Mystery Rummy - Case 1 : Jack the Ripper

MYSTERY RUMMY - CASE 1

JACK THE RIPPER

Jeu de

Mike Fitzgerald

2 à 4 joueurs
à partir de 10 ans
40 mn
Edition  U.S. Games Systems Inc.  1998
 
Impact de la langue : peu

cartes - enquête - rami
Mike Fitzgerald a sorti une série de petits jeux de cartes inspirés des mécanismes du rami, sur lesquels il a plaqué différents thèmes, et ajoutés quelques nouveautés permettant de limiter la part de hasard. On trouve à ce jour 5 "Mustery Rummy", auxquels il convient d'ajouter Wyatt Earp qui est conçu dans ce même esprit.
Comme son nom l'indique Mystery Rummy - Case 1 : Jack the Ripper est le premier de cette série, et a pour thème "Jack l'éventreur".




DescriptionParties

Présentation du Jeu

La boîte de jeu représente un livre, et s'ouvre de la même façon, révélant 2 compartiments qui contiennent les 62 cartes du jeu (cf photo).
Il faut vraiment saluer la qualité de fabrication de l'ensemble. Les cartes sont épaisses (2 fois plus que ce qu'on trouve couramment en jeu de carte), et d'une esthétique bien adaptée au thème. Quant à la boîte, elle donne vraiment une apparence luxueuse au jeu.

Sur les 62 cartes, 36 sont des cartes "Evidence" (preuves), 25 des cartes "Marteau" (Alibi, Suspect, Victimes, Scènes du crime, etc...), et la dernière une carte "Ripper Escapes" (l'Eventreur s'échappe).

Il y a 6 suspects et à chacun d'eux correspond une couleur de cartes : Evidence, Alibi, Suspect, Scène du crime.
Sur chaque carte on retrouve sa catégorie, le nombre de points qu'elle rapporte, et un résumé de sa fonction.

Déroulement d'une Partie

Le tour de jeu est composé de 3 étapes :
  1. Prendre une carte : la première de la pioche ou de la défausse
  2. Jouer une ou plusieurs cartes (c'est à dire les poser devant soi). Cette action est facultative.
  3. Défausser une des cartes de sa main.
Comme au rami, les joueurs vont poser petit à petit des cartes devant eux.
Durant son tour un joueur peut jouer autant de cartes Evidence qu'il le souhaite, mais une seule carte Marteau.
Afin de rester cohérent avec le thème, certaines cartes ne peuvent être jouées que si d'autres l'ont été au préalable :
  • pour commencer à poser des preuves (cartes Evidence), il faut qu'il y ait au moins une première victime ou une scène de crime.
  • avant de poser une carte Suspect, il faut qu'un joueur ai posé des preuves le concernant.
  • la carte "Ripper Escapes", ne peut être jouée qui si toutes les victimes sont en jeu. Elle met fin immédiatement à la manche en cours.
Les cartes Evidence doivent initialement être jouées par 3 d'une même couleur. Elles représentent une série de preuves qui vont faire porter les soupçons sur l'un des personnages.
Dès lors qu'un joueur à joué un brelan d'une couleur, il devient possible de jouer les autres cartes Evidence de la même couleur individuellement.

Lorsqu'un joueur défausse la dernière carte de sa main, la manche est terminée et et l'on procède au décompte.

L'éventreur est arrêté
L'éventreur est le suspect qui totalise le plus de point sur la table, tous joueurs confondus.
Chaque joueur compte alors les points des cartes qu'il a posé devant lui, en doublant la valeur de celles correspondant à l'éventreur.
Les points de certaines cartes non jouées seront retirées de ce total qui sera finalement additionné à celui des autres manches.
Enfin 10 points de bonus sont également à prendre grâce à un vote secret qui peut être réalisé 1 seul fois / manche, à la demande de n'importe quel joueur, juste avant son tour.

L'éventreur s'échappe
Il est également possible que l'éventreur ne soit pas arrêté, notamment si la carte "Ripper Escapes" est jouée.
Dans ce cas, seules les cartes Victimes, Scènes et la carte "Ripper Escapes" sont comptabilisées.

Dès qu'un joueur atteint ou dépasse 100 points, la partie est terminée et le joueur ayant le plus grand nombre de points est le vainqueur.

Parties jouées : 9
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Mystery Rummy - Case 1 : Jack the Ripper"

Verdict

Mystery Rummy - Case 1 : Jack the Ripper propose une alternative originale au rami.
Le travail d'intégration au thème a été particulièrement soigné et la pose des cartes suit une logique proche de celle d'une véritable enquête. Seul le décompte final est un peu laborieux, car différent selon que l'éventreur s'échappe ou non. On se demande toujours quelles cartes seront à prendre en compte.

Pourtant, les mécanismes du rami se font encore assez nettement ressentir et en particulier qui le hasard est encore très présent.
En fait, même s'il est plaisant à jouer, Mystery Rummy - Case 1 : Jack the Ripper est surtout moins abouti que Wyatt Earp, sorti quelques années plus tard. Peut-être qu'en les ayant découvert dans leur sens de parution je l'aurais plus apprécié, mais maintenant, je reste un peu sur ma faim.

Un bon dérivé du Rami, mais tout de même moins réussi que Wyatt Earp.



Interaction

Règles

Matériel


Qualité de réalisationTrop proche du Rami
Souffre de la comparaison avec Wyatt Earp