Méditérranée

MÉDITÉRRANÉE

Jeu de

Dominique Ehrhard
Duccio Vitale

2 à 4 joueurs
à partir de 12 ans
120 à 300 mn
Edition  Descartes  1997
 
Impact de la langue : non

combat - commerce - mer - négociation - plateau

Un jeu de pure stratégie, très beau et bien conçu mais dont les parties risquent de devenir un peu répétitives.





DescriptionParties

Présentation du Jeu

Attention, y'a du matos !
Et ce n'est pas peu dire, avec les 28 galères, les forts, les pions marins, les pions de marchandise, les drapeaux (ça occupe bien avant la première partie de tous les coller...), les pièces de monnaies, etc... Mais surtout, il y a un grand et superbe tapi de jeu. Il faut reconnaître que l'ensemble impressionne, même si les drapeaux font un peu fragiles.
Il y a aussi 5 cartons (1 pour chaque joueur + 1 de secours) indispensables, rappelant l'essentiel des règles.

Les règles justement, parlons en. Pour un jeu sur un thème un peu complexe, elles sont d'une clarté exemplaire. Le but du jeu est la domination de la Méditérranée, et ce sont les génois, les vénitiens, les espagnols et les turcs qui s'opposent. Pour cela il leur faut s'emparer d'un maximum de ports et y développer le commerce.

La partie se joue en un nombre de tours prédéterminé (8 à 4 joueurs, 10 à 3 et 12 à 2).
Chaque tour est divisé en 6 phases de jeu :
  • Détermination de l'ordre des joueurs (par mises secrètes)
  • Achats de marchandises, constructions (galères et forts), enrôlements de marins et transferts de marins entre les ports et les galères.
  • Déplacements des galères
  • Combats
  • Prises de contrôle des ports
  • Ventes des marchandises et revenus des capitales
Chaque phase est jouée successivement par tous les joueurs avant de passer à la suivante. En fin de partie on comptabilise les possessions. Mais attention car si un port dont l'entrepôt n'est pas rempli rapporte 1 point, un port dont l'entrepôt est rempli de marchandises peut en rapporter jusqu'à 10.
L'argent accumulé grâce à la vente des marchandises est également converti en points, et plus une marchandise est rare, plus elle se vend chère...

La stratégie consiste donc à optimiser ses achats/ventes de marchandises (chez soi et dans les ports adverses) tout en élargissant ses territoires. Bien sûr quelques combats peuvent avoir lieu, et c'est d'ailleurs la seule phase de jeu où le hasard intervient (de façon modérée). Mais attention, la guerre coûte chère, et pendant ce temps les autres joueurs s'enrichissent...

Parties jouées : 1
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Méditérranée"

Verdict

Méditérranée est un jeu bien conçu, dans lequel il faut faire en permanence des choix. Choix de l'argent misé lors de la détermination de l'ordre de jeu, le premier ayant l'initiative pour les combats et les prises de ports... Choix de mettre sur les galères, des marins pour aller plus vite, prendre des ports et être plus fort au combat, ou des marchandises pour faire plus de profit, mais en étant plus vulnérable.
Le principal reproche que je lui ferais est d'être un peu répétitif d'une partie à l'autre, surtout si on joue souvent avec les mêmes personnes.

Un jeu de pure stratégie, très beau et bien conçu mais dont les parties risquent de devenir un peu répétitives.



Interaction

Règles

Matériel