Zero

ZERO

Jeu de

Reiner Knizia

3 à 5 joueurs
à partir de 8 ans
20 mn
Edition  Asyncron  2009
 
Impact de la langue : non

cartes
Avec des jeux comme Schotten Totten, Les CItés Perdues ou encore Einfach Tierisch, Reiner Knizia s'est fait une réputation des grands spécialistes du petit jeu de cartes qui font réfléchir. Voyons donc si Zero s'inscrit dans la lignée de ces classiques.




DescriptionParties

Présentation du Jeu

Zero est un jeu de carte édité pour la première fois en 1998 par "Berliner Spielkarten".
Cette nouvelle édition, signée Asyncron, est proposée dans une petite boîte carrée, contenant les 56 cartes nécessaires : 7 séries de couleurs différentes de 8 cartes, numérotées de 1 à 8.

Une partie de zero se joue en autant de manche qu'il y a de joueurs.

Un premier donneur est désigné, et distribue 9 cartes à chaque joueurs, puis retourne les 5 suivantes au centre de la table, faces découvertes, où elles forment le pot. Les cartes restantes sont écartées pour cette manche.
Chacun leur tour, les joueurs doivent échanger une carte de leur main avec une du pot, ou toquer.
Toquer permet de ne pas échanger de carte, mais au 2ème "toque" la manche prend fin immédiatement, et les points sont comptés.
En fin de partie, les joueurs totalisent leurs points sur l'ensemble des manches. Celui dont le score est le moins élevé est déclaré vainqueur.

Décompte
5 cartes ou plus de la même valeur comptent 0 point.
5 cartes ou plus de la même couleur comptent 0 point.
Pour les autres cartes, chaque valeur distincte n'est comptée qu'une seule fois. Autrement dit, 4 cartes 7, comptent pour 7 points, alors qu'à partir de la 5ème, elles compteront pour 0 point.

Il est possible de ne marquer aucun point, à condition de posséder 5 cartes de la même couleur et 5 cartes de la même valeur. Avec seulement 9 cartes en main, une carte devra par conséquent être commune aux 2 séries. Le joueur qui obtient cette combinaison peut mettre fin immédiatement à la manche.

Parties jouées : 8
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Zero"

Verdict

Comme souvent avec Reiner Knizia les mécanismes de base sont bien trouvés, tant au niveau du pot de cartes, que du système de comptage des points. Seulement ici, on a un peu l'impression qu'il s'est arrêté là, alors qu'il aurait du creuser un peu plus, pour parfaire son jeu.

Bien sûr Zero n'a pas été conçu pour être un grand jeu de réflexion. Il tourne vraiment bien et vite, ce qui permet d'y jouer facilement.
Mais d'entrée de jeu, le fait de laisser jusqu'à 24 cartes de côté (à 3 joueurs) suffit à détruire toute possibilité tactique. On pourra minimiser cet effet en y jouant essentiellement à 5 joueurs, où dans ce cas, seules 6 cartes sont écartées. Mais c'est toujours de trop lorsque ça vous empêche de réussir votre combinaison...

S'ajoute ensuite le hasard de la donne, inhérent à tout jeu de cartes.

Alors au final, un sentiment d'inachevé persiste, et on ne sortira Zero que de temps en temps et de préférence à 5 joueurs.




Interaction

Règles

Matériel


Facile et rapideLes cartes écartées rendent le jeu très aléatoire