Coyote

COYOTE

Jeu de

Spartaco Albertarelli

2 à 6 joueurs
à partir de 10 ans
15 à 30 mn
Edition  Kidult  2003
     
Impact de la langue : oui

ambiance - bluff - cartes - famille








DescriptionParties

Présentation du Jeu

Dès l'ouverture de la boîte on ne s'y trompe pas, coyote est un jeu d'ambiance. On y trouve :
  • 6 bandeaux de tissus sur chacun desquels on collera avant la première partie les morceaux de bande velcro fournis. Ils ne tiennent pas très bien à l'usage, et un point de couture sera la meilleur solution pour du long terme.
  • 18 pions coyotes au verso desquels seront également collé des morceaux de velcro, de façon à pouvoir être facilement accrochés sur les bandeaux.
  • 6 pions Kidult qui ne seront utilisé que pour la variante expert.
  • Un jeu de 36 cartes illustrées :
    • 26 cartes indiens, numérotées de 1 à 20
    • 3 cartes faux indiens de valeur 0
    • 1 carte crépuscule de valeur 0 également
    • 4 cartes cavalerie (valeurs négatives, -5, -10 et -Max)
    • 1 carte "x2"
    • 1 carte Tipie sur laquelle est représenté un point d'interrogation

Déroulement d'une Partie

Les cartes sont tout d'abord mélangées, puis chaque joueur en reçoit une qu'il ne regarde pas. Il la coince entre le bandeau et sa tête, de façon à ce que tous les autres joueurs puissent facilement voir le numéro inscrit dessus.

Le premier joueur commence par annoncer un nombre de son choix (obligatoirement positif), puis son voisin a alors 2 possibilités :
  1. Il annonce un nombre plus grand
  2. Il pense que le joueur a annoncé un nombre supérieur à la somme de toutes les cartes que les joueurs ont sur le front (y compris lui-même), et crie "Coyote" !
Tous les joueurs déposent alors sur la table les cartes qu'il avaient sur le front. Puis, on calcule le nombre réel d'indiens, en tenant compte des effets des cartes spéciales, telles que la carte "-Max" qui annule la carte avec le plus grand nombre d'indiens, la carte x2, qui multiplie par 2 le nombre d'indiens, etc... Tous les effets sont cumulatifs.

Si le joueur avait effectivement annoncé un nombre trop élevé d'indiens, il prend un pion coyote qu'il se colle (grâce au velcro) sur le bandeau, bien visible de tous.
Si ce n'est pas le cas, c'est celui qui avait crié "Coyote" qui prend le pion.

Lorsqu'un joueur a 3 coyotes sur son front, il est éliminé. Les autres continuent jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'un.

Variante pour les experts

Chaque joueur reçoit en début de partie un jeton Kidult qu'il place face visible devant lui. Ce jeton lui permet, à n'importe quel moment du jeu, d'utiliser un pouvoir spécial. Six pouvoirs sont disponibles, permettant par exemple de changer le sens de rotation du jeu, de sauter des joueurs, etc...
Le joueur qui utilise son pouvoir spécial retourne son pion Kidult et ne peut plus utiliser de pouvoir tant que la manche n'est pas terminée.

Parties jouées : 9
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Coyote"

Verdict

Coyote est le parfait exemple du jeu d'ambiance. On a même pas encore commencé à jouer que déjà tout le monde a un large sourire. Il faut dire qu'il est difficile de rester insensible au look que nous donne les bandeaux et l'ajout d'une carte sur le front n'arrange rien...
En plus, on passe tout le jeu à focaliser, tantôt sur le front des joueurs pour calculer le nombre d'indiens qu'on voit, tantôt sur le visage de nos voisins pour y saisir la moindre information.

Maintenant, il faut bien reconnaître que si on s'amuse effectivement beaucoup de la situation, le jeu en lui-même est limité, et parfois même frustrant. Il arrive assez souvent (surtout lorsqu'il ne reste plus que 2 ou 3 joueurs) que la combinaison des cartes tirées soit favorable à l'un d'eux (un exemple parmi d'autres, à 3 joueurs, si les 2 autres ont 0 et -Max, peu importe votre carte). Ca gache un peu le plaisir et laisse un sentiment d'inachevé.

C'est donc beaucoup de bluff, mais aussi de chance, qu'il faut pour gagner à Coyote, car si les participants ne jouent pas trop mal, il est bien difficile de deviner la carte que l'on a sur le front. La seule technique consiste à essayer de mémoriser les cartes déjà passées, surtout les grosses et la x2, pour savoir s'il est encore possible que l'on ait une telle carte sur le front.

Un jeu pour rire, facile à sortir du placart mais sur lequel on ne s'éternise pas non plus.



Interaction

Règles

Matériel


AmbianceTrès limité