Medici

MEDICI

Jeu deReiner Knizia



cartes
enchères
marchandises
2 à 6 joueurs
à partir de 10 ans
60 mn
Edition Grail Games   2016
Impact de la langue : non
Il s'agit de la réédition 2016 du jeu publié initialement en 1995 par Amigo et déjà présenté sur BdmL dans son édition originale.








DescriptionParties

Présentation du Jeu

Cette édition de Medici est proposée dans une boîte rectangulaire peu profonde, de format proche de celles des derniers Splotters (The Great Zimbabwe, Indonesia. Elle contient :

  • 1 plateau de jeu plié en 4 représentant les échelles de monopoles des 5 marchandises, et bordé par une piste de richesse.
  • 36 cartes, 7 de chaque type de marchandise (valeurs 0, 1, 2, 3, 4,5 et 5), et une carte d'or de valeur 10.
  • 6 plateaux individuels représentant les cales de bateaux des joueurs.
  • 2 extensions de cales de bateaux, pour les parties à 2 joueurs.
  • 36 marqueurs (6 par couleur de joueur).
  • 5 marqueurs de type de marchandises, rouges.
  • 2 marqueurs de tours de jeu, bleus.
  • 6 cartes d'aide de jeu, pour les décomptes de points.
  • 1 marqueur de 1er joueur.

Chaque joueur prend un plateau individuel et les 6 pions de sa couleur. Il place ces pions sur le premier niveau des 5 échelles de marchandises et sur le 40 (à 2, 3 ou 4 joueurs) ou le 30 (à 5 ou 6 joueurs) de la piste de score.


Déroulement d'une Partie

La partie se joue en 3 manches et pour chacune d'elles on utilise (6 x Nombre de joueurs) cartes, prélevées aléatoirement sur les 36 disponibles.

Le joueur dont c'est le tour va retourner de 1 à 3 cartes. Ces cartes représentent un lot de marchandises mis aux enchères en un seul tour. Les enchères se terminent par le joueur qui a retourné les cartes.
Si personne ne veut enchérir, ces cartes sont défaussées. Sinon, le gagnant les place devant lui, faces visibles, et paye le montant de sa mise en reculant son marqueur sur la piste de score.

Les joueurs ne peuvent pas avoir plus de 5 cartes devant eux.
Cette limite est matérialisée par les 5 emplacements sur leur plateau individuel. Par conséquent, si un joueur possède déjà 3 cartes, et que le nouveau lot proposé en contient 3 également, il ne peut pas participer à cette enchère.
Remarque : Lorsque le joueur retourne les cartes, il faut qu'au moins un joueur puisse participer à l'enchère.

Si tous les joueurs sauf 1 ont 5 cartes devant eux, la manche est terminée. Le joueur qui n'a pas encore ses 5 cartes, complète son stock gratuitement, avec les premières cartes de la pioche s'il en reste suffisamment (mais il ne les choisit pas).
On procède alors à 2 décomptes successifs :

  • Valeur des marchandises achetées durant la manche :
    Les joueurs totalisent les valeurs des cartes qu'ils ont devant eux (y compris la carte "10") et marquent des points de victoire. La répartition varie en fonction du nombre de joueurs. Exemple à 4 joueurs : le premier marque 30 pts, le 2ème 20 pts et le 3ème 10 pts.

  • Monopoles des marchandises :
    Les joueurs avancent leurs marqueurs sur les pyramides, d'un niveau pour chaque carte de marchandise qu'ils possèdent dans leur stock. La carte "10" ne correspond à aucune marchandise et ne permet donc pas d'avancer son marqueur sur une pyramide. Exemple : Si un joueur possède 2 cartes grises, 1 bleue, 1 verte et la carte n°10, il avance son marqueur gris de 2 niveaux, et le bleu et le vert d'un.
    Pour chaque type de marchandise, donc sur chaque pyramide, le joueur le plus avancé marque 10 pts, et le 2ème 5 pts. Pour chaque pyramide, si le marqueur d'un joueur atteint l'un des 3 derniers niveaux, il marque un bonus de monopole de 5, 10 ou 20 pts. Il s'agit de la seule modification avec le jeu original pour lequel seuls des bonus de 10 et 20 étaient attribués.

A l'issue des 3 manches, le joueur le plus avancé sur la piste de score gagne la partie.

Parties jouées : 3
Parties commentées : 3

07/05/2017 - 1 partie
Une nouvelle partie à 6 joueurs.
Lorsqu'on se retrouve à 6 autour de la table et que l'on ne veut pas d'un party-game, nous revenons régulièrement sur Medici. Il a l'avantage d'être simple d'accès et si besoin la règle, très courte, peut être rapidement relue.
Et puis c'est l'occasion de faire découvrir à nos partenaires la nouvelle édition, beaucoup plus belle que l'originale à laquelle nous avions joué lors de nos précédentes parties ensemble.
La configuration n'est sans doute pas celle permettant le meilleur contrôle sur le jeu, mais elle fonctionne tout de même très bien.

26/02/2017 - 2 parties
2 parties de la nouvelle édition 2016 du jeu de Knizia.
La règle est la même que pour la version de 1995, à un détail près : il existe maintenant un bonus "+5" lorsqu'un joueur atteint la 4e marche de la piste d'une des marchandises. Pour le reste c'est tout pareil, mais en plus actuel et coloré. Une petite cure de jouvence qui ne fait pas de mal pour un jeu qui marche toujours aussi bien.
Seul regret, la piste de score manque un peu de lisibilité. Les chiffres en bleu sur bleu ne sont pas très lisibles.


Verdict

Les nouveaux graphismes donnent une coup de jeune à ce classique de Reiner Knizia. Mais pour le reste, rien n'a vraiment changé, et c'est tant mieux !
Medici est l'un des plus anciens jeux d'enchères de Reiner Knizia, mais reste celui que je préfère.

Les moyens d'influer sur le jeu sont multiples et les conséquences souvent très fortes.
Ca commence avec la pioche des cartes à mettre aux enchères. Si on retourne seulement 1 ou 2 cartes, il est plus facile d'optimiser son stock de marchandises, mais le coût est au final souvent plus élevé. Si on en met 3, l'intérêt du lot est souvent plus discutable, et les acheteurs doivent accepter les compromis.
Et si les joueurs sont trop exigeants sur la qualité des lots, ils ont de grandes chances de ne pas pouvoir remplir leur stock faute de cartes disponibles. Ca fait des points en moins lors du décompte de la valeur totale des marchandises, et pour chaque carte manquante, un pion qui n'avancera pas sur une pyramide.
C'est ici qu'on perçoit tout l'intérêt de limiter le nombre de cartes au début de chaque manche à 6 fois le nombre de joueurs.

Le jeu est donc très riche, à la fois simple et malin, et suffisamment rapide pour ne jamais devenir "prise de tête". Il faut trouver les bons compromis, en jouant à la fois pour soi-même et contre les autres.

Le meilleur jeu d'enchère de Reiner Knizia s'est refait une beauté.

Complexité
76%
Matériel
72%
Règles
96%
Ambiance
72%
Medici en plus beau
La gestion de l'offre.
Le côté épuré.

La lisibilité de la piste de richesse.
Les marqueurs rouges et bleus inutiles.