dans sa réserve.
  • Ajouter une tuile de sa réserve à son domaine.
  • Vendre des marchandises.
  • Prendre des tuiles ouvriers.
La plupart des actions sont gouvernées par le résultat des dés. C'est le cas pour déterminer le dépôt depuis lequel une tuile pourra être choisie, la case du domaine sur laquelle la placer, et le type de marchandise qui pourra être vendu.

Lorsqu'une nouvelle tuile est placée dans le domaine, selon son type, elle peut faire gagner des points de victoire, permettre d'effectuer une action supplémentaire, ou encore d'avancer dans l'ordre du tour et d'empocher le contenu d'un dépôt de marchandise de son choix.
D'autres tuiles apportent des avantages pour la suite de la partie et certaines des bonus de points de victoire en fin de partie.

Lorsqu'un joueur complète un district (1 zone de couleur), il marque des points de victoire, selon la taille du district et la phase de jeu. Le premier joueur qui termine tous ses districts d'une même couleur prend la grande tuile de bonus correspondante. Le second prendra la petite.

Vendre des marchandises permet de gagner 1 pépite par vente, et des points de victoire pour chaque tuile vendue.

Enfin, en plus de ces actions, une fois par tour, un joueur peut également acheter une tuile du dépôt central, noir, contre 2 pépites. Il devra la placer dans sa réserve de tuiles.

On répète ces étapes 5 fois de suite, puis les tuiles hexagonales sont renouvelées, et les possesseurs de mines, rétribués. Une nouvelle phase peut commencer.

A l'issue des 5 phases, on ajoute aux points déjà obtenus les points de bonus de certaines tuiles, et des points pour les pépites, les ouvriers et les tuiles de marchandises invendues. Celui dont le total est finalement le plus élevé l'emporte.

Parties jouées : 8
Parties commentées : 2

09/04/2017 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Nous revenons ce dimanche sur un classique des jeux de Stefan Feld que aimons toujours beaucoup. Après un petit rafraîchissement des règles - nous n'y avons pas joué depuis 6 mois - nous nous lançons dans une partie avec distribution aléatoire des plateaux. La reprise en main est vraiment rapide et malgré de gros écarts au score en cours de partie, elle sera finalement très disputée : 205, 203* et 193.

08/10/2016 - 1 partie
Afin de préparer la critique du jeu de cartes, nous revenons ce soir sur la version plateau des Châteaux de Bourgogne, à 3 joueurs. La règle est rapidement relue et la reprise en main se fait sans véritable difficulté.
Par contre pour optimiser les combos entre bâtiments et les bonus, c'est autre chose. Notre dernière partie doit remonter à 4 ans et ça se sent.
Pour autant le plaisir d'y jouer est toujours là, du moins en début de partie... Malheureusement elle sera un peu longue et ma défaite évidente avant la fin, faute de pouvoir terminer une grosse zone de bâtiments. Nous avons voulu faire les malins en jouant directement les plateaux "avancés" et j'en ai sans doute fait les frais.
Cette reprise en main m'a permis de mieux apprécier la proximité entre le jeu de plateau et le jeu de cartes. Et je ne suis pas certain que ce dernier soit plus aléatoire. Il est un peu plus direct et rapide car on joue moins d'actions et les points sont plus rares.


Verdict

Die Burgen von Burgund aura été pour mon cercle de joueurs, le jeu de ce début d'année 2011, celui qui nous a accroché, et auquel il a fallu jouer régulièrement pour essayer les différentes dispositions de départ et les stratégies possibles.
Pourtant le thème est totalement plaqué et les parties sont un peu longues (3h et plus), mais les mécanismes ont une cohérence entre eux, et tout s'enchaîne plutôt logiquement. On ne s'ennuie pas une seconde, et passé la partie de découverte, il tourne vraiment comme une horloge. C'est d'ailleurs pour moi le meilleur jeu édité par Alea depuis longtemps.

Alors me direz-vous, pourquoi ne pas lui donner la note maximale ?
Parce-qu'à chacune de mes parties, la décision s'est faite sur les bâtiments (beiges) et les bonus (jaunes). C'est une stratégie redoutable, qui rapporte à la fois des actions supplémentaires en court de parties lors de l'ajout d'un bâtiment à son domaine, et de nombreux points de victoire en fin de partie, au travers des bonus pour chaque type de bâtiment. Évidemment, il faut tout de même se montrer cohérent dans ses choix pour maximiser ces avantages, mais il m'a semblé bien difficile de gagner en s'orientant sur d'autres stratégies telles que les prairies (tuiles vert clair), ou encore les bateaux (tuiles bleues) et les ventes de marchandises.

Heureusement, avec des joueurs plus expérimentés qui rivalisent pour l'acquisition des bâtiments et tuiles de bonus, tout en surveillant attentivement les choix de leurs adversaires, les points seront partagés. Les autres types de tuiles reprennent alors de leur intérêt pour faire la différence.
Mais ça reste tout de même un peu frustrant de ne pas avoir plus de diversité stratégiques avec plus de 50 actions à effectuer lors d'une partie.

Il n'en reste pas moins, à ce jour, le jeu de Stefan Feld que j'apprécie le plus.
Un très bon jeu de gestion et de placement de tuiles pour amateurs d'optimisation.

Complexité
38%
Matériel
72%
Règles
72%
Ambiance
48%
Beaucoup de choses à faire
Effets en cascade
Assez dynamique

Couleurs des tuiles trop proches
Côté aléatoire des jets de dés
Stratégie bâtiments + bonus trop dominante