Barony

BARONY

Jeu de

Marc André

2 à 4 joueurs
à partir de 14 ans
45 mn
Edition  Matagot  2015
 
Impact de la langue : non

placement










DescriptionParties

Présentation du Jeu

Matagot qui nous avait habitué jusqu'ici à des boîtes de grande taille, rentre dans le rang avec Barony qui est dans une boîte carrée de format classique (, ). Elle contient :

  • xx tuiles terrain, composées chacune de 3 hexagones. Les types de terrains disponibles dans Barony sont : eau, montagne, forêt, .., champs.
  • 4 tuiles d'aide de jeu, aux couleurs des joueurs,
  • 4 sets de .. pions en bois dans chacune des 4 couleur de joueur, représentant :
    • 5 cités,
    • 2 forteresses,
    • xx villages,
    • xx chevaliers,
  • xx tuiles ????


Déroulement d'une Partie

A son tour un joueur doit effectuer 1 action parmi 6 possibles :

  • Ajouter 2 chevaliers sur une cité (3 si la cité est à côté d'une étendues d'eau).
  • Faire arriver 2 chevaliers sur n'importe quelel tuile vide bordant le terrain de jeu. L'un des 2 chevaliers sera ensuite retiré du jeu.
  • Déplacer 2 chevaliers différents d'une case chacun.
  • Fonder un village ou une forteresse, en remplaçant l'un de ses chevaliers par un pion correspondant, et gagner une tuile bonus, selon la nature du terrain.
  • Transformer un village en cité et gagner 10 points de victoire.
  • Acheter un titre de noblesse, pour 15 points de victoire, payé en tuiles bonus.

Bien évidemment de nombreuses contraintes nous sont imposées aussi bien pour les déplacements qui représentent le processus de découverte et de conquête de territoires, que pour les constructions. Heureusement, l'aide de jeu fort bien conçue, est là pour nous rappeler chacun d'elle.
Par exemple, il est interdit de placer une cité sur une forêt, où sur une case sur laquelle un adversaire est présent. De même, s'il est généralement permis de traverser une tuile occupée par un chevalier ou un village adverse, c'est interdit lorsqu'il s'agit d'une tuile de montagne.

Enfin, et c'est là tout le sel de Barony, lorsque 2 chevaliers d'un même joueur se trouvent sur un hexagone avec un village adverse seul, le village est détruit et le joueur peut voler 1 tuile bonus de son choix à son adversaire.

Parties jouées : 4
Parties commentées : 4

13/08/2017 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs.
Malgré son côté abstrait, Barony est toujours très plaisant à jouer. Le jeu reste simple mais offrant beaucoup de subtilités. Cependant, comme souvent lors d'une partie à 3 joueurs, le second a cherché à ralentir celui qui était le mieux parti, pour préserver ses chances. Mais finalement cela a profité au 3e larron qui s'impose sur le fil.

14/08/2016 - 1 partie
Une nouvelle partie à 3 joueurs, connaissant déjà tous le jeu... mais certains l'avaient visiblement oublié ;-). Il faut dire que nous n'y avions pas rejoué depuis 6 mois. Heureusement la règle est simple ce qui permet de se replonger dans rapidement et sans difficulté majeure grâce à l'aide de jeu fournie et dont l'iconographie est très bien pensée.
Au cours de cette partie, Barony m'a beaucoup fait penser à Huit minutes pour un empire avec lequel il a beaucoup de points commun. Les 2 jeux consistent à développer son empire de proche en proche, mais avec 2 approches différentes. L'un penche vers le minimalisme et la rapidité quand l'autre a préféré étoffer les possibilités de développement et le temps de jeu. Alors ce temps et cette complexité supplémentaires en valent-ils la peine ? j'avoue que je n'en suis pas certain et que j'aurais un petite préférence pour le côté épuré de Huit minutes pour un empire.
Maintenant, nous n'avons pas joué dans une configuration idéale, et la partie s'est finie dans de mauvaises conditions. En effet, je me suis sacrifié pour ralentir le joueur le plus avancé, ce qui a finalement profité au 3e, comme souvent dans ce genre de configuration.
Malheureusement, avec ce type de conditions de victoire, en fin de partie les joueurs se liguent généralement contre celui qui est en avance. Ce n'est pas follement intéressant et ça ne profite pas toujours à celui qui avait le mieux joué.

24/02/2016 - 1 partie
Une nouvelle partie à 4 joueurs dont 2 qui découvraient le jeu.
Nous avons profité des vacances de février pour jouer à 3 générations autour de la table. Chaude ambiance pour un jeu abstrait qui demande une grande concentration. Et il faut bien reconnaître que la fin de partie a été un peu difficile.
Le jeu en lui-même semble un peu d'un autre temps, abstrait, relativement épuré, malin, avec des choix difficile, dans lequel la différence entre les joueurs se fait sur un détail.
4 joueurs me semble une meilleure configuration que 3, car elle est naturellement plus équilibrée. Même si nous avons chacun 3 cités desquelles partent nos chevaliers, nous avons tendance à privilégier notre développement dans une ou deux zones, et finalement nous nous retrouvons pour l'essentiel de la partie à nous affronter 2 à 2 pour l'occupation des territoires.
En résumé, Barony nous a laissé plutôt une bonne impression, même si ce n'est pas un style de jeu qui pousse à l'enthousiasme.

12/12/2015 - 1 partie
Avec un matériel qui donne vraiment envie, à peine reçu nous nous sommes lancés dans une partie de découverte à 3 joueurs.
Les mécanismes de jeux en rappellent beaucoup d'autres. L'esprit est un peu celui des jeux abstraits de prises de pions. Et bien que le jeu soit simple, il n'est pas évident de construire une stratégie. On étend notre terrain, puis on attaque pour créer une différence de points avec nos adversaires. Plus facile à dire qu'à faire, et les différentiels sont assez difficiles à créer.

Au final, les joueurs "à la traine" se liguent contre le joueur de tête afin d'essayer de retarder l'échéance. Ca ne changera rien.
Résultat assez plaisant, mais sans enthousiasme non plus à l'issue de cette partie. Nous verrons ce que donnerons les prochaines, et surtout selon les différentes configurations, d'autant plus que ce type de jeu est souvent plus équilibré à 2 ou 4 joueurs.


Verdict





Interaction

Règles

Matériel