Galaxy Trucker

GALAXY TRUCKER

Jeu de

Vlaada Chvátil

2 à 4 joueurs
à partir de 10 ans
60 mn
Edition  CGE  2007
 
Impact de la langue : non

espace - puzzle - science-fiction
Galaxy Trucker, ou le petit guide du camionneur galactique...
Construisez votre vaisseau spatial, et partez à l'aventure avec. Peut-être en reviendrez-vous, ou peut-être pas ?










DescriptionParties

Présentation du Jeu

Galaxy Trucker est distribué dans une boîte rectangulaire très légèrement plus grande que le format habituellement utilisé par les éditeurs (Puerto Rico, Caylus, ...). Elle contient le matériel suivant :
  • 144 tuiles composants de vaisseaux, dont 4 cabines de départ, aux couleurs des joueurs
  • 8 plateaux individuels de vaisseaux spatiaux, imprimés recto-verso (4 de chaque type), et portant un numéro (I, II, III, IIIa). Ces plateaux comportent des emplacements pour des tuiles composant qui serviront à la construction d'un vaisseau unique en son genre.
  • 1 plateau de vol pour suivre l'avancé des vaisseaux lors de chacun de leurs voyages à travers la galaxie.
  • 65 tuiles rectangulaires de crédits cosmiques
  • 60 cartes de voyage, réparties en 3 catégories correspondant aux numéro des plateaux (I, II, III).
  • 1 carte vols II et III
  • 40 figurines blanches de cosmonautes
  • 8 figurines Alien (4 roses, 4 marrons)
  • 56 cubes de marchandises (rouges, jaunes, verts et bleus)
  • 36 pastilles vertes de batteries
  • 8 figurines de vaisseaux spatiaux (2 par couleur)
  • 4 tuiles numérotées servant à définir l'ordre du départ
  • 2 dés
  • 1 sablier d'une durée approximative d'1 mn 30
Les joueurs choisissent leur couleur, et prennent les figurines de vaisseaux et la tuiles cabine de départ correspondants.
Les tuiles composants de vaisseaux sont placées au centre de la table, faces cachées, de façon à être facilement accessibles par tous les joueurs. Elles constituent l'entrepôt dans lequel ils viendront prendre les composants de leurs vaisseaux.

Déroulement d'une Partie

La partie se déroule en 3 manches. Au cours de chacunes d'elles, les joueurs vont construire un vaisseau, puis partir à travers la galaxie à son bord.
Ils prennent chacun un plateau individuel correspondant à la manche en cours, puis les cartes de vol qui seront utilisées durant la phase suivante sont préparées, en 3 piles.
Leur objectif est simple : gagner le plus de crédits cosmiques possible.

Construction du vaisseau
Les joueurs construisent simultanément leur vaisseau en piochant des tuiles dans l'entrepôt. Chaque tuile peut être placée dans le vaisseau, adjacente à une tuile placée précédemment, conservée de côté pour plus tard (2 tuiles au max), ou remise dans l'entrepôt, face visible.
Pendant le temps imparti à la construction, les joueurs peuvent aussi consulter les cartes de vols qui ont été préparées. Elles leur donneront des indications sur le prochain voyage.
A mesure qu'ils achèvent leur vaisseau, les joueurs prennent les tuiles d'ordre de départ pour le prochain vol.

Ensuite, on s'assure de la conformité de tous les vaisseaux. En cas d'erreur, les tuiles en fautes sont écartées dans la réserve du joueur et lui coûteront des crédits en fin de manche. De plus, il est rétrogradé en dernière place pour le prochain départ.

Déroulement du vol
Les figurines représentant les vaisseaux des joueurs sont mises en place sur le plateau de vol en suivant l'ordre déterminé à la phase précédente. Une 4ème pile de cartes est préparée, puis mélangée avec les 3 autres.

Toutes ces cartes décrivent des événements qui seront résolus un par un. Il peut s'agir de combats, de pluies de météorites, de planètes offrant des marchandises, de rencontres avec des vaisseaux abandonnés, de voyage en hyper-espace, etc...
Tous ces événements sont vécus par les joueurs dans l'ordre de leur classement sur ce plateau. Ils peuvent parfois leur coûter du temps, matérialisé en reculant leur figurine.
Le premier joueur bénéficie des choix notamment pour collecter des marchandises sur les planètes. Mais il devra aussi affronter en premier les attaques ennemis. Si sa puissance de feu est suffisante, il les détruira, protégeant ainsi les vaisseaux des suivants, qui dans le cas contrainre, devront à leur tour y faire face.

En pratique, chaque événement met en jeu certains composants du vaisseau. Pour stocker des marchandises il faut avoir des compartiments adaptés, pour combattre l'ennemi, des canons et pour résister des boucliers. Pour passer en hyper-espace, il faut des réacteurs, etc... Et puis certains aliens augmentent votre puissance de feu, d'autres celle des réacteurs. Enfin pour activer les boucliers, certains réacteurs et canons, il faut dépenser des batteries d'énergie.

Les trajectoires des tirs laser ennemis et des météorites sont indiqués sur les cartes par des flèches. Les dés déterminent le numéro de colonne ou de ligne impactée.

Si le tir ou la météorite atteint une zone mal protégée du vaisseau, elle est détruite, et la tuile est placée dans la réserve du joueur. Si des composants se trouvent ainsi déconnectés du reste du vaisseaux ils sont eux aussi retirés.

Gains
A l'issu du voyage, les joueurs reçoivent des crédits cosmiques selon leur classement sur le plateau de vol, les marchandises qu'ils ont ramené, et l'état de leur vaisseau. Ils doivent par contre payer pour les tuiles qu'ils ont dans leur réserve.

Fin de manche
Les tuiles composant sont replacées face cachée dans l'entrepôt et la manche suivante peut commencer, avec un nouveau plateau pour construire un vaisseau plus grand.

Parties jouées : 7
Parties commentées : 0

Il n'y a pas encore de partie commentée de "Galaxy Trucker"

Verdict

Le jeu de mot à déjà été fait des dizaines de fois, mais Galaxy Trucker est véritablement un OVNI ludique.
Après bientôt 8 ans de suivi acharné des jeux de société, je trouve qu'il y a beaucoup de bons jeux, mais assez peu de très bons, et encore moins de jeux vraiment novateurs. Les recettes et les thèmes les plus populaires sont recyclés chaque année. Alors quand arrive un jeu comme Galaxy Trucker, qui ne ressemble à aucun autre, on sent un vent de fraîcheur salvateur.

Ici pas de problème de gestion élaborée, d'enchères, ou de majorité. Il s'agit avant tout d'un jeu de puzzle.

En effet, la phase de construction du vaisseau est essentielle, car de son déroulement dépend la réussite du voyage qui va suivre, et durant lequel on subit la plupart des événements. Il faut prévoir le nécessaire pour résister aux météorites et aux attaques ennemis, pouvoir transporter suffisamment de marchandises pour gagner un maximum de crédits cosmiques, etc...
Cela serait presque simple, s'il n'y avait pas l'aspect compétitif induit à la fois par l'importance du classement de départ pour le voyage et la limitation du temps de construction. Il faut faire vite et bien, avec ce que l'on pioche comme composant et ceux qui sont rejetés par les joueurs. Le résultat est rarement parfait et c'est bien là tout l'intérêt du jeu.

Et si les premières parties paraissent assez aléatoires, avec l'expérience les vaisseaux construits résistent mieux, et le résultat final à l'issue des 3 voyages ne doit plus grand chose au hasard.

Alors sans être parfait, il est vraiment réussi, et vraiment novateur. Deux raisons suffisantes pour ne pas passer à côté.




Interaction

Règles

Matériel


Vraiment novateur
On joue tous en même temps
Le côté aléatoire de la pioche des tuiles et du voyage