Kuhhandel

KUHHANDEL

Jeu de

Rüdiger Koltze

3 à 5 joueurs
à partir de 10 ans
45 mn
Edition  Ravensburger  1996
 
Impact de la langue : non

animaux - cartes - enchères
Le but du jeu est de posséder un maximum de familles d'animaux, rapportant le plus de points possible.








DescriptionParties

Présentation du Jeu

Kuhhandel est un jeu de carte, et malgrès une boîte un peu plus volumineuse que nécessaire, il ne comporte que 95 cartes, 40 cartes animaux et 55 cartes argents.
Il y a 10 types d'animaux et 4 cartes de chaque type, ces 4 cartes constituant une famille. Dans le coin supérieur gauche de chaque carte "animal", figure un chiffre, de 10 à 1000, qui indique la valeur de la famille complète.
Les carte argent, qui serviront de monnaie pour acquérir les animaux, ont des valeurs de 0, 10, 50, 100, 200, et 500.

Le but du jeu est de posséder un maximum de familles d'animaux, rapportant le plus de points possible.

Déroulement d'une Partie

Les joueurs reçoivent leur argent de départ, 2 cartes 0, pour le bluff, 4 cartes 10 et une 50. Chaque carte a son importance car dans Kuhhandel on ne fait pas de monnaie. Un joueur qui ne peut pas faire l'appoint devra donc payer plus que prévu.

Les cartes animaux sont mélangées et placées en une pile face cachée au centre de la table.
Le tour de jeu consiste soit :
  • à prendre la première carte de la pioche et mettre aux enchères l'animal. Le joueur qui pioche la carte mène l'enchère et n'y participe pas. Par contre, il dispose d'un droit de préemption qui lui permet une fois l'enchère terminée d'acquérir l'animal au prix le plus élevé qui avait été proposé.
    Les enchères sont libre, chaque joueur pouvant proposer la somme qu'il souhaite, lorsqu'il le désir.
    Le gagnant de l'enchère paye le montant au meneur de l'enchère. Si le meneur utilise son droit de préemption, il paie à celui qui avait fait la plus forte enchère.
  • à proposer un marchandage à un joueur, afin de compléter une de ses familles. Celà revient à lui proposer, face cachée, un certain nombre de ses cartes "argent", contre l'un des animaux en sa possession.
    Le joueur à qui l'on propose le marchandage peut accepter et prendre les cartes en échange de son animal, ou il peut faire une contre-proposition financière, toujours face cachée. C'est finalement le joueur qui aura fait la plus forte proposition qui emportera l'animal de son adversaire.
Lorsque tous les animaux ont été mis aux enchères et toutes les familles reconstituées, la partie est terminée.
Les joueurs totalisent les points des familles en leur possession, puis multiplie ce total par le nombre de ces familles.
Le joueur ayant le plus de point est le vainqueur.

Parties jouées : 3
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Kuhhandel"

Verdict

Voilà un jeu qui va mettre vos nerfs et vos relations à rude épreuve. Le bluff est roi et il faut savoir dépenser son argent au plus juste tout en poussant ses adversaires à gaspiller le leur.
Il faut être opportuniste, et profiter des moments de faiblesses de ses adversaires. Quand un joueur vient de dépenser beaucoup pour une carte par exemple, lui proposer un marchandage est souvent une bonne idée.
Il ne suffit pas de se focaliser sur les familles qui rapportent le plus de points au détriment des autres puisque le nombre de familles est capital lors du décompte final. Mais il faut bien reconnaître qu'il est difficile de gagner sans avoir au moins une famille forte.

Evidemment, comme pour tout jeu de bluff, l'intérêt de la partie dépend beaucoup des joueurs et de leur volonté à s'impliquer dans les phases de marchandage.

Un mélange plutôt réussi d'enchères et de bluff.



Interaction

Règles

Matériel


Simple
Ambiance
Hasard