Scythe

SCYTHE

Jeu deJamey Stegmaier



combat
développement
figurines
production
transport
1 à 5 joueurs
à partir de 14 ans
115 mn
Edition Morning   2016
Impact de la langue : peu












DescriptionParties

Présentation du Jeu

Scythe est proposé dans une grande boîte rectangulaire de format proche de celle de Wallenstein, en un peu plus large. Elle contient :

  • 1 grand plateau de jeu, plié en 6, représentant la zone de jeu divisée en hexagones. Chaque hexagone comporte un symbole indiquant la ressource qu'il produit.
  • 5 plateaux Joueur,
  • 42 cartes Combat (jaunes),
  • 23 cartes Objectif (beiges),
  • 28 cartes Rencontre (vertes),
  • 12 cartes Usine (violettes),
  • 80 pions Ressource,
  • 80 pièces de monnaie de valeur 1, 3, 5, 10 et 20,
  • 12 jetons multiplicateur (en cas de manque de pions resources),
  • 12 jetons Rencontre,
  • 2 roues de Puissance,
  • 5 cartes Traversée (aides de jeu),
  • 5 cartes démarrage rapide (aide de jeu),
  • 6 tuiles bonus Bâtiment,
  • Et pour chacune des 5 factions :
    • 1 plateau,
    • 1 pion action,
    • 1 pion de popularité,
    • 1 pion de puissance,
    • 6 étoiles,
    • 4 pions bâtiment,
    • 4 cylindres Recru,
    • 4 figurines de Mech, en plastique,
    • 1 figurine de personnage,
    • 8 pions ouvriers,
    • 6 cubes de technologie.
Les différents éléments de jeu (cartes, tuile bonus, jetons rencontre) sont installés sur les emplacements prévus ou à proximité du plateau.

Chaque joueur reçoit l'ensemble des éléments de la faction de son choix et un plateau joueur. Le jeu est asymétrique et les conditions de départ sont indiquées sur les plateaux "Faction" et "Joueur" (Point de puissance, de popularité, cartes combat, objectifs et argent). Le personnage est placé sur la base principale de la faction (logo figurant sur le plateau) et 2 premiers ouvriers sur les 2 cases territoire voisines.
Les cubes technologie, les ouvriers restants, les pions bâtiment et les pions recrue sont disposés dans les encoches des plateaux joueur. Les Mechs et étoiles sont placés sur le plateau de faction.


Déroulement d'une Partie

Une partie de Scythe est une succession continue de tours d'actions effectués dans le sens horaire. A son tour chaque joueur déplace son pion action sur l'une des autres cases disponibles de son plateau joueur. Il effectue l'action de la partie supérieure, puis celle de la partie inférieure. Ces 2 actions sont facultatives.
Bien que les actions soient les mêmes sur l'ensemble des plateaux joueurs, celles de la partie supérieure ne sont pas réparties de la même façon et ne sont donc jamais appariées avec la même action de la partie inférieure.

Les actions présentent toutes une partie coût sur fond rouge, et une partie gain sur fond vert. Ils ne sont pas tout à fait identiques d'un plateau à l'autre et de plus, et ils pourront évoluer en cours de partie, à mesure que les pions présents sur le plateau joueur seront retirés (bâtiments construits, ouvriers placés, enrôlement) ou déplacés (amélioration technologiques).

Les actions de la partie supérieure sont :

  • Soutien : Augmenter sa puissance de combat.
  • Production : Les ouvriers de certains territoires produisent. La nature des ressources produites dépend du territoire.
  • Déplacement : Déplacer le nombre d'unités indiquées.
  • Commerce : Achetez des ressources ou de la popularité.
Les ressources produites restent sur leurs cases mais peuvent être déplacées par les ouvriers qui eux-mêmes peuvent être transportés par les Mechs de leur propriétaire.

Les actions de la partie inférieure sont :

  • Amélioration : Enlever un cube de l'une des actions de la partie supérieure (ce qui augmentera son effet) et le placer sur la partie inférieur d'une des actions (ce qui diminuera son coût).
  • Déploiement : Déployer un Mech sur un territoire où l'on possède au moins un ouvrier. La construction d'un Mech apporte une capacité spécifique utilisable pour le restant de la partie.
  • Construction : Construire un bâtiment sur un territoire que l'on contrôle.
  • Enrôlement : Gagner un bonus immédiat et un bonus permanent (dépendant de la case d'où provient la recrue).

L'usine
Au centre du plateau se trouve l'Usine. Il s'agit d'une case particulière, qui permet lorsqu'on la contrôle pour la première fois, de choisir l'une des cartes de la pile "Usine" pour l'ajouter à côté de son plateau joueur, en tant que 5e case d'action.
De plus cette case compte pour 3 territoires lors du décompte final.

Combats
Lorsqu'un Mech ou un personnage entre dans un territoire où se trouvent au moins un Mech ou personnage adverse, un combat a lieu. Les combats sont résolus en dépensant des points de puissances :

  • Les joueurs sélectionnent secrètement sur les roues la valeur de point de puissance qu'ils sont prêt à sacrifier.
  • Ils peuvent y ajouter une carte de combat par Mech ou personnage leur appartenant présent sur la case où a lieu le combat.
Le joueur ayant joué le plus de points de puissance l'emporte.
Si un Mech ou un personnage entre dans un territoire où il n'y a que des ouvriers adverses, ces derniers fuient vers la base de leur faction. Chacun d'eux fait perdre 1 point de popularité au joueur ayant provoqué leur fuite.

Accomplissements et fin de partie
Certains accomplissements permettent de placer une étoile sur le piste des triomphes :

  • La 1ère victoire au combat
  • La 2e victoire au combat
  • Construire ses 4 bâtiments
  • Développer ses 6 améliorations technologiques
  • Enrôler ses 4 recrues
  • Construire ses 4 Mechs
  • Placer ses 8 ouvriers
  • Réaliser un objectif
  • Cumuler 18 points de popularité
  • Cumuler 16 points de puissance
Lorsqu'un joueur place sa 6e étoile, la partie s'achève immédiatement et le décompte commence.

A l'argent gagné en cours de partie, s'ajoute des revenus pour chaque étoile placée, territoire contrôlé et couple de ressources contrôlées. La valeur dépend du niveau de popularité de la faction. A cela on ajoute des revenus pour les bonus de bâtiment, selon la tuile piochée en début de partie.
Le vainqueur est le joueur le plus riche.

Parties jouées : 5
Parties commentées : 5

21/07/2017 - 1 partie
Une nouvelle partie à 4 joueurs.
C'est la 3e avec à peu près le même cercle de joueurs. Nos tactiques s'affinent petit à petit et les scores grimpent...
Lors des premières parties chacun essayait d'optimiser son développement dans son coin, histoire de se familiariser avec les différentes actions, perdant un peu de vue les points de victoire. Aujourd'hui les comportements ont changé, et l'optimisation est bien plus efficace. Nous sommes d'ailleurs plusieurs à atteindre la partie supérieure de la piste de popularité, et la victoire s'est jouée à peu. Elle est revenue à celui qui a mis fin à la partie, privant ses adversaires d'un tour d'action qui leur aurait peut-être permis de prétendre à la victoire.

24/03/2017 - 1 partie
Une nouvelle partie à 5 joueurs, revanche de notre dernière partie.
Cette fois tout le monde a les règles en tête, mais il nous faudra tout de même environ 4h pour achever la partie.
Cette partie confirme mes sensations de la précédente. A 5, on doit surveiller plus attentivement ce que chaque joueur fait, car la concurrence sur la carte est rude notamment pour l'accès à l'usine et les combats menacent. Il n'y en aura pas eu beaucoup finalement, car on est toujours sous la menace de quelqu'un. Ça nous pousse à la prudence, d'autant que même lorsqu'on gagne un combat, on en sort souvent affaibli.
Au final, la victoire revient très largement au joueur Jaune qui a réussi à collecter beaucoup d'argent, placer ses 6 étoiles et monter sa popularité. Pour ma part, je termine 3e avec le bleu, et même si j'apprécie le jeu, il est un peu trop mécanique et lent dans son développement à mon goût.

11/03/2017 - 1 partie
Une nouvelle partie à 5 joueurs, dont 3 qui découvraient le jeu. Nous ressortons le tout nouveaux jeu de l'année dans une configuration bien plus favorable... Le tour de jeu est toujours très fluide et même si on pouvait craindre que la partie tourne à la bataille généralisée, il n'en a rien été. Bien sûre les interactions sont plus nombreuses et la concurrence plus forte, mais cela ne nuit pas au jeu. Au contraire, ça oblige à mieux réfléchir avant d'agir, afin d'anticiper toutes les conséquences de nos actes.
La reprise en main après 2 mois et demi sans y jouer est finalement assez simple au regard de la complexité du jeu, mais la construction d'une stratégie efficace beaucoup moins. Nous avons d'ailleurs au moins été 4 dans ce cas, puisque nous avons reçu une belle raclée...
Malgré tout, j'ai pris bien plus de plaisir dans cette configuration qu'à 3 et je comprends mieux les récompenses qu'a reçu Scythe.

31/12/2016 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Après une première partie qui m'avait laissé un peu sur ma faim, nous nous relançons à Scythe, de nouveau à 3 joueurs, une configuration qui n'est clairement pas idéale. L'interaction est faible sur le plateau avec au final seulement 2 combats et très peu de gêne concrète.
Il faut dire que le jeu nous isole dès le début, entouré de rivières qu'il nous est impossible de franchir sans un Mech ou une mine. Le démarrage est donc relativement imposé et nous passons beaucoup de temps à organiser production et utilisation de nos ressources pour lancer notre développement avant d'explorer le plateau. Tout ça m'a paru trop répétitif, très mécanique et manquant finalement d'envergure.

18/12/2016 - 1 partie
Une partie de découverte à 3 joueurs.
La règle est longue et le nombre d'informations à enregistrer assez conséquent, mais le travail d'édition est remarquable, tant par l'iconographie mise en place que par les aides proposées. Du coup le recours à la règle n'a pas été nécessaire, même pour cette première partie. Bravo.
Question jeu en lui-même, après toutes les éloges que j'avais pu lire, je deviens exigeant et je m'attendais à un peu plus de profondeur. Il est bon, c'est indéniable, mais il s'agit avant tout d'un jeu de logistique dans lequel nos Mechs servent comme transporteurs de troupes et ressources. C'est bien fait, en particulier pour la gestion des actions, mais ça reste produire/utiliser/transporter/contrôler. On peut essayer de planifier sur du long terme ce qui est appréciable, tout comme le fait que le côté guerrier soit limité.
J'y rejouerais avec plaisir, surtout que les différentes factions permettent vraisemblablement un bon renouvellement, mais pour le moment, ça n'est pas la claque promise.


Verdict

Scythe est un jeu Kickstarter et ça se voit. Dès l'ouverture de la boîte on est subjugué par l'abondance et l'esthétique du matériel. Et pour une fois, ce n'est pas uniquement tape à l'oeil, même s'il fait la part belle aux figurines avec les Mechs et Personnages. Mais c'est aussi au service du joueur, avec les encoches pour placer nos pions dans les plateaux joueurs. C'est un plus vraiment utile, car étant donné le nombre de manipulations de jetons effectuées sur ces plateaux, une maladresse est vite arrivée.

Concernant le jeu en lui-même, d'un côté il est assez classique : déplacements, production, construction, amélioration et combats. Le tout pour remplir une série d'objectifs avant les autres, le joueur y parvenant étant souvent celui qui l'emporte.
D'un autre côté, le jeu apporte une véritable originalité dans la façon dont sont gérées nos actions. Elles gagnent en lisibilité grâce à la conception même des plateaux. Cela contribue à la fluidité et au plaisir du jeu. Et en plus, les actions ne sont pas associées de la même façon sur les différents plateaux, leurs coût ne sont pas non plus identiques, ce qui va nous orienter vers des stratégies différentes. Ce côté asymétrique, si cher à Splotter est toujours un plaisir.

On sent que la mécanique de Scythe a été réglée aux petits oignons. Mais pour autant, les actions nous semblent souvent un peu faiblardes, surtout lors des premiers tours de jeu. On se déplace peu, on produit peu, mais finalement on progresse tout de même vers nos objectifs et on arrive à la fin de partie sans avoir le sentiment de s'être beaucoup développé. On ne sent pas le jeu vraiment gagner en intensité au fil de la partie. Oui il y a plus de monde sur les terrains et les combats menacent, mais chacun se méfie, car combattre c'est aussi s'affaiblir, même lorsqu'on gagne, et par conséquent devenir plus vulnérable pour les autres.

Par rapport au matériel et au soin apporté à la gestion de nos actions, on a le sentiment que le jeu manque un peu d'ampleur.


Complexité
19%
Matériel
96%
Règles
96%
Ambiance
48%
Matériel
Gestion des actions

Mécanique
Thème artificiel
Manque de tension