Luna

LUNA

Jeu deStefan Feld



placement
religion
1 à 4 joueurs
à partir de 12 ans
45 à 100 mn
Edition Hall Games   2010
Impact de la langue : non
Il est temps de préparer la succession de la grande prêtresse Luna. Plusieurs ordres religieux, dont le vôtre, sont en concurrence pour démontrer leur valeur et devenir le digne successeur de Luna.






DescriptionParties

Présentation du Jeu

Luna est proposé dans une boîte rectangulaire de format classique (Caylus, Comuni, L'age de pierre / Stone age, etc...). Elle contient les éléments suivants :
  • 7 îles saintes (grandes tuiles en carton)
  • 4 pièces de puzzle formant l'île du Temple.
  • 4 plateaux Temple, composés de 7 hexagones chacun. Ces plateau viennent se placer à l'intérieur de l'île du Temple,
  • 28 tuiles Temple de valeur 1 à 28 sur chacune desquelles figure un symbole correspondant à l'une des îles saintes.
  • 6 tuiles Gardien, de valeurs 6, 5, 4, 3, 2 et 2.
  • 28 jetons faveur, 4 pour chacun des 7 types de faveur correspondant aux 7 îles saintes.
  • 4 jetons Temps sur lesquelles est représentée une bougie allumée d'un côté et éteinte de l'autre.
  • 4 jetons "Livre de la sagesse"
  • 91 jetons points d'influence, de valeurs 1, 3, 5 et 10.
  • 5 figurines de personnages avec leur support :
    • 1 prêtresse Luna de valeur 6, pour les parties à 4 joueurs.
    • 1 prêtresse Luna de valeur 5, pour les parties à 2 et 3 joueurs.
    • 1 architecte
    • 1 apostat
    • 1 gardien du Temple
  • 1 tuile boussole de premier joueur
  • Et par couleur de joueur :
    • 13 pions novice
    • 6 pions sanctuaire
    • 1 pion membre du conseil
L'esthétique de l'ensemble est particulièrement réussi.

L'île du temple est assemblée avec au milieu les plateaux Temple. Chaque joueur reçoit toutes les pièces de sa couleur ainsi que 5 points d'influence.
Les 4 tuiles Temple de plus faibles valeurs sont distribuées aléatoirement aux joueurs. Ils les placent dans le Temple, avec l'un de leur pion novice et un jeton "Livre de la sagesse".

Les tuiles Temple et Gardien sont triées selon leurs valeurs puis disposées sur le chemin conduisant du pont d'arrimage, sur le bord de lîle, à la porte du Temple. La valeur des tuiles Temple croît à mesure que l'on approche du Temple. A l'inverse, celle des tuiles Gardiens décroît.
La figurine de Gardien est placée sur la première tuile Gardien, de valeur 6.
Les membres du conseil sont placés sur la première case du conseil des prêtres,

Les îles sont réparties aléatoirement autour de l'île principale, avec les jetons faveur qui leur sont associées. Sur 3 d'entre elles on place les figurines Luna, architecte et apostat.

Déroulement d'une Partie

Tour préliminaire
Avant de commencer la partie, les joueurs placent chacun 4 paires de novices et 1 sanctuaire sur les îles saintes, puis reçoivent un jeton faveur des 2 îles sur lesquelles ils ne sont pas présents. Une disposition par défaut est proposée dans la règle pour les premières parties.

La partie se joue en 6 tours composés chacun de 2 phases :
  1. Phase d'action
    Elle dure plusieurs tours durant lesquels chaque joueur effectue une seule action.
    La plupart de ces actions sont réalisées par les novices qui vont être déplacé d'île en île afin de gagner des faveurs, convertir de nouveaux novices, construire des sanctuaires, utiliser des faveurs. Ces faveurs sont essentielles, elles permettent de naviguer entre les îles, profiter des marées pour réorganiser la distribution de ses novices, remplacer un novice, etc.

    Il est également possible d'envoyer des novices au Temple pour marquer des points d'influence. Pour cela, il faut les associer à des tuiles se trouvant sur le chemin du temple, devant le gardien. Le sigle figurant sur la tuile indique l'île de laquelle le novice doit venir. Le numéro indique la case du Temple sur laquelle la tuile et le novice seront posés.
    Si des novices adverses se trouvent sur des cases voisines de plus faibles valeurs, ils sont expulsés, à moins d'être protégés par un livre de la sagesse. Chaque expulsion rapporte 1 point supplémentaire.

    Chaque novice utilisé devient ensuite inactif pour le restant du tour.

    Enfin, indépendamment des novices, il est possible :
    • d'avancer son marqueur au conseil des prêtres. La position sert à départager les égalités et à gagner des points d'influence en fin de partie.
    • de dépenser une faveur "livre de la sagesse" pour déplacer l'un des jetons correspondant dans le temple et gagner 1 point d'influence.
    • de tourner l'une des tuiles bougie du côté bougie éteinte.
    Lorsque les 4 tuiles bougie sont faces éteintes, la phase d'action prend fin immédiatement et le joueur actif reçoit 1 point.

  2. Phase de décompte
    Des points sont attribués :
    • aux joueurs ayant le plus de novices actifs et sanctuaires sur l'île sur laquelle se trouve Luna.
    • aux joueurs ayant des novices au Temple
    Des points sont retirés :
    • aux joueurs ayant des novices sur l'île où se trouve l'apostat.
A la fin de chaque tour le gardien est avancé vers le temple sur la prochaine tuile gardien, les novices inactifs sont remis sur leurs îles, les figurines Luna, architecte et apostat sont déplacées.

A l'issue des 6 tours les joueurs reçoivent en plus :
  • 4 points par sanctuaire,
  • 1 point par jeton faveur inutilisé,
  • les points de leur position au conseil des prêtres.
Le joueur ayant le plus grand nombre de points d'influence est le vainqueur.

Parties jouées : 4
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Luna"

Verdict

Stefan Feld serait-il le Knizia des années 2010 ?
Il enchaîne les jeux de qualité avec à chaque fois des mécaniques innovantes. Comme pour la plupart des jeux allemands, les thèmes sont plaqués, mais il ne manque pas d'imagination de ce côté non plus, passant de l'Asie avec L'Année du Dragon, à l'onirique élection de la prêtresse Luna, puis aux Châteaux de Bourgogne.
Stefan Feld est donc en train de s'affirmer comme l'un des très grands auteurs de jeux de société modernes.

Mais revenons à Luna, dont il est question ici. Le jeu est fidèle à la production de son auteur, très mécanique, mais avec une relative cohérence d'ensemble, même si elle peut sembler moins évidente qu'à Die Burgen von Burgund.
On se sent plus facilement débordé, avec l'envie d'être partout, pour construire les sanctuaires, récupérer des faveurs, avancer au conseil des prêtres et finalement au temple.
Cette frustration était un grand classique des meilleurs jeux allemands des années 90-2000, mais elle se fait plus rare aujourd'hui. C'est donc un réel plaisir, un peu masochiste sans doute, de la retrouver.

En fait, le plus difficile pour moi qui suit habitué à une relative liberté dans l'optimisation et la réalisation de mes actions, a été de voir mes adversaires précipiter la fin des tours en retournant les bougies. Cela ajoute une tension et une incertitude quant à la possibilité d'effectuer certaines actions. Il faut se montrer particulièrement efficace pour ne pas être pris de court.

Tous les mécanismes sont vraiment très bien pensés, et donnent lieu à de sérieux casse-têtes.

Mais toute cette mécanique bien huilée est peut-être un peu trop présente, et au final, malgré son thème Luna m'a paru un peu moins envoûtant que Die Burgen von Burgund, même s'il reste indéniablement un excellent jeu.
Encore une très belle mécanique, signé Stefan Feld

Complexité
19%
Matériel
72%
Règles
72%
Ambiance
48%
Beau matériel
Fluide

Un peu complexe à expliquer