Colonia

COLONIA

Jeu de

Dirk Henn

3 à 6 joueurs
à partir de 12 ans
120 mn
Edition  Queen Games  2009
      
Impact de la langue : non

gestion
Cologne au Moyen-Age. Votre influence sur la ville, dépendra de votre capacité à vous procurer les reliques les plus précieuses. Pour cela, vous devrez exploiter au mieux les richesses proposées par la ville, et profiter des meilleurs opportunités commerciales avec les grandes cités des pays voisins.








DescriptionParties

Présentation du Jeu

Colonia est proposé dans une grosse et grande boîte de même format que celle de Wallenstein et de son successeur, Shogun. Le matériel proposé est abondant :
  • Un plateau de jeu qui se construit comme un puzzle, composé de 8 pièces. Il représente différentes zones de la ville de Cologne.
  • 228 pions membres des familles, 38 dans chacune des 6 couleurs qui seront utilisées par les joueurs
  • 6 blasons (1 par joueur)
  • 12 cartes voix, une "oui" et une "non" par joueur, pour voter les réformes proposées au conseil.
  • 6 cartes famille par couleur, chacune portant une valeur de 3 à 8.
  • 16 cartes bateaux en partance pour 4 grandes villes : Bergen, Brügge, London, Nowgorod.
  • 60 tuiles de marchandises (selles, roues, tableaux, vêtements, chaussures).
  • 90 pions hexagonaux de matières premières (cuir, fer, bois, lin, fourrure).
  • 1 sac en tissu.
  • 48 cartes reliques : 11 reliques et 1 reliquaire par couleur de ville.
  • 4 cartes vitrail, 1 par couleur de ville.
  • 60 billets de l'ensemble des monnaies : Pfund Sterling, Mark, Grivna, Gulden.
  • 14 cartes semaine qui déterminent la mise en place au début de chaque tour de jeu : Nombre de matières premières sur les marchés, de commandes qui seront réalisées par les artisans, de bateaux qui quitteront le port de Cologne...
  • 6 écrans derrière lesquels les joueurs pourront cacher leur stock de marchandises, matières premières, argent et reliques.
  • 6 bâtonnets en bois, pour indiquer les capacités de production des artisans et les bateaux devant quitter le port.
  • 1 dé classique, à 6 faces.
Le plateau est installé au centre de la table, avec les cartes et les billets sur leurs emplacements respectifs. Les 4 premiers bateaux de la pioche sont placés au port.

Selon leur nombre, les joueurs reçoivent de 21 à 38 pions membres de la famille, auxquels s'ajoutent 1 blason, leur 2 cartes voix et 6 cartes famille, ainsi qu'une valeur de 5 dans chacune des monnaies.

Déroulement d'une Partie

Une partie de Colonia se joue en 6 tours composés chacun de 7 phases, correspondant à la fois aux 7 jours de la semaine, et à un parcours des 7 zones de la ville de Cologne :
  • 1) Lundi
  • Mise en place des éléments : matières premières au marché, nombre de commandes qui seront honorées par les artisans et de bateaux qui quitteront le port, lois qui seront votées au conseil.

  • 2) Mardi
  • Chacun joue une carte famille pour déterminer le nombre de membres (cubes) qui seront envoyés au conseil à ce tour. Leur nombre sert également à déterminer l'ordre du tour.

  • 3) Mercredi
  • Achat des matières premières au marché.

  • 4) Jeudi
  • Commande des marchandises auprès des artisans. Ces commandes sont payées avec les matières premières récoltées précédemment.

  • 5) Vendredi
  • Chargement des bateaux avec les marchandises attendues.

  • 6) Samedi
  • Les bateaux quittent le port et les joueurs reçoivent leur argent.

  • 7) Dimanche
  • Achat des reliques, qui rapportent l'essentiel des points de victoires.
Chaque action nécessite des cubes membres de la famille pour être accomplie. Ces cubes restent sur la zone où ils ont été joués durant 1 tour complet. Par exemple, les pions dépensés au marché le mercredi pour acheter des matières premières ne seront à nouveau disponibles qu'à partir du jeudi suivant. Dans l'intervalle, ils sont entreposés dans la partie "rue" de la zone correspondante (n°3 sur la photo).

A la fin du 6ème tour, des points de victoire supplémentaires sont attribués aux joueurs les plus riches dans chaque monnaie. Puis celui qui totalise finalement le plus grand nombre de points de victoire gagne la partie.

Parties jouées : 3
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Colonia"

Verdict

Dirk Henn et Queen Games se sont lâchés pour Colonia, qui dépasse assez nettement les "standards" allemands, tant au niveau matériel, avec ce plateau hors norme, que durée.
C'est un grand et gros jeu, parfois un peu long, mais son découpage en 7 jours correspondants à 7 phases successives le rend relativement accessible.

La clef de voûte de Colonia est son principe de gestion des cubes (membres de la famille). Une fois joués, ils restent indisponibles pendant 8 jours, donc 1 tour complet et 1 jour. Il faut par conséquent planifier soigneusement ses dépenses dès le début du tour, afin de ne pas se trouver à court de cubes à un moment crucial.

Le choix des matières premières au marché conditionne les marchandises qui pourront être produites, donc expédiées sur les bateaux, et par conséquent l'argent qui sera gagné et pourra être utilisé pour acheter des reliques.

Tous ces événements se cascadent, et une erreur ou un imprévu peut avoir de lourdes conséquences.

Or la concurrence étant particulièrement rude à chaque phase, cette planification est soumise à de fortes incertitudes, renforcées par des tirages de dés qui pourront accroître la production des artisans, et des lois ponctuelles que les joueurs devront voter.

Il est assez fréquent de se faire souffler sous notre nez la relique qui nous intéressait, ou la cale du bateau qui devait nous rapporter l'argent nécessaire son achat. Et si à 3 ou 4 joueurs, on peut assez facilement trouver une porte de sortie, à 5 ou 6 ça devient beaucoup plus difficile.
La mise en place sur le plateau est la même de 3 à 6 joueurs : il y a autant de matières premières, de marchandises, de bateaux et de reliques dans toutes les configurations. Par conséquent, plus il y a de joueurs, plus il faudra partager. Et à 6 le partage ne laisse pas beaucoup, ce qui peut conduire à une certaine frustration après tant d'efforts.

Enfin, lors de chaque phase l'ordre du tour est évidemment capital, alors que c'est un paramètre dont on a pas la maîtrise complète...

La victoire se jouant souvent à très peu de choses, les aléas des différentes étapes peuvent laisser un goût amère.

Gros jeu, belle mécanique, mais un peu long et parfois frustrant, surtout à 5 et 6 joueurs.



Interaction

Règles

Matériel


Le découpage des tours
La gestion des cubes
L'abondance et la qualité du matériel
Beaucoup d'efforts pour peu de points.
Trop aléatoire à 5 et 6 joueurs
Certaines couleurs un peu trop proches