Infarkt

INFARKT

Jeu de

Jak Nedostat

2 à 5 joueurs
à partir de 10 ans
30 à 60 mn
Edition  CGE  2011
  
Impact de la langue : peu

ambiance - santé
Jak Nedostat reprend le principe de l'excellent Fiese Freude Fette Feten, en le simplifiant et en poussant l'humour noir à l'extrême, pour construire ce "party game" dans lequel le dernier encore en vie gagne la partie.














DescriptionParties

Présentation du Jeu

La boîte du jeu est pour le moins inhabituelle puisque toute en longueur, comme le montre l'image. Elle fait 33,5x12x9,5cm et contient le matériel suivant :
  • Un plateau de jeu, formé de 3 pièces de puzzle pliée chacune en 2.
  • 5 plateaux individuels sur lesquels figurent les échelles des caractéristiques de l'état de santé du personnage : cholestérol, pression sanguine, obésité, dépression, diabète, cancer.
  • 30 jetons indicateurs de statut,
  • 15 pions en bois, 3 par couleur,
  • 1 marqueur de premier joueur,
  • 154 cartes de jeu :
    • 42 nourritures
    • 32 boissons
    • 12 tabacs
    • 18 médicaments
    • 50 événements
    Toutes les cartes ont des effets sur la santé, que ce soit en bien ou en mal.
  • 24 pièces de monnaie de 1 et 5 $,
  • 5 tuiles d'extension, proposant 5 nouveaux endroits où faire évoluer les personnages,
  • 12 jetons famille "F",
  • 13 jetons carrière "C",
Chaque joueur prend un plateau individuel, les pions de la couleur associée et 6 jetons indicateurs qu'il place sur le niveau 0 de chacune des 6 caractéristiques de son personnage.

Déroulement d'une Partie

Le tour de jeu est divisé en 4 phases :
  1. Evénements
  2. Des cartes événements sont révélées, et dans l'ordre du tour, chacun en choisit une dont il applique les effets sur sa fiche de personnage en ajustant la position des jetons indicateurs.

  3. Planification
  4. Les joueurs placent simultanément leurs 3 pions dans les lieux du plateau de jeu (ou des extensions) où ils souhaitent aller. A chaque lieu est associé une action qui sera résolue à la phase suivante.

  5. Exécution des actions
  6. Dans l'ordre du tour, les joueurs résolvent les actions des lieux sur lesquels ils se sont placés.
    Le bureau permet de gagner de l'argent, mais a tendance à nous déprimer. C'est tout l'inverse avec la salle de sport, qui permet également de perdre un peu de poids. Faire un peu de shopping permet d'acheter un peu de nourriture, pas toujours très saine, et des médicaments. Il sera ensuite possible de manger seul chez soi, ou d'organiser une partie avec ses voisins, qui profiteront alors eux-aussi des bienfaits des aliments choisis...
    Pour chaque action, les effets sont appliqués immédiatement sur les caractéristiques du ou des personnages impliqués.
    A l'exception de l'obésité, toute caractéristique qui atteint sa valeur maximale provoque la mort instantanée du personnage.
    Les joueurs doivent alors payer une participation à l'organisation des obsèques, ou déprimer un peu plus... Et si jamais il est mort lors d'une partie à laquelle vous participiez, ou pire encore, dont vous étiez l'organisateur, les remords font grimper votre niveau de déprime.

  7. Fin du tour
  8. A partir d'une certain niveau de dégradation du corps des personnages, les effets s'enchaînent. Ainsi la montée du cholestérol fini par augmenter le stress, et inversement. De même un sur-poids trop important augmente le diabète. Quant à la déprime elle s'auto alimente, tout comme le cancer.
Le joueur dont le personnage est le dernier encore en vie est déclaré vainqueur.

Extensions

Histoire de renouveler un peu le jeu, celui-ci contient 5 extensions qui sont en fait de nouveaux lieux à utiliser en plus ou à la place de ceux du plateau.
  • Le marché noir, pour acheter de la nourriture.
  • Un bar, où inviter un adversaire qui subira les effets d'une carte rouge (nourriture agravant l'état de santé) piochée au hasard.
  • Un lieu de flirt ou d'infidélité conjugale... riche en émotions et très revigorant pour le moral.
  • La famille, dont le soutien, matérialisé par les jetons "F", permet de limiter certains dommages.
  • La carrière professionnelle, dont le développement (jetons "C"), permettra de bénéficier de revenus plus conséquents lors des prochaines journées de travail au bureau.

Parties jouées : 2
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Infarkt"

Verdict

J'espérais trouver dans Infarkt une version "party-game" de Fiese Freude Fette Feten et ce n'a pas été le cas.

Tout d'abord l'interaction est un peu faible pour un party-game. Pour ce qui concerne l'esprit du jeu en lui-même, elle se limite au partage des repas préparés "chez soi" lors des "party", et éventuellement au bar proposé en extension.
S'y ajoute le choix des événements subits en début de tour, mais cela fait un peu déconnecté du reste car bien trop aléatoire. Selon le tirage et votre place dans l'ordre du tour le résultat peut vous conduire en situation critique.
On dirait que ce mécanisme a été rajouté pour précipiter la dégradation de la santé des joueurs car la mécanique de fond ne suffisait pas.
Ensuite, les lieux proposés de base manquent de fantaisie. On va au travail pour l'argent et à la salle de gym pour perdre un peu de poids. Le reste se focalise sur la gestion des cartes, un aspect essentiel du jeu, puisque ce sont elles qui vont conditionner notre santé et l'impact que nous pourront avoir sur les autres. Mais encore une fois, il n'y a rien de bien captivant dans ces choix et les possibilités qu'ils offrent. Même le marché reste d'un intérêt vite limité.
Il faudra donc rapidement ajouter les lieux proposés en extension pour diversifier un peu plus les parties. Ils apportent quelques possibilités supplémentaires, mais on reste assez loin du party-game un peu délirant espéré.

Au final, le jeu est beaucoup moins subtil que Fiese Freude Fette Feten et son humour moins présent et plus noir. Je dirais même qu'à force ça devient un peu long et lourd.

Un party-game raté sur un thème pourtant prometteur.



Interaction

Règles

Matériel


Thème décaléManque d'interaction
Pas assez drôle