Suburbia

SUBURBIA

Jeu de

Ted Alspach

1 à 4 joueurs
à partir de 8 ans
90 mn
Edition  Bézier Games  2012
 
Impact de la langue : peu

construction - développement - tuiles - ville








DescriptionParties

Présentation du Jeu

Suburbia est proposé dans une boîte carrée de format classique (Les aventuriers du Rail, Les Colons de Catane, ...). Elle contient le matériel suivant :
  • 1 plateau de population, sur lequel figure des cases numérotées de 0 à 150,
  • 3 plateaux triangulaires :
    • 1 marché des biens immobiliers,
    • 1 plateau de stockage des tuiles,
    • 1 plateau pour la banque.
  • 4 plateaux individuels d'arrondissement, comportant chacun une double échelle de revenu et réputation ainsi que 3 emplacements pour des tuiles hexagonales,
  • 4 cubes marqueurs de réputation,
  • 4 carrées marqueurs de population,
  • 4 cylindres, marqueurs de revenus,
  • 12 marqueurs d'investissement "2x" (3 par couleur),
  • 125 tuiles hexagonales réparties de la façon suivantes :
    • 8 Suburbs (banlieus)
    • 8 Heavy factory (industries lourdes)
    • 8 Community Parks (parcs municipaux)
    • 1 "1 more round" (dernier tour)
    • 32 tuiles A
    • 36 tuiles B
    • 32 tuiles C
    • Les tuiles A, B et C représente d'un côté des bâtiments de villes (résidences, commerces, entreprises), et de l'autre un lac.
  • 20 tuiles objectif, rondes,
  • 126 pièces de $1, $5 et $10,
  • 1 marqueur de premier joueur,
  • 4 aides de jeu, imprimées recto-verso.
Chaque joueur prend un plateau individuel d'arrondissement et ses marqueurs associés. Le marqueur de revenu commence à 0, celui de réputation à 1 et celui de population à 2.
Ils reçoivent également $15, une tuile "Suburs", une "Community Park" et une "Heavy Factory". Ces tuiles sont placées les unes sous les autres, à partir de l'emplacement central du plateau individuel (cf photo).
4 tuiles "Suburbs", "Heavy Factory" et "Community Park" sont placées sur les emplacements du plateau principal du marché avec les tuiles objectifs utilisées durant la partie (leur nombre est égal au nombre de joueurs).

Le nombre des tuiles A, B et C utilisées varie selon le nombre de joueurs. Ces tuiles sont placées faces cachées sur le plateau triangulaire prévu à cet effet. La tuile indiquant le dernier tour est insérée dans la pile C. Les 7 premières tuiles de la pile A sont placées sous le plateau de marché, en face des prix, formant ainsi le marché de départ.

Enfin on tire au sort autant de tuiles objectifs qu'il y a de joueurs. Les bonus de ces tuiles seront attribués en fin de partie. A ces objectifs communs, s'ajoutent des objectifs secrets. Chaque joueur en reçoit 2 et n'en conserve qu'un.

Déroulement d'une Partie

A son tour un joueur doit faire une action, parmi 2 possibles :
  • Ajouter une tuile à sa ville.
  • Ré-investir dans un bâtiment déjà construit.
Le plus souvent la tuile est achetée au marché. Il faut alors payer le prix indiquée sur celle-ci, auquel s'ajoute un éventuel sur-coût lié au marché. La tuile peut aussi être construite en tant que lac, dont le prix de base est toujours 0.
Il est également possible de choisir parmi les tuiles "Suburbs", "Heavy Factory" et "Community Park encore disponibles sur le plateau du marché. Dans ce cas, une tuile du marché devra être défaussée par le joueur, de façon à ce qu'il y ait toujours un renouvellement. Les tuiles seront décalées pour combler le trous créé puis une nouvelle est ajoutée par la gauche du marché, là où le sur-coût est le plus élevé ($10).

Ré-investir dans un bâtiment revient à y placer un marqueur "2x", après avoir payé une nouvelle fois son prix de base, puis d'appliquer de nouveau ses effets.

Pour terminer son tour, le joueur touche le revenu indiqué par son marqueur de revenu et augmente sa population selon son niveau de réputation.

La mécanique du jeu tient à la conception des tuiles bâtiments. Elles comportent toutes les informations nécessaires au jeu :
  • Prix de la tuile.
  • Effet inconditionnel.
  • Effet(s) conditionnel(s).
Les effets des bâtiments dépendent le plus souvent de ses voisins, parfois de l'ensemble des bâtiments composant son arrondissement, ou même de ceux de l'ensemble des joueurs. Ils sont permanents, c'est à dire qu'un bâtiment qui rapporte par exemple pour chaque bâtiment vert (quartier résidentiel), rapportera à chaque fois qu'un nouveau bâtiment de ce type sera construit. Il faut donc bien réfléchir aux implications immédiates et futures du placement de chaque tuile.

Les effets s'appliquent sur les 3 échelles qui caractérisent notre ville :
  • Revenus
  • Réputation
  • Population
Ils peuvent aussi directement faire gagner de l'argent (lacs par exemple).

Dernier point essentiel pour la mécanique d'ensemble, des barres rouges sont représentées sur la piste de population. A chaque fois que le marqueur d'un joueur franchi une telle barre, le joueur doit reculer ses marqueurs de revenu et réputation d'une case chacun. Ces barres sont de plus en plus nombreuses à mesure que la population augmente.

Lorsque la tuile de dernier tour est piochée, un dernier tour de jeu est effectué après celui en cours. A son issue, les bonus des objectifs communs et secrets sont attribuées. Il s'agit de population supplémentaire. Les objectifs secrets ne sont attribués que s'ils sont remplis par leur propriétaire. Les points des objectifs secret ne peuvent pas être marqués par un autre joueur.

Le joueur dont la population est la plus élevée l'emporte.

Parties jouées : 6
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Suburbia"

Verdict

Ludique ! C'est le premier mot qui me vient à l'esprit pour parler de Suburbia (si on excepte le fait qu'il s'agisse de l'un des premiers succès de mon groupe préféré ;-) ).
Le fait de construire petit à petit sa ville , tuile par tuile, en réfléchissant soigneusement au placement de chacune apporte un vrai plus ludique au jeu. On construit selon la situation et on se projette selon nos objectifs et ce que font nos adversaires.

Bien sûr on est rarement certain des objectifs secrets de chacun, et parfois on peut en rater un sur un coup de malchance, mais tout le reste se planifie et notre situation est toujours le résultat de nos choix. Ils sont nombreux et souvent lourds de conséquences. Les tuiles influent sur nos niveaux de revenus et réputation qui influent sur nos capacités d'achat et notre population. Population qui à mesure de son développement va faire diminuer nos revenus et notre réputation. Il est indispensable de bien maîtriser cet ensemble pour parvenir à trouver le bon rythme dans notre développement et maintenir un bon équilibre entre les revenus et la réputation.

Cette mécanique de construction et développement finement ajustée par les effets des tuiles est en plus parfaitement cohérente avec le thème. Implanter un aéroport ou une industrie lourde à côté d'un quartier résidentiel fait baisser notre réputation, alors qu'un parc la fera monter, mais augmente nos dépenses.

Au final, Suburbia est une petite merveille ludique, un jeu à la fois simple, tout est écrit sur les tuiles, et particulièrement riche qu'il ne faut pas rater.

Une petite merveille ludique, bien différente des habituels jeux de construction et développement.



Interaction

Règles

Matériel


Simple
Riche
Ludique
La hasard de la pioche des objectifs