Tribun

TRIBUN

Jeu de

Karl-Heinz Schmiel

2 à 5 joueurs
à partir de 12 ans
60 à 120 mn
Edition  Ubik  2008
 
Impact de la langue : peu

cartes - placement
Tribun a été l'une des sensations du salon d'Essen 2007, avec Agricola. Il nous propose d'incarner une famille patricienne de Rome qui joue de son influence sur les différentes factions pour accéder au pouvoir.






DescriptionParties

Présentation du Jeu

Tribun est proposé dans une boîte "carrée" un peu plus grande que la norme actuelle des éditeurs. Elle contient un grand plateau de jeu, plié en 4, sur lequel sont représentés 8 lieux (thermes, forum, latrines, curie, atrium catacombes, panthéon, colonne de victoire), une coupe, et 7 cases de factions.
Le reste du matériel est composé de :
  • 100 cartes faction
  • 26 cartes de conditions de victoire
  • 10 cartes référence (Aperçus et décomptes)
  • 6 tuiles Tribun/Rouleau, recto-verso.
  • 6 tuiles faveur éternelle des dieux
  • 2 tuiles de faveur temporaire des dieux (1 seule est utile)
  • 42 marqueurs de faction (6 par faction, dont 5 utiles)
  • 60 pièces de 1, 5 et 10 sesterces
  • 30 pions légion
  • 40 pions couronne de laurier, de 1 et 5 points
  • 5 feuilles de référence de famille, servant au joueur comme aide de jeu et pour stocker leurs marqueurs
  • 30 partisans (6 par couleur)
  • 1 pion consul
  • 1 pion premier joueur
  • 2 chars (1 seul est utile)
L'ensemble est de bonne facture, et des éléments de remplacement (en cas de perte) son même fournis.

Avant de commencer la partie, les joueurs reçoivent chacun 6 cartes et n'en conservent que 2. Les autres sont mélangées avec la pioche. Le premier joueur reçoit également 12 sesterces, le second 13, etc...


Déroulement d'une Partie

La partie se déroule en un nombre variable de tour, jusqu'à ce qu'un joueur remplisse un nombre prédéterminé de conditions de victoire. La durée d'une partie sera variable, selon le nombre et le type des conditions de victoire. Les cartes de condition de victoire proposent différentes combinaisons, illustrées par des sabliers vert, jaune ou rouge, indicateurs de leurs durées relatives.

Chaque tour de jeu est composé de 6 phases :
  1. Pose des cartes
    Des cartes faction sont disposées sur chacun des emplacements du plateau. Certaines sont placées faces cachées, d'autres faces visibles, selon le lieu.

  2. Placement des Partisans
    Chacun leur tour, les joueurs placent 1 de leur partisan sur un lieu, en vue d'acheter la carte qui s'y trouve, de gagner de l'argent, ou de tenter de prendre le contrôle d'une faction.

  3. Évaluation des régions
    Tous les emplacements du plateau sont résolu, dans l'ordre de leur numérotation. Sur certains emplacements (thermes, forum, latrines, les catacombes), il suffit de payer pour obtenir la carte souhaitée, même si le prix où la méthode d'attribution varie d'un lieu à l'autre. Sur la curie il faut défausser une carte, dans l'Atrium il peut y avoir une enchère si 2 joueurs y ont placés un partisan, etc...
    La coupe de pièces permet quant à elle de récupérer de l'argent pour chaque partisan qu'un joueur y place.

  4. Contrôle des factions
    Les joueurs ayant placé des partisans sur les cases de faction peuvent essayer d'en prendre le contrôle. Pour cela il leur suffit de poser devant eu des cartes de cette faction, en plus grand nombre, ou ayant un total plus élevé, que celles du joueur contrôlant actuellement la faction.
    Le fait de prendre le contrôle d'une faction rapporte également un bonus immédiat, dépendant de la faction.

  5. Bénéfices des factions
    Les factions sont examinées et rapportent aux joueurs qui les contrôlent, des bénéfices (qu'il aient pris le contrôle de la faction à ce tour où à un autre).

  6. Enchères pour le char
    Le char permet à son propriétaire de protéger une de ses factions dont il ne pourra pas être dépossédé pendant le prochain tour. Il est attribué à la suite d'une enchère à point fermée, à celui qui a misé le plus.
Lorsqu'un joueur remplit le nombre de conditions de victoire attendues, la fin du tour met fin à la partie.
Le gagnant est déterminé parmi les joueurs qui remplissent le nombre de conditions de victoire requises à la suite d'un calcul de points détaillé sur les cartes de référence.

Parties jouées : 5
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Tribun"

Verdict

Tribun a été la surprise d'Essen 2007, arrivant devant Agricola au classement Fairplay établi à partir des votes des visiteurs.
Et il n'est pas arrivé là par hasard !
On retrouve tout d'abord un mécanisme de placement relativement classique, un peu comme dans Leonardo Da Vinci, afin d'acquérir des ressources (ici des cartes faction).
La nouveauté vient de la gestion de ces factions, qui passent de main en main tout au long de la partie, ainsi que du choix laissé aux joueurs de remplir les conditions de victoire qu'ils désirent.

Le simple fait de prendre le contrôle d'une faction permet de gagner un marqueur correspondant, ce qui est finalement assez facile. Mais la combinaison de plusieurs factions permet d'accéder à des bonus bien plus intéressants.
Par exemple, le contrôle des Légats permet de gagner un rouleau, qu'il sera ensuite possible de convertir en Tribun en prenant le contrôle des Vestales, mais à condition de contrôler aussi les Sénateurs...
Il ne faut donc pas se précipiter sur n'importe quelle faction, au hasard, mais bien essayer de les enchaîner selon une certaine logique, afin de remplir plus rapidement que ses adversaires les conditions de victoire. Et heureusement, il existe à chaque fois plusieurs possibilités pour atteindre son but.

Tout à été fait pour assurer une rotation régulière du contrôle des factions, jusqu'au Cesura Magna (lorsque la pioche est vide) qui oblige les joueurs à se défausser de cartes, et affaiblit les factions en place en leur retirant 1 ou 2 cartes.

Résultat, la course est souvent très serrée, tant il est difficile de se démarquer de ses adversaires. Il faut dire qu'on joue en grande partie "à découvert" (on voit les cartes achetées), ce qui permet se surveiller les uns les autres. C'est donc souvent le décompte final qui départage les gagnants, d'où l'importance d'avoir rempli les objectifs rapportant le plus de points.
La chance dans l'apparition des cartes pourra également vous aider, car même si son impact reste limité sur le déroulement de la partie, l'arrivée opportune d'un chef et de son bonus, peut parfois suffire à faire la différence.

Un très bon jeu de placement et de gestion, qui révèle ses nombreuses facettes à mesure des parties.



Interaction

Règles

Matériel


Multiples conditions de victoire
Gestion des factions
Hasard de l'arrivée des cartes
Graphisme un peu austère