Santa Cruz

SANTA CRUZ

Jeu de

Marcel-André Casasola Merkle

2 à 4 joueurs
à partir de 8 ans
45 mn
Edition  Hans im Glück  2012
 
Impact de la langue : non

bâtiments - placement
La colonisation de l'île de Santa Cruz a commencé. Les bateaux accostent nombreux et chacun essaie de s'approprier les meilleurs terrains pour profiter des richesses de l'île.






DescriptionParties

Présentation du Jeu

Santa Cruz est proposé dans une boîte rectangulaire de format habituel chez Hans im Glück. Elle contient le matériel suivant :
  • Un plateau de jeu, plié en 4 sur lequel figure l'île de Santa Cruz et une piste de score.
  • 28 cartes de construction (4 sets différents de 7 cartes, identifiés par les lettres A, B, C et D)
  • 16 cartes score
  • 54 tuiles
    • tuiles volcan
    • tuiles de terrain
    • tuiles côtières
  • 52 bâtiments, à raison de 13 par couleur :
    • 2 phares
    • 3 églises
    • 8 maisons
  • 22 jetons oiseau
  • 4 marqueurs de score (1 par couleur de joueur)
  • 8 marqueurs "+50", en bois brut
  • 4 aides de jeu, rappelant les différentes cartes score
Les tuiles bâtiments sont disposées aléatoirement face cachées sur les emplacements de l'île. Seules les tuiles côtières sont ensuite révélées.
Chaque joueur reçoit l'ensemble des bâtiments de sa couleur, son marqueur de score, 3 cartes score et choisit le set de cartes avec lequel il va jouer :
  1. Rivière : 1 bateau, 2 routes, 3 rivières, 1 double action
  2. Route : 1 bateau, 4 routes, 1 rivière, 1 double action
  3. Bateau : 3 bateaux, 2 routes, 1 rivière, 1 double action
  4. Équilibré : 2 bateaux, 2 routes, 2 rivières, 1 double action
L'ensemble du matériel est de bonne qualité et esthétiquement très réussi.

Déroulement d'une Partie

La partie se joue en 2 manches. Chacune commence par une phase d'arrivée sur l'île durant laquelle tous les joueurs construisent un bâtiment sur une des tuiles côtières. Après chaque construction les tuiles voisines, que ce soit par la route ou par la rivière sont révélées.
Au cours des autres tours, le joueur actif joue l'une de ses cartes puis effectue l'action correspondante :
  • Carte bateau : construction sur une tuile côtière libre.

  • Carte rivière : construction sur une tuile bâtiment se trouvant sur une rivière où le joueur possède un bâtiment.

  • Carte route : construction sur un emplacement adjacent par la route à un bâtiment du joueur.

  • Carte double action : Jouer 2 fois de suite l'action "Bateau", "Route" ou "Rivière".

  • Carte score : Tous les joueurs qui remplissent les conditions indiquées sur la carte marquent des points. Il peut s'agir de contrôler une ressource c'est à dire avoir au moins une maison sur une tuile où la ressource est présente, ou d'avoir construit au moins 4 maisons par exemple. Certaines cartes permettent également de marquer des points selon les lieux de construction, ou encore le nombre de jetons oiseau possédés. Il existe également une carte "éruption" qui fait perdre des points et des bâtiments à tous les joueurs qui ont construit aux abords des volcans.
Sur chaque tuile figure le dessin du type de bâtiment qui peut y être construit et les points que cela rapporte. On y trouve parfois également la représentation d'un jeton "oiseau" pour indiquer que le joueur gagne un tel jeton qui lui offrira un bonus en fin de partie.

Lorsque toutes les cartes ont été jouées, les bâtiments sont ramassés mais les tuiles restent en place, révélées ou pas. Puis dans l'ordre inverse de score, les joueurs choisissent un set de cartes parmi ceux qui viennent d'être joués. Le set comprend cette fois les cartes de construction (bateau, rivière, route) et les cartes score. De plus, chacun pioche une nouvelle carte score, puis en défausse une de sa main.
La seconde manche peut commencer. Elle se déroule de la même façon que la première.

A la fin des 2 manches, des points sont ajoutés pour les jetons bonus oiseau (de 1 à 3 par jeton). Le joueur dont le score final est le plus élevé l'emporte.

Parties jouées : 3
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Santa Cruz"

Verdict

J'étais un peu dubitatif à la lecture des règles, mais je dois avouer avoir été plutôt agréablement surpris par la fluidité du jeu. On joue vite, les manches sont courtes et la perspective de se refaire lors de la seconde est un vrai plus. Malheureusement dans les faits, il y a beaucoup de hasard dans la première et ce n'est pas toujours facile de remonter son retard, même avec le jeu "à découvert".
Ensuite, piocher un nouvel objectif introduit une incertitude supplémentaire quant aux décomptes. Cela permet de pimenter un peu la 2ème manche, évitant qu'elle tourne à un pur calcul d'optimisation, mais détruit aussi une bonne part des possibilités tactiques. Au fil des parties, je n'ai pas eu le sentiment d'une évolution quant à la maîtrise des paramètres du jeu.

Les positions des tuiles et du joueur au début de chaque manche sont essentielles.
Soit vous pouvez enchaîner vos objectifs rapidement, en prenant les autres de vitesse. Soit vous êtes contraint à de nombreux déplacements, et vos adversaires auront tout le temps de développer leur réseau et augmenter leurs chances de marquer eux-aussi des points avec vos objectifs.
8 ou 9 décomptes par manche c'est beaucoup, et même trop pour vraiment les anticiper.

Santa Cruz propose donc quelques idées intéressantes, comme ses decks qui orientent un peu notre façon de jouer, mais pas encore assez à mon goût. Ajoutez le hasard, tout de même très présent, et vous restez malheureusement sur votre faim.

Quelques idées originales pour un jeu familial qui n'est malheureusement pas assez prenant car trop aléatoire.



Interaction

Règles

Matériel


Les decks différents
Les 2 manches
L'esthétique du matériel
Le hasard trop présent
Certains détails inutilement complexes