Disque-Monde : Ankh-Morpork

DISQUE-MONDE

ANKH-MORPORK

Jeu de

Martin Wallace

2 à 4 joueurs
à partir de 10 ans
60 mn
Edition  Iello  2011
 
Impact de la langue : oui

cartes - fantastique
Martin Wallace nous propose une excursion dans le Disque-Monde de Terry Pratchett, pour prendre le pouvoir dans la cité d'Ankh-Morpork où reigne le chaos.






DescriptionParties

Présentation du Jeu

Le jeu est proposé dans une boîte "carrée" classique contenant le matériel suivant :
  • Un plateau de jeu plié en 4, représentant la ville d'Ankh-Morpork, composée de 12 quartiers.
  • 12 cartes quartiers,
  • 7 cartes personnages (Lord Vétérini, Seigneur des Mots, Seigneur Selachi, Seigneur Rouille, Dragon Roi d'Armes, Chrysoprase, Commissaire Divisionnaire Vimaire)
  • 12 cartes événement
  • 48 cartes action bordées de vert
  • 53 cartes action bordées de marron
  • 12 pions Agent par couleur de joueur
  • 6 bâtiments par couleur de joueur
  • 4 pions Démon
  • 3 pions Troll
  • 12 pions chaos
  • 50 pièces de 1 et 5 $
  • 1 dé à 12 faces
  • 4 aides de jeu, appelant les actions, les conditions de victoire des différents personnages et les capacités spéciales des 12 quartiers.
Chaque joueur prend tous les pions de sa couleur ainsi que 10$, puis place 1 Agent dans les quartiers "Les ombres", "Les décapes", "Les soeurs-Etienne". Des pions chaos sont également placés dans ces 3 quartiers.

Chaque joueur reçoit une carte personnage qu'il conservera secrète jusqu'à la fin de la partie. Elle lui indique la condition de victoire qu'il devra remplir pour gagner la partie.
Les cartes action de couleur vertes sont placées au dessus de celles de couleur marron, et forment une seule et même pioche.

Chacun reçoit 5 cartes action pour commencer la partie.

Déroulement d'une Partie

A son tour, un joueur doit jouer l'une des cartes de sa main pour effectuer les actions qui y sont représentées, via des symboles repris dans l'aide de jeu, dans l'ordre. Il y a 9 actions possibles à Ankh-Morpork :
  • Placer un Agent, dans un quartier où il en possède déjà un, ou dans un quartier voisin.
  • Construire un bâtiment, dans un quartier où il possède un agent, où il n'y a pas de jeton chaos, ni d'autre bâtiment. La construction d'un bâtiment permet de prendre la carte du quartier et de bénéficier de son effet lors des tours suivants.
  • Assassinat : Permet d'éliminer un pion Troll, Démon ou Agent dans un quartier contenant un pion chaos.
  • Retirer un jeton chaos
  • Prendre de l'argent
  • Parchemin : Effectuer l'action décrite dans le texte figurant sur la carte.
  • Évènement : Piocher et appliquer les effets d'une carte événement. Les événements peuvent avoir des conséquences très fortes sur le jeu, en conduisant souvent à la destruction de bâtiments et donc pour son possesseur à la perte de la carte quartier.
  • Rejouer
  • Interruption : Permet de se protéger d'action adverses.
Le jeu se poursuit de cette façon jusqu'à ce qu'un des joueur remplisse les conditions de victoire de son personnage.

Les conditions de victoires
Bien qu'il y ait 7 personnages, il n'y a que 5 conditions de victoire différentes :
  • Lord Vétérini : Répartir ses agents dans 9, 10 ou 11 quartiers, selon le nombre de joueurs.
  • Seigneur des Mots, Selachi et Rouille : Contrôler (= être majoritaire) dans 4, 5 ou 7 quartiers.
  • Dragon Roi d'Armes : 8 pions chaos sont présents au début de son tour.
  • Chrysoprase : Posséder 50 $ au début de son tour.
  • Commissaire Divisionnaire Vimaire : Épuiser la pioche de cartes action, sans que personne n'ai rempli ses conditions de victoire
Enfin, si la pioche est épuisée mais que le Commissaire Vimaire n'est pas en jeu, il y a alors un calcul de points à partir du nombre d'agents, de bâtiments, et d'argent de chacun.

Parties jouées : 3
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Disque-Monde : Ankh-Morpork"

Verdict

Le matériel est beau et le thème semble bien rendu, pour ce que je peux en juger n'ayant pas encore lu de roman sur le Disque-Monde de Terry Pratchett. On ne s'ennuie pas dans chaque partie les effets des cartes étant variés et toujours redoutables. Il faut vraiment suivre ce que fait chacun des joueurs tant la situation sur le plateau peut évoluer rapidement.

Justement cette évolution permanente du jeu, le rend bien difficile à contrôler. On joue au coup par coup, en espérant avoir une meilleure carte, ou plutôt combinaison de cartes, qui suffira à nous donner un temps d'avance.
Il est souvent assez facile de deviner l'objectif de chacun, et de toute façon, les conditions de victoire ne sont pas si nombreuses, et donc toujours surveillées. Dès qu'un joueur s'en rapproche, un autre essaye d'aller contre. Jouer le Commissaire Vimaire est alors assez avantageux, surtout à 3 ou 4 joueurs. A moins qu'un joueur, délibérément ou non, n'en favorise un autre. C'est ce qu'on appelle du Kingmaking ("Faiseur de roi", autrement dit, décider du gagnant).

J'avoue être le premier surpris de voir autant de chaos dans un jeu de Martin Wallace. On est vraiment assez loin de sa production habituelle, le chaos étant plutôt l'apanage de Bruno Faidutti.

Ankh-Morpork est un jeu fait pour les fans de l'oeuvre de Pratchett, qui se replongeront avec plaisir dans son univers. Les autres risquent fort d'être rebutés pas l'omniprésence du chaos.




Interaction

Règles

Matériel


Beau matériel
Thème bien intégré
Les différentes conditions de victoires
Trop de chaos
Manque d'équilibre des conditions de victoire
Kingmaking