Mystère à l'Abbaye

MYSTÈRE À L'ABBAYE

Jeu de

Bruno Faidutti
Serge Laget

3 à 6 joueurs
à partir de 8 ans
60 à 90 mn
Edition  Days of Wonder  2003
 
Impact de la langue : oui

ambiance - discussion - enquête - plateau
Mystère à l'Abbaye c'est le Cluedo revisité par Bruno Faidutti et Serge Laget, et transposé dans l'univers du "Nom de la Rose", le film de Jean-Jacques Annaud. Résultat, ça n'a pas grand chose à voir avec le Cluedo, sauf qu'il y a toujours une enquête à mener pour retrouver un assassin, celui de frère Adelme, mais peu importe l'arme du crime et la pièce où il a eu lieu.
Mystère à l'Abbaye est le premier "gros jeu" publié par Days of Wonder. Il s'agit en fait de la réédition de "Meurtre à l'Abbaye", publié en 1995 par Multisim.








DescriptionParties

Présentation du Jeu

Dans la boîte au format désormais classique (carrée), on trouve un très beau et grand plateau de jeu sur lequel sont représentés les plans de cette imposante Abbaye. On y trouve une Eglise bien sûr, mais aussi, une Crypte, un Cloître, un Parloir, un Scriptorium, une Bibliothèque, une salle du Chapitre, 2 confessionnals, et 6 cellules (chambres des prêtres).

Le reste du matériel est une nouvelle fois de belle qualité, comme de coutume chez Days of Wonder. On y trouve :
  • 90 cartes : 24 suspects, 18 événements, 24 scriptoriums, 8 bibliothèque, 6 crypte et 8 messe.
  • 6 figurines de moines, de 6 couleurs différentes (1 par joueurs).
  • 3 dés sur lesquels sont représentés les 6 moines.
  • Une petite clochette qui servira à sonner la messe, histoire de bien se plonger dans l'ambiance !
  • 6 carnets de notes, faisant également office d'aide de jeu et de cache pour les fiches de suspects.
  • Un bloc de 50 fiches de suspects, sur lesquelles sont dessinés les 24 suspects classés par ordre religieux (Hospitalier, Franciscain et Bénédictin) et par leur rang (novice, frère ou père). Les suspects sont en plus caractérisés par 3 critères physique : la carrure (gros/maigre), la visage (barbu, glabre) et le capuchon (avec/sans).
Les cartes Crypte, Scriptorium, Bibliothèque et Évènement sont disposées sur les emplacements prévus à cet effet sur le plateau de jeu.
Les cartes suspects sont mélangées et l'une d'elle est placée face cachée sous le plateau de jeu, sans que personne ne la regarde. Il s'agit du coupable que les joueurs vont essayer de découvrir.

Déroulement d'une Partie

Les joueurs débutent tous la partie dans l'Eglise, avec de 3 à 6 cartes suspects en main (en fonction du nombre de joueurs).
Le premier joueur prend les cartes messe et la clochette. Il sera le premier joueur pour les 4 tours de tables effectués avant la messe suivante. Lors de chaque messe, tous les joueurs retourneront dans l'Eglise, et donnent à leur voisin de gauche certaines de leurs cartes (1 à la première messe, 2 à la 2ème, etc...).
On pioche ensuite une carte événement, dont les effets sont appliqués immédiatement, et le premier joueur passe le relais à son voisin.

Le jeu consiste à déplacer son moine dans les différentes pièces de l'Abbaye afin d'y collecter des indices.

Le déplacement maximal autorisé est de 2 "cases" par tour. Dans certaines pièces on pioche des cartes sur les piles correspondantes (Parloir, Scriptorium, Bibliothèque, Crypte), alors que dans d'autres on en vol à ses adversaires (Cellules, Confessionnal).
Mais surtout, si un autre moine est présent dans la même pièce on peut lui poser une question. Il n'est pas obligé d'y répondre, mais s'il le fait, il pourra alors poser lui aussi une question au joueur qui vient de l'interroger et celui-ci sera obligé de répondre. Bien évidemment il est interdit de mentir...
Toutes les questions sont posées à haute voix, de façon à ce que tous les joueurs puissent entendre !
Il faudra donc se montrer très astucieux dans le choix de ses questions pour qu'elles soient plus utile pour soi-même que pour ses adversaires.

Lorsqu'un joueur amène son moine dans la salle du Chapitre, il peut faire une révélation sur l'une des caractéristiques du coupable. Par exemple, "le coupable est gros", ou "le coupable est franciscain". Chaque révélation est notée et sera vérifiée en fin de partie, lorsque le coupable sera démasqué. Toutes celles qui seront exactes rapporteront 2 points, alors que les fausses en retireront 1.
C'est également en salle du Chapitre que devra se faire toute accusation. Si l'un des joueurs a en sa possession la carte du personnage accusé il devra alors la montrer et la partie se poursuit normalement. Sinon, le coupable est démasqué et la partie est terminée.
La découverte du coupable rapporte 4 points, ce qui ne suffit pas à garantir la victoire, alors qu'un mauvaise accusation en coûte 2.

Parties jouées : 3
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Mystère à l'Abbaye"

Verdict

Mystère à l'Abbaye est un jeu à part !
C'est un jeu de déduction (normal pour un dérivé de Cluedo) poussé à l'extrême, où les joueurs fixent les limites. On dispose donc d'une grande liberté pour mener à bien son enquête. C'est un peu déroutant et la recherche de la bonne question est une quête bien difficile, surtout lorsque les joueurs ont commencé à s'échanger des cartes. On finit souvent par poser des questions qui servent au moins autant aux autres qu'à soi-même.

Mais ce n'est pas tout, les déplacements possibles entre 2 messes, donc 2 passages successifs à l'Eglise (4 X 2 cases par tour jusqu'à 5 joueurs et 3 X 3 cases à 6) sont assez courts. Ainsi, lorsqu'on souhaite faire une révélation en salle du chapitre, qui est la plus lointaine de l'Eglise, il est impossible d'aller dans une autre salle "intéressante" auparavant.
Il faut donc également optimiser ses déplacements, et bien sûr ses rencontres, essayer d'anticiper l'arrivée d'un indice capital (avec la bonne question posée à la bonne personne par exemple) pour enchaîner sur une révélation avant la prochaine messe, et surtout avant ses adversaires !

Les parties se jouent le plus souvent à peu de chose, la plupart des joueurs progressant à peu près au même rythme (Le joueur expérimenté aura toutefois un petit avantage sur le débutant).

Les mauvaises déductions sont très courantes !
Attention donc à bien interpréter les questions et les réponses, mais aussi aux coups de bluff. Après tout une fausse révélation ne coûte pas bien chère, si elle met hors course plusieurs adversaires...

Moralité, "Mystère à l'Abbaye" n'est pas un jeu qui plaira à tout le monde, malgrè sa réalisation somptueuse. Et ceci, d'autant plus que les parties pourront être très différentes en fonction des joueurs en présence, de leur motivation et de leur expérience du jeu. Plus on y joue, plus on en découvre les finesses et plus on a de chances de l'apprécier...

Un jeu d'enquête original, idéal pour se chahuter les méninges, mais un peu délicat à apréhender lors des premières parties.



Interaction

Règles

Matériel