Wettlauf nach El Dorado

WETTLAUF NACH EL DORADO

Jeu deReiner Knizia



cartes
course
deck-building
2 à 4 joueurs
à partir de 10 ans
60 mn
Edition Ravensburger   2017
Impact de la langue : peu






DescriptionParties

Présentation du Jeu

Wettlauf nach El Dorado est proposé dans une boîte carrée de format classique. Elle contient :

  • 7 grandes tuiles paysage, imprimées recto-verso et composée chacune de 38 hexagones,
  • 1 tuile El Dorado,
  • 6 barrières,
  • 8 pions explorateur (2 par couleur de joueur),
  • 4 plateaux d'expédition,
  • 1 tuile de premier joueur en forme de chapeau,
  • 1 tableau de marché, composé de 2 tuiles assemblées,
  • 86 cartes d'expédition,
  • 36 tuiles Grotte.
Chaque joueur prend un petit plateau-aide de jeu, son deck de départ, composé de 8 cartes (1 matelot, 3 savants, 4 globe-trotteuses) dont il en pioche 4, et 1 pion explorateur qu'il place sur l'un des emplacements de départ.

Le plateau de jeu est constitué avec 6 tuiles paysage. Différents modèles de difficultés variées sont proposés dans la règle. Sur chaque jonction entre ces tuiles on pose aléatoirement l'une des barrières. La tuile El Dorado est quant à elle, placée à l'opposé du départ des joueurs, de façon à les obliger à traverser toutes les tuiles paysage pour l'atteindre.


Déroulement d'une Partie

A son tour un joueur doit jouer des cartes de sa main pour se déplacer et/ou acheter 1 nouvelle carte parmi celles disponibles au marché.

  1. Déplacement : Les cartes doivent être jouées et résolues une par une et ne peuvent pas être combinées. Ainsi pour avancer sur une case jungle avec 2 symboles, il faudra jouer une carte qui en comporte au moins 2.
  2. Achat : 1 seul achat peut être effectué par tour. Les cartes utilisées pour cet achat sont jouées après celles pour le déplacement. Leurs valeurs sont additionnées, puis le joueur choisi parmi les cartes disponibles au marché celle qu'il souhaite ajouter à sa défausse.
Il est permis de ne pas jouer toutes ses cartes !
A la fin de son tour, le joueur complète sa main à 4 cartes.

Le marché
Seules les 6 piles de cartes placées sous la tuile marché sont disponibles à l'achat. Lorsqu'une pile est vide, le joueur qui effectue le prochain achat peut alors choisir librement parmi toutes les cartes disponibles, y compris au-dessus du marché. S'il choisi sa carte parmi celles du dessus du marché, alors le choix de sa carte détermine la nouvelle pile qui sera immédiatement ajoutée au marché en remplacement de la pile épuisée.

Les barrières
Le premier joueur à passer d'une tuile de paysage à la suivante doit d'abord franchir la barrière de séparation en défaussant les cartes demandées. Il prend alors la barrière qui ne sera donc plus un obstacle pour les joueurs suivants.

La partie s'achève à la fin d'un tour où au moins 1 joueur a atteint El Dorado. S'il est seul, il l'emporte. Au besoin les barrières servent à départager les égalités.

Parties jouées : 3
Parties commentées : 3

09/09/2017 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs dont 1 qui découvre le jeu.
Nous jouons une mise en place de difficulté intermédiaire, avec la variante des grottes, même si cela ajoute encore un peu plus d'éléments aléatoires. Malgré un blocage de plusieurs tours sur une tuile trop coûteuse en pagaies mal négociée, je ne terminerais qu'avec 1 tour de retard, preuve que la différence est minime entre chacun de nous. Et même si les mécanismes ont été pensés pour permettre d'optimiser notre deck, ils sont finalement peu exploités au regard de la rapidité et du côté familial du jeu.

20/08/2017 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Afin de pimenter un peu plus le jeu, nous décidons de jouer la variantes avec les grottes, même si cela ajoute un nouvel élément aléatoire.
Le parcours est long, il nous faut un peu de tout, ce qui rend l'optimisation de notre deck un peu difficile. La différence entre nous se fera sur des détails, et un peu de chance. Pourtant il y a quelques idées intéressantes, mais le jeu n'est pas très tactique, et le nombre de cartes différentes proposées paraît un peu surdimensionné au regard des possibilités réelles de gestion.
A rejouer, mais nous ne sommes pas franchement convaincus.

13/08/2017 - 1 partie
Partie de découverte à 3 joueurs du dernier Knizia, finaliste du Spiel des Jahres.
J'étais moyennement convaincu à la lecture des règles, et je ne le suis pas beaucoup plus à l'issue de cette partie. On sent que l'auteur a cherché à renouveler un peu les jeux de deck-building, mais je reste réservé sur ce qu'apportent les changement effectués. Peut-être un peu plus de stratégie dans le choix des cartes du fait de l'impossibilité de les combiner (sauf pour un achat). Il faut donc anticiper nos besoins, et bien optimiser notre deck.
Mais il me faudra quelques partie supplémentaires et une meilleur connaissance des cartes pour trancher.


Verdict


Complexité
76%
Matériel
72%
Règles
72%
Ambiance
48%

Hasard