Amun-re : le jeu de cartes

AMUN-RE

LE JEU DE CARTES

Jeu deReiner Knizia



antiquité
cartes
enchères
égypte
2 à 5 joueurs
à partir de 14 ans
45 mn
Edition Super Meeple   2018
Impact de la langue : non








DescriptionParties

Présentation du Jeu

Amun-Re est proposé dans une petite boîte carrée de même format que et . Elle contient :

  • 45 cartes Province, 15 pour chacun des 3 royaumes,
  • 45 cartes Or (9 par couleur de joueur),
  • 5 aides de jeu,
  • 82 jetons Pyramide,
  • 40 jetons points de victoire (de 1, 5 et 10),
  • 5 compteurs aux couleurs des joueurs,
  • 1 jeton Ankh (1er joueur),
  • 1 jeton offrande.
Chose plutôt originale, même si déjà vu avec Cléopâtre et la Société des Architectes, le dos de la boîte de jeu set utilisé comme plateau pour les revenus et tableau des offrandes.

Les joueurs prennent chacun un set de cartes Or et le compteur de la couleur associée. Les cartes Or ont des valeurs allant de 0 à 8. Ils doivent se composer une main de départ composée d'un ensemble de cartes dont la somme vaut exactement 14 points. La carte 0 fait obligatoirement partie de la sélection. Les autres cartes sont mises de côté jusqu'à la fin du 1er royaume.
Selon le nombre de joueurs, on utilise de 6 à 15 cartes de chaque royaume.


Déroulement d'une Partie

Une partie se joue en 3 périodes, appelées royaumes, qui se déroulent de façons identiques. Chaque période est composée de 4 phases :

  1. Enchères pour les provinces
    Il y a 3 enchères successives, chacune propose autant de cartes province qu'il y a de joueurs, afin que chacun en obtienne une.
    Les joueurs enchérissent avec les cartes qu'ils ont devant eux. Chacun ne peux utiliser qu'une seule carte pour son enchère.
    Après chaque enchère, le jeton 1er joueur est attribué à celui qui possède le plus de symboles Ankh sur ses provinces.

  2. Offrandes et bonus
    Les joueurs reprennent les cartes revenus qu'il leur reste et choisissent secrètement celles qu'ils veulent proposer à l'offrande. Les choix sont révélés simultanément. Le total des offrandes détermine ce que rapportent les ouvriers agricoles et les caravanes.
    Les plus généreux aux offrandes gagnent des pyramides à placer immédiatement sur leurs provinces.

  3. Revenus et construction
    Les joueurs calculent le niveau de leur revenus en fonction des cartes province qu'ils ont devant eux et des offrandes précédentes. Ils y ajoutent la valeur totale des cartes qu'il leur reste en main. La position des pions revenus est ajusté sur la piste figurant au dos de la boîte.
    Les joueurs doivent ensuite décider la part de ces revenus qu'ils investissent dans de nouvelles constructions de pyramides. Les tarifs sont indiqués sur l'aide de jeu. La valeur de revenu sur le plateau est réajustée en conséquence puis chacun reprend l'ensemble des cartes Or de sa couleur et choisit celles qu'il va utiliser pour le prochain royaume. La valeur total des cartes doit correspondre à son niveau actuel de revenu (la carte 0 est toujours incluse, pour permettre les bluffs).

  4. Points de victoire
  5. Chaque joueur prend un nombre de points de victoire égale au nombre de pyramides présentent sur la province où il en a le moins.
    Le joueur dont les provinces présentent le plus grand nombre de symboles Ankh gagne 1 point de victoire supplémentaire, alors que celui qui en a le moins en perd 1.

Les cartes province des 2e et 3e royaumes seront superposées à celles des royaumes précédents, de façon à ne laisser apparaître que le nombre de pyramides qui y figurent (Les ouvriers et caravanes sont quant à eux recouverts). Au fil de la partie, les points de victoire gagnés augmenteront donc grâce au cumul des pyramides.
A l'issue des 3 royaumes, le joueur cumulant le plus grand nombre de points de victoire gagne la partie.

Parties jouées : 1
Parties commentées : 1

21/01/2018 - 1 partie
Une partie de découverte à 3 joueurs.
La parenté avec le jeu de plateau et évidente, le jeu de cartes en reprent l'essentiel à commencer par les différentes phases, même si la façon de les jouer est un peu différente. On retrouve les enchères, élément central du jeu, et le principe de l'offrande qui fixe les revenus.
Nous avons tous beaucoup aimé le nouveau système d'enchères et de gestion de l'argent, mais tout cela nous a paru assez mécanique et froid. C'est un peu les mêmes travers que le jeu de plateau, en plus court et sans en avoir la richesse. Du coup, ça m'a plutôt donné envie de jouer à la version plateau que d'en enchaîner une 2e partie.


Verdict


Complexité
57%
Matériel
72%
Règles
72%
Ambiance
48%
Proche du jeu original

froid