Opera

OPERA

Jeu de

Hans van Tol

2 à 4 joueurs
à partir de 12 ans
90 à 120 mn
Edition  The Game Master  2009
  
Impact de la langue : non

art - gestion - musique
Participer au développement de l'Opéra dans toute l'europe. Construisez de nouvelles salles pour accueillir les oeuvres des compositeurs les plus en vue, et gagnez en renommée.






DescriptionParties

Présentation du Jeu

Opera est proposé dans une boîte carrée de format classique (Les Aventuriers du Rail, Les Colons de Catane, ...). Elle contient le matériel suivant :
  • Un grand plateau de jeu, plié en 6 sur lequel on trouve :
    • Une carte de l'Europe sur laquelle sont représentées les Opéras de 6 grandes villes : Vienne, Venise, Berlin, Londre, Paris, Milan.
    • Une échelle de score, numérotée de 0 à 99.
    • Une échelle de budget, sur la gauche (allant de 0 à 10).
    • Une échelle de renommée des compositeurs, sur la droite (1 à 6).
    • Une echelle des tours de jeu (de 1 à 9).
    • 1 palazzo, pouvant recevoir jusqu'à 4 pièces musicales (sous l'échelle de budget).
    • 6 emplacements pour les tuiles des différents "rôles".
  • 38 tuiles morceaux de bâtiments, avec des salles de représentation pour les Opéras des 6 grandes villes du jeu.
  • 6 tuiles compositeurs, qui seront placées sur l'échelle de renommée.
  • 84 pièces musicales (14 par compositeur)
  • 4 pièces musicales de compositeurs de la cour (1 par couleur de joueur),
  • 54 pièces de monnaie, de 1 et 5 ducats,
  • 4 marqueurs de points,
  • 4 marqueurs de budget,
  • 4 écrans aux couleurs des joueurs, pour cacher l'argent et les pièces musicales,
  • 6 tuiles "rôle": 3 personnages (Maestro, Critique, Expert) et 3 employés (Impressario, Architecte, Signora)
  • 1 pion maestro, vert
  • 1 pion critique, noir
  • 1 pion expert, violet
  • 5 pions noirs, 1 utilisé comme marqueur de tour, et les 4 autres comme disques "passe",
Les joueurs reçoivent 1 écran, 1 pièce musicale d'un compositeur de la cour, 20 ducats et le bâtiment "1" de Venise, avec 1 salle d'opéra. Leurs marqueurs de score et de budget sont placés sur les cases 0 de ces échelles.

Les tuiles et pions de rôle sont mis en place sur le plateau, et les compositeurs sur l'échelle de de renommée, de façon aléatoire. Les bâtiments sont triés et disposés à côté du plateau. Seuls ceux de Venise, Berlin et Vienne seront disponibles en début de partie.
Le second joueur dans l'ordre du tour, reçoit 1 ducat supplémentaire, le 3e, 2 ducats, et le 4e 3 ducats.
De 5 à 9 pièces, selon le nombre de joueurs, sont tirées au sort et placées sur les tuiles de leurs compositeurs, puis 3 autres sur l'échelle de tour.

Déroulement d'une Partie

Une partie se joue en 9 tours, chacun divisé en 4 phases :
  1. Budget : Sous forme d'enchères à points fermés, les joueurs décident de la part de leur richesse qu'ils attribuent à leur budget. Celui-ci sera utilisé pour recruter des personnages et employés. L'argent restant sera quant à lui utilisé pour acquérir des pièces musicales et des salles d'opéras.

  2. Action : En utilisant les "rôles" les joueurs vont effectuer leurs actions : acquérir des pièces musicales, des bâtiments, modifier l'ordre des compositeurs sur l'échelle de renommée, ou encore marquer des points de victoire. Les personnages ne peuvent être utilisés que par 1 seul joueur, alors que les employés une fois sélectionnés peuvent être utilisés par tous.

  3. Revenus : Les joueurs reçoivent des revenus selon le nombre de pièces jouées dans chacune des villes dans laquelle ils possèdent un opéra.

  4. Fin : Les pièces invendues sont retirées des tuiles de compositeurs, et de nouvelles pièces sont tirées au sort. Le compositeur le plus représenté dans les opéras des joueurs gagne une place sur l'échelle de renommée. Les tuiles des rôles sont remises à leur place, etc...
Le joueur actif est toujours celui dont le budget est le plus élevé. Il effectue son action et son niveau de budget est mis à jour. Le tour se poursuit de cette façon, jusqu'à ce que tous les joueurs passent.

A l'issue des 3e, 6e et 9e tours, on procède à un décompte de fin d'époque. Cette fois, seules les pièces jouées dans la salle principale de chaque opéra rapportent. Le nombre de points est égal à la position du compositeur sur l'échelle de renommée.

Parties jouées : 2
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Opera"

Verdict

Opera fait partie de ces jeux dans lesquels vous devez choisir d'investir dans un ou plusieurs éléments, ici des compositeurs, dont la valeur va évoluer, selon le bon vouloir de l'ensemble des joueurs durant la partie. On retrouve ce principe dans Chicago Express, avec des compagnies ferroviaires, ou encore dans Imperial, avec les nations européennes.
Ce n'est pas vraiment le type de mécanisme que j'affectionne le plus, car il est bien difficile d'anticiper. Il faut être performant, sans trop se différencier des autres joueurs, sinon on devient trop vulnérable. Sa mise en oeuvre dans Opera est plutôt habile, en particulier avec le système de double décompte : 1 à chaque tour, pour gagner de l'argent, 1 tous les 3 tours, pour gagner des points de victoire.
La gestion de son budget est également intéressante, avec de fins calculs possibles pour l'ordre du tour, et les coûts des personnages.

En fait, l'ensemble fonctionne bien, mais ne m'a pas pour autant passionné. J'ai trouvé le jeu un peu trop long et répétitif, manquant vraiment de dynamisme. On met en place notre jeu assez rapidement, mais il faut tenir bon durant 9 tours, tout en continuant de développer ses opéras, en essayant de gérer la popularité des compositeurs pour préserver nos points.
Résultat, je n'ai pas très envie d'y rejouer.

Un jeu de gestion original mais un peu long et répétitif.



Interaction

Règles

Matériel


Thème original et plutôt bien exploité
Beau matériel
Un peu long
Manque de dynamisme.