Viva il Re !

VIVA IL RE !

Jeu deStefano Luperto



bluff
roi
vote
3 à 6 joueurs
à partir de 8 ans
30 mn
Edition daVinci   2003
Impact de la langue : non
A l'issue des 3 manches, le joueur sont le marqueur de score est le plus avancé sur l'échelle de score est le vainqueur.


DescriptionParties

Présentation du Jeu

Viva il Re ! se présente dans une boîte relativement petite (genre Carcassonne) dans laquelle on trouve les éléments suivants :
  • un petit plateau sur lequel est dessiné un château avec des niveaux représentant les échelons sociaux. Il y en à 6 numérotés de 0 à 5 (servants, artisans, marchands, officiers, dignitaires, nobles) auquel s'ajoute le trône du roi, niveau suprême (numéroté 10).
  • 13 tuiles cartonnées ovales, représentant les 13 personnages que l'on va faire évoluer socialement. Ces tuiles sont glissées dans des supports en plastique qui permettent de les tenir debout.
  • 6 cubes de bois serviront de marqueur de score, sur la piste qui borde le plateau.
  • 12 cartes votes non, 6 votes oui, et 26 listes de personnages.
  • 1 tuile couronne.

Déroulement d'une Partie

Chaque joueur reçoit une carte de vote "oui", de sa couleur, et de 2 à 4 "non", en fonction du nombre de participants, puis une carte avec la liste des personnages qui lui rapportera des points. Toutes les cartes restent secrètes.
Les cubes servant de marqueur de score sont disposés à côté du plateau de jeu.
Une partie se déroule en 3 manches et chaque manche en 2 phases.

1 - Placement des personnages

    Chacun leur tour, les participants choisisse un personnage et le place sur l'un des niveau de l'échelle sociale. Le placement peut s'effectuer sur les niveaux 1 à 4, et il ne peut y avoir plus de 4 personnages sur un même niveau.
    On effectue ainsi de 2 à 4 tours de table en fonction du nombre de joueurs, puis les personnages restant sont placés sur le niveau 0 (avec 13 personnages il en reste toujours au moins 1). La 2ème phase de la manche peut alors commencer.

2 - Evolution sociale

    Les joueurs vont maintenant faire monter les personnages sur l'échelle sociale, toujours en respectant un maximum de 4 personnages par niveau. Le tour de jeu consiste donc simplement à choisir un personnage et l'avancer d'un étage.
    Si un joueur fait monter un personnage sur le trône, il provoque immédiatement une élection.

    Election
    Tous les joueurs choisissent tous une carte vote de leur main ("oui" ou "non"), et les révèlent simultanément. Quelle que soit l'issue du vote, les cartes "oui" sont conservées par les joueurs alors que les cartes "non" sont défaussées.
    L'élection d'un roi se fait à l'unanimité. Il suffit donc qu'un seul joueur vote "non" pour que le roi ne soit pas élu, auquel cas, le personnage est éliminé.
    Si tous les joueurs ont voté oui, le roi est élu et la manche terminée.

Chaque personnage rapporte aux joueurs qui l'ont sur leur liste un nombre de point correspondant à son niveau social. Les marqueurs de score sont avancés en conséquence, puis la manche suivante peut commencer. Les joueurs récupère les cartes "non" qu'ils avaient défaussé, et de nouvelles listes de personnage leurs sont distribuées.

A l'issue des 3 manches, le joueur sont le marqueur de score est le plus avancé sur l'échelle de score est le vainqueur.
Attention toutefois, car lors de la 3ème manche si un joueur ne marque aucun point, on lui en attribue automatiquement 33, l'équivalent du maximum possible. Cette astuce, difficile à réaliser, permet aux plus audacieux de varier un peu leur stratégie.

Parties jouées : 4
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Viva il Re !"

Verdict

Viva il Re fait partie de ces jeux au principe simple (il s'explique en 5 minutes), mais très astucieux.

Le simple fait d'imposer la marche en avant des personnages contribue à masquer la stratégie des joueurs. Faut-il monter un personnage parce qu'il l'a dans sa liste ou pour l'approcher du trône en vue de l'éliminer un tour prochain ?
Il faut également essayer de gérer le peu de cartes "non" dont on dispose puisque celles-ci sont défaussées une fois utilisées (contrairement au "oui"). Cela oblige à s'en remettre parfois à ses adversaires, en espérant qu'ils voteront "non" à votre place. Mais attention, car s'il est tentant de se dire qu'en début de partie, il se trouvera bien un joueur pour voter "non", j'ai déjà vu une manche où le premier candidat a été élu, tout le monde ayant pensé que quelqu'un d'autre voterait "non" à sa place.

Aucune partie ne se ressemble, et le déroulement de chacune des 3 manches est souvent très différent, chacun essayant d'adapter sa stratégie en fonction de la manche précédente.

Et s'il est vrai qu'on ne contrôle pas vraiment le déroulement d'une partie, surtout lorsqu'on est nombreux, on dispose en fait d'un capital d'influence pour essayer de faire en sorte que nos personnages nous rapportent le plus possible.

Cela ne fait pas de Viva il Re ! un grand jeu de tactique, mais un astucieux et agréable petit jeu, qui plaît au plus grand nombre.
Un jeu simple et très astucieux.

Complexité
76%
Matériel
96%
Règles
96%
Ambiance
48%