Hansa Teutonica

HANSA TEUTONICA

Jeu de

Andreas Steding

2 à 5 joueurs
à partir de 12 ans
45 à 90 mn
Edition  Argentum Verlag  2009
  
Impact de la langue : non

placement - réseau








DescriptionParties

Présentation du Jeu

Hansa Teutonica est proposé dans une boîte de même format que les derniers jeux Treefrog/Warfrog, de Martin Wallace.
Elle contient un plateau de jeu, plié en 4, imprimé des 2 côtés (un côté 2-3 joueurs, un côté 4-5 joueurs), représentant le sud de l'Allemagne, région où émergeât au milieu du 12e siècle une alliance entre les guildes marchandes et les villes qui fût appelée, Hansa Teutonica.
On retrouve sur le plateau les principales villes de la régions et les routes qui les relient. En bordure, l'habituelle piste de score va jusqu'à 100.
Le reste du matériel se compose de :
  • 5 plateaux individuels, en forme d'écritoire
  • 135 cubes commerçants (27 par couleur de joueur)
  • 20 disques négociants (4 par couleur de joueur)
  • 16 jetons bonus
  • 1 cube noir, marqueur du nombre de villes terminées
  • 1 pion pour les parties à 2 joueurs
  • 4 jetons soldats, pour les parties à 2 joueurs
Chaque joueur prend 15 cubes et 3 pions de sa couleur qu'il place sur son écritoire, comme indiqué dans la règle. Pour chaque échelle (Clavis Urbis, Actiones, Privilegium, Liber Sophia et Bursa), seul le premier emplacement n'est pas recouvert. Il indique le niveau de départ du joueur dans cette caractéristique.
Le 4ème pion est placé sur la case 0 de la piste de score, puis de nouveaux cubes sont distribués, de 5 à 9, selon la position de chacun dans l'ordre du tour.
Enfin, 3 jetons bonus sont piochés aléatoirement et placés sur les tavernes représentées sur le plateau.

Déroulement d'une Partie

A son tour, un joueur effectue autant d'actions que sa compétence marchande le lui permet, sur l'échelle "Actiones" (2 en début de partie, et jusqu'à 5 par la suite). Les actions possibles sont :
  • Arrivée de commerçants et négociants, de la réserve générale vers la réserve personnelle du joueur. Leur nombre est contrôlé par la position sur l'échelle de "Bursa" de l'écritoire.

  • Insertion d'un commerçant ou d'un négociant, venant de la réserve personnelle, sur un emplacement disponible d'une route.

  • Remplacement d'un commerçant ou d'un négociant adverse, par un commerçant ou négociant à soi, moyennant un surcoût.

  • Déplacement de commerçants ou négociants nous appartenant, vers n'importe quel emplacement disponible sur l'ensemble des routes du plateau. Le nombre de commerçants et négociants que l'on peut déplacer est indiqué par notre position sur l'échelle "Liber Sophia" de l'écritoire.

  • Etablissement d'une route commerciale
    Cela n'est possible que si le joueur occupe avec ses commerçants et négociants tous les emplacements d'une route entre 2 villes. Les pions retournent alors à la réserve générale, sauf un qui est placé sur le premier emplacement libre d'une des 2 villes, afin d'y établir un comptoir.
    • La forme de l'emplacement indique si le joueur doit placer un commerçant (cube) ou un négociant (disque).
    • La couleur de l'emplacement doit être accessible au joueur. C'est à dire qu'il doit être suffisamment avancée sur l'échelle "Privilegium" de son écritoire.
    Si des comptoirs existaient déjà, ils rapportent des points à leurs propriétaires, s'ils y sont majoritaire.

    Se développer ou marquer des points plutôt qu'établir un comptoir :
    • Dans les villes Groningen, Stade, Lübeck, Göttingen, Halle, au lieu d'établir un comptoir, le joueur peut choisir de développer l'une de ses compétences, en enlevant un cube ou un disque sur l'une des échelles de son écritoire. La compétence dépend de la ville.
    • A Coellen, il est possible de placer un négociant sur le tableau de point de prestige de la ville, sous réserve d'avoir le "Privilegium" nécessaire. Ces points ne seront marqués qu'en fin de partie.

    Enfin, si un jeton bonus est présent le long de la route, il le prend et pourra le jouer n'importe quand durant l'un de ses tours de jeu. Il en placera un nouveau sur n'importe quelle route vide à l'issue de son tour.
Lorsque tous des comptoirs d'une ville sont occupés, le marqueur du nombre de villes terminées est avancé.

La partie se termine à la fin de l'action qui provoque l'un des 3 événements suivants :
  • Un joueur atteint 20 points de prestige
  • Plus aucun jeton bonus n'est disponible
  • 10 villes ont été terminées
Au score de chacun on ajoute des points pour :
  • Les compétences développées au maximum
  • Les jetons bonus gagnés
  • Les négociants sur le tableau de prestige de Coellen
  • Le contrôle de chaque ville
  • Le réseau ininterrompu de comptoirs (Nombre de villes reliées directements x Position sur l'échelle "Clavis urbis")
Le joueur totalisant le plus grand nombre de points de prestige l'emporte.

Parties jouées : 8
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Hansa Teutonica"

Verdict

Hansa Teutonica c'est l'école allemande dans toute sa splendeur !
On replonge 10 à 15 ans en arrière, lorsque les allemands régnaient sur le jeux de société, grâce à des mécanismes brillants et très épurés.
Depuis, les résultats ont été souvent moins heureux, même pour les créations des auteurs les plus renommés. Heureusement, quelques nouveaux venus reprennent le flambeau, comme Andreas Steding qui réussi avec Hansa Teutonica un jeu digne des meilleurs Knizia.

Il s'agit d'un jeu d'occupation de territoire dans lequel l'interraction entre les joueurs est très forte. On se gène et se chasse sur les routes, des comptoirs changent de mains à plusieurs reprises, et il faut parfois offrir quelques points à un adversaire pour assurer son propre développement. S'ajoutent à cela les jetons bonus, qui permettent de réaliser des actions gratuites souvent très puissantes.
Tous ces éléments auraient pu apparaître comme facteurs de chaos, mais il n'en est rien. Il y a toujours une compensation ou des possiblités d'anticipation.

Le jeu est dynamique, avec des actions rapides, toutes centrées sur un seul objectif placer ses pions pour construire son réseau. Et pourtant les parties sont variées grâce aux nombreuses façon de marquer des points de victoire.

Alors bien que l'esthétique et le thème ne rendent pas pleinement justice à la qualité du jeu, Hansa Teutonica est vraiment indispensable à toute bonne ludothèque.

L'un des meilleurs jeux allemands. Indispensable.



Interaction

Règles

Matériel


Efficace
Rapide
Simple
Pas très beau
Plutôt abstrait