Jeu de

Reiner Knizia

3 à 5 joueurs
à partir de 12 ans
30 à 45 mn
Edition  Alea  1999
 
Impact de la langue : non

Egypte - désert - enchères
Râ est la preuve que les petits jeux peuvent aussi être très stratégiques.




DescriptionParties

Présentation du Jeu

Ra est un jeu d'enchère, sur le thème de l'Egypte des pharaons.
Il n'est pour l'instant disponible qu'en allemand, mais ce n'ai absolument pas gênant. De plus, on trouve une très bonne traduction des règles sur le site de Bruno Faidutti.

Râ propose de développer un empire, en achetant aux enchères ses prochaines évolutions.

Pour cela, chaque joueur dispose de soleils (numérotés de 1 à 16 et répartis entre les joueurs), avec lesquels il va miser pour acquérir des tuiles d'évolution. Ces tuiles sont dans un premier temps tirées au sort et placées sur le plateau de jeu. Celui-ci comporte 2 rangées prévues pour accueillir les tuiles tirées au sort (cf photo). Une rangée est prévue pour les tuile Râ, la seconde pour toutes les autres tuiles.
Les tuiles sont au nombre de 180 :
  • 30 Râ
  • 8 Dieux
  • 25 pharaons et 2 funérailles
  • 25 Nil, 12 inondations et 2 sécheresses
  • 25 civilisation (de 5 types) et 4 agitations
  • 40 monuments (de 8 types) et 2 tremblement de terre
  • 5 ors
  • .
Le but est de réaliser des combinaisons de tuiles de façon à engranger des points de victoires.
Le plateau comporte un bref rappel des combinaisons qui rapportent, et des tuiles en forme de tablettes servent à comptabiliser les points après chaque manche.

Déroulement d'une Partie

Les joueurs comment par se répartir les soleils. Cette répartition dépend du nombre de joueurs et tous les soleils ne seront pas nécessairement utilisés. Leur répartition est prédéfinie dans les règles, de façon à équilibrer les chances entre les participants.
Ensuite, à tour de rôle les joueurs vont avoir le choix entre :

  • piocher une tuile et venir la placer sur le plateau de jeu. La tuile tirée au sort est placée dans la rangée correspondante. Si il s'agit d'un tuile Râ une enchère commence. De même, si la rangée des tuiles d'évolution est pleine. Enfin, si la rangée des tuiles Râ est pleine, la manche se termine immédiatement.
  • jouer une tuile Dieu, qui lui permet d'échanger sa tuile Dieu contre n'importe quelle tuile du plateau (sauf contre une tuile Râ).
  • ou invoquer Râ, et donc déclencher une enchère immédiatement.

Les enchères :
Lorsqu'une enchère se produit, les joueurs choisissent à tour de rôle de miser ou non un de leur soleil. Le tour d'enchère commence par le joueur situé à gauche de celui dont l'action a provoqué l'enchère. Chacun ne pourra miser qu'une fois, à son tour, avec l'un des soleils qui lui reste. Les soleils étant visibles de tous, chacun connaît les possibilités de ses adversaires. Il faut donc choisir le "prix" que l'on est près à mettre dans les tuiles en fonction de ce que l'on pense que les autres feront. C'est diabolique...

Pour corser le tout, le soleil ayant permis de gagner l'enchère est laissé au milieu de plateau et sera ramassé par le gagnant de l'enchère suivante (au premier tour le soleil posé sur le plateau est le 1, donc le plus faible).
Les soleil gagnés lors des enchères sont placés devant les joueurs faces cachées et ne pourront servir que lors de la manche suivante, ou pendant le décompte final des points.

Les combinaisons de tuiles, et les désastres :
Le gain d'une enchère permet de prendre possession de nouvelles tuiles pour réaliser des combinaisons qui à la fin de chaque manche seront comptabilisées. Seulement parmi les tuiles se trouvent des tuiles dites de désastre. Il s'agit des tuiles funérailles, sécheresse, agitation et tremblement de terre. Lorsqu'un joueur gagne une enchère où parmi les tuiles se trouvent une tuile de désastre il doit rendre 2 tuiles de la catégorie correspondante (donc 2 pharaons, pour 1 funérailles, par exemple).
Il faut savoir également que certaines tuiles, une fois comptabilisées (à la fin d'un manche) sont remises dans la pioche, alors que d'autres ne seront comptabilisées qu'à la fin de la dernière manche.
Enfin, les soleils eux-mêmes seront pris en compte en fin de partie, lors du décompte final.

Parties jouées : 2
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Râ"

Verdict

Parmi les petits jeux de ma collection, Râ est l'un des plus stratégiques.
Quelques parties sont nécessaires pour s'habituer à ses mécanismes d'enchères et surtout de comptage des points, l'un des plus diabolique inventé par Knizia ;-). Ce n'est pas qu'il soit très complexe, mais il faut l'avoir bien en tête pour organiser au mieux son jeu, au lieu de se laisser porter par le hasard du tirage des tuiles. C'est ce qui permet de rendre la partie très stratégique mais aussi ce qui peut rebuter au premier abord, surtout les joueurs non avertis.

Cependant, une partie suffit généralement à séduire tout le monde, et on finit en se disant "la prochaine fois je réfléchirais un peu plus à ma stratégie", même les plus novices.

Il faut donc y jouer assez régulièrement pour ne pas oublier ses mécanismes d'un partie à l'autre et ainsi savourer pleinement toutes ses subtilités.


Râ est la preuve que les petits jeux peuvent aussi être très stratégiques.



Interaction

Règles

Matériel


Un peu froid